• Vous êtes sur la version française Go to the english version

Réseaux Sociaux

En partenariat avec EA Sport

Espace presse

l'OM au feminin

En partenariat avec freegun STC
|

Féminines

Féminines : Qualification avec la manière (compte-rendu)

Féminines : Qualification avec la manière (compte-rendu)

Pour le 3ème tour de coupe de France, les féminines de l’OM recevaient le FC Rousset Sainte-Victoire qui évolue une division au dessus de l’OM au stade Lebert. Une rencontre remportée 5 à 2 par les olympiennes.

Sous un léger vent mais glacial, les olympiennes ont débuté la partie face au soleil, ce qui a gêné la gardienne Marta Gracia Reyes. «Nous avons joué un peu bas au départ du match, en concédant beaucoup de coups francs dont un qui  a terminé sur la transversale. Rousset avait l’avantage en termes de possession de balle» a commenté la capitaine Angéline Guillemard.
A la 15ème minute de jeu, Alicia Pourquiès a lobé la gardienne de Rousset, grâce à un coup franc des 35 mètres, ce qui  a permis à l’équipe olympienne de prendre l’avantage et de rentrer enfin dans son match.
«Nous avons commencé à y croire après ce but,  car inconsciemment  nous avions peur d’être menés rapidement, c’est pour cela que l’équipe jouait bas» nous a confié la gardienne Marta Garcia Reyes.
Le bloc-équipe est donc remonté après cette réalisation. La possession de balle a été plus équilibrée, mais les nombreuses erreurs techniques n’ont pas permis à l’équipe olympienne de concrétiser le mieux dans le jeu.
Sur une action individuelle de la numéro 10 de Rousset,  Sarah Koutbi  a commis une faute qui a permis aux adversaires d’égaliser sur pénalty à la 31 ème minute de jeu.
Les olympiennes n’ont pas baissé pour autant la tête et ont forcé la chance sur une passe oblique d’Angéline Guillemard à l’attention de Cécilia Vignal. Le pressing de cette dernière fut gagnant et a poussé l’arrière de Rousset à faire une passe en retrait à sa gardienne et finalement à inscrire un but contre son camp à la 33ème minute de jeu.
Le dernier quart d’heure s’est joué au milieu de terrain, ce qui a permis aux joueuses de Christophe Parra, de maintenir le score et de rentrer aux vestiaires en menant.
Pendant la causerie de la mi-temps, le coach a pointé les faiblesses et les atouts des olympiennes en leur demandant d’y réfléchir et de rectifier le tir.
Un discours qui a porté ses fruits, car l’OM est revenu des vestiaires plus conquérant avec notamment un bloc-équipe plus haut sur le terrain et en faisant beaucoup moins d’erreurs techniques.
Le jeu olympien était de ce fait plus limpide ce qui a entraîné à la 49 ème minute un nouveau but : suite à une action collective et sur une belle passe en profondeur d’Alicia  Pourquiès, Cécilia Vignal  dribblait la gardienne et inscrivait du plat du pied le 3ème but olympien dans les cages vides.
Juste derrière, à la 52ème minute de jeu, Rousset revient  à 3-2, avec un but de la tête sur corner. Les dix minutes suivantes voyaient le ballon aller d’un camp à l’autre sans réel danger.  Rousset tentait de se rapprocher de la surface olympienne par des frappes lointaines.
Jusqu’à la 64ème minute où la capitaine Angéline Guillemard trompait la gardienne adverse après un « une-deux » bien senti avec Hadia Ben Abdelghani.
Grâce à ce 4ème but, les olympiennes ont fait le break mais l’équipe de Rousset jouait le jeu jusqu’au bout et continuait à se montrer dangereuse. Comme sur cette belle passe en profondeur où Marta Garcia Reyes est resté vigilante et a sorti le ballon des poings. 
Le jeu continuait à aller d’un camp à l’autre, jusqu’à la 84 ème minute où les olympiennes se sont procurées un corner. Angéline Guillemard devait s’y reprendre à 3 fois pour déposer un ballon parfait au deuxième poteau. Ce qui permettait à Emilie Pelloux, esseulée, d’effectuer une magnifique reprise de volée qui finissait au fond des filets.
Le score de 5 à 2 en restera là et les Olympiennes gagnaient leur ticket pour le premier tour Fédéral de coupe de France où les D2 feront leur entrée dans cette compétition.
« Le score est un peu sévère compte tenu de la physionomie du match, même si la victoire est méritée. Dans l’ensemble on a appliqué les consignes du coach notamment après le discours de mi-temps. L’équipe a su défendre collectivement. Offensivement on a été très efficaces compte tenu du ratio occasions/ buts» a conclu la Gapençaise du groupe Camille Perrin-Dumeste.

à ne pas manquer

Partenaires

  • Adidas
  • intersport

Partenaires principaux

  • Turkish Airlines
  • bwin
  • orange
  • Caisse d epargne
  • Citroën
  • Mutuelle du soleil

Partenaires officiels

  • Quick
  • CocaCola

Fournisseurs officiels