Réseaux Sociaux

En partenariat avec EA Sport

Espace presse

équipe Pro

En partenariat avec Intersport
|

Brest-OM

Enchaîner en championnat

Enchaîner en championnat

Après la victoire face à l'Inter l'OM doit enchaîner en championnat et mettre fin à une série de deux nuls de rangs. Mais devant des Brestois solides à domicile, ce ne sera pas une mince affaire.

Après avoir fait le plein d’émotions et de confiance mercredi face  l’Inter (1-0), l’OM retrouve les affaire domestiques ce week-end pour un rendez-vous certifié L1 à Brest dans un stade Francis Le Blé plein comme un œuf. C’est le quotidien des grandes équipes que de jongler entre les compétitions et les enjeux. Cette saison, les Marseillais ont moyennement géré le combo C1/L1 (2 nuls, 2 victoires, une défaite), ce qui fait dire à Didier Deschamps : «La Champions League est un pic, un sommet avec une dépense forte en énergie physique et psychologique. Il faut être capable de mettre les mêmes ingrédients et de garder la même concentration, ce qui est difficile. L’adrénaline est plus élevée quand c’est l’Inter et la Champions League qu’à Brest face à une équipe en difficulté qui joue sa vie, devant un stade plein. On va se faire bouger et si on y va avec le costard cravate ça va nous faire drôle.»
Il faudrait en effet plutôt enfiler le bleu de travail et ce n’est pas Souley Diawara qui va dire le contraire : «Quand tu as la chance de battre des joueurs de la classe de Forlan ou Cambiasso et que tu reviens au quotidien de la Ligue 1 avec des adversaires qui visent entre guillemets le maintien, certains peuvent trouver que ça fait tâche, mais on sait que ce sont de bons joueurs, qui n’évoluent pas en Ligue 1 pour rien et que ce sera difficile.»

Les autres avancent

Pas de souci à se faire donc sur l’état d’esprit d’Olympiens bien conscients de l’importance que revêt le championnat pour leur avenir d’autant que Lillois et Stéphanois ont profité de leur match en retard cette semaine pour prendre de l’avance. «Les autres jouent et gagnent des points et nous avons un match très important à Brest, constate le coach,  on a un match en retard (à Evian TG le 6 mars) à jouer que les autres n’ont plus. On est dans la bataille.»
Un combat qu’ils mènent avec force trimballant leur série d’invincibilité de 9 matches en L1 (16 toutes compétitions !) mais restent toutefois sur deux nuls de rang au Vélodrome dans ce championnat. «Et quand on ne prend pas des points chez soi, on n’avance pas. Il faut donc être performant à l’extérieur surtout par rapport à notre situation au classement» commente dès lors Deschamps. Mais pour la première fois depuis près d’un mois (le 29 janvier et la victoire à Rennes), l’OM va jouer loin de ses bases ce qui lui réussit plutôt bien dernièrement avec trois victoires lors de ses trois dernières sorties.
Pour rester dans cette dynamique, le coach a déjà annoncé qu’il poursuivrait le roulement entamé ces dernières semaines (avec la possible entrée de Gignac). Ce ne sera pas de trop chez des Bretons très solides chez eux avec une seule défaite. C’était il y a un mois face au leader parisien tenu en échec à Lyon ce samedi (4-4).

chosissez votre maillot

Contenus liés

à ne pas manquer

Partenaires

  • Adidas
  • intersport

Partenaires principaux

  • Turkish Airlines
  • bwin
  • orange
  • Caisse d epargne
  • Citroën
  • Mutuelle du soleil

Partenaires officiels

  • Quick
  • CocaCola

Fournisseurs officiels