• Vous êtes sur la version française Go to the english version

Réseaux Sociaux

En partenariat avec EA Sport

Espace presse

équipe Pro

En partenariat avec Intersport
|

Fenerbahçe-OM

Fenerbahçe se dit «dans une période difficile»

Fenerbahçe se dit «dans une période difficile»

Après un début de championnat difficile et une élimination du tour préliminaire de Champions League, Fenerbahçe entend rebondir face à l'OM.

Vainqueur de Mersin ce week-end en championnat (2-1), le Fenerbahçe redresse doucement la barre après un début de championnat mitigé et l’électrochoc qu’a constitué l’élimination au 3e tour préliminaire de Champions League face au Spartak Moscou. «Notre objectif était de continuer l’aventure en Champions League et on s’est battu jusqu’à la dernière minute pour se qualifier face au Spartak. Nous sommes donc désormais tournés vers cette campagne en Europa League» reconnaissait ainsi le coach Aykut Kocaman devant les journalistes ce mercredi dans la salle de presse du stade Saraçoglu. 
Malgré un recrutement de haut niveau (Kuyt, Krasic, Meireles), le Fener’ n’est pas dans un phase très paisible et l’encadrement le reconnaît. «Notre équipe est dans une période difficile car il y a eu pas mal de changements et de nouveaux joueurs. Il faut s’adapter et trouver une harmonie. C’est dans ce contexte que nous commençons l’Europa League mais malgré la période d’adaptation, l’objectif reste de se qualifier dans ce groupe» note Kocaman qui estime que «la compétition sera serrée entre l’OM, M’Gladbach et Fenerbahçe, trois clubs au passé prestigieux qui vont se battre pour la première place.»

Sow : «L'OM, ce n'est plus la même équipe que l'an dernier»

Critiqué dans ses choix, le coach stambouliote, ancien attaquant populaire du club, tient la barre et croit en des jours meilleurs : «Ma carrière de coach importe peu, c’est l’avenir de Fenerbahçe qui importe. Je sais que nos résultats ne correspondent pas à ceux de Fenerbahçe actuellement mais je sais que nous allons revenir et retrouver des résultats.»
Malgré beaucoup de blessés, ce sera peut-être grâce à l’ancien Lillois Moussa Sow qui monte en régime actuellement et dont le chaud public du Fener’ attend beaucoup. «Ce ne sera pas facile en sachant que l’OM a bien débuté sa saison et reste sur cinq victoires consécutives en championnat, prévient le Sénégalais, ce n’est plus la même équipe que l’an dernier, il y a un gros collectif qui s’est créé avec des joueurs qui reviennent bien. On sait donc ce qu’il nous reste à faire pour notre premier match d’Europa League.»
Mais les "jaune et bleu" peuvent compter sur un de leurs gros points forts jeudi soir face à l’OM :Leur électrique public du stade Saraçoglu, parmi les plus chauds du pays. «Notre avantage sera nos supporters. Dans notre stade, on a la capacité de se transcender devant nos supporters. Ce serait bien de commencer avec une victoire» souhaite Kocaman.

chosissez votre maillot

Contenus liés

à ne pas manquer

Partenaires

  • Adidas
  • intersport

Partenaires principaux

  • Turkish Airlines
  • bwin
  • orange
  • Caisse d epargne
  • Citroën
  • Mutuelle du soleil

Partenaires officiels

  • Quick
  • CocaCola

Fournisseurs officiels