• Vous êtes sur la version française Go to the english version

Réseaux Sociaux

En partenariat avec EA Sport

Espace presse

équipe Pro

En partenariat avec Intersport
|

PSG-OM (CdF)

La Coupe pour une revanche

La Coupe pour une revanche

Trois jours après la défaite de l’OM au Parc des Princes face au PSG, les deux formations se retrouvent pour un huitième de finale de Coupe de France aux allures de revanche.

Et de quatre… Olympiens et Parisiens se seront rencontrés à quatre reprises cette saison dans trois compétitions différentes. Une première dans l’histoire puisqu’en 1974/75, les quatre oppositions ne concernaient que deux compétitions (D1 et Coupe de France). A quelques heures du coup d’envoi de la quatrième confrontation, le bilan est favorable au PSG qui mène avec deux victoires (deux fois 2-0 au Parc des Princes) et un nul (2-2 au stade Vélodrome).  Et comme pour tous les matches de coupe, il faudra un qualifié, mercredi soir, dans l’enceinte de la porte d’Auteuil. « Cette compétition est importante pour nous, on va essayer de se qualifier » souligne Elie Baup.

Dans cette optique, l’entraîneur marseillais veut s’appuyer sur les bonnes choses vues dimanche dernier. Bien que battue, son équipe a tenu la dragée haute aux Parisiens. « Contre le PSG au Parc des Princes, il est rare qu’une équipe ait autant de possessions et réussisse autant de passes. Au final, on a eu 17 tirs dont 7 cadrés. On a élevé notre niveau de jeu face à une telle équipe mais sans avoir l’efficacité. Nos intentions seront toujours de jouer notre jeu en étant plus efficace. » Mais tout n’a pas été parfait, sinon le score aurait été différent et les Marseillais devront puiser dans leurs ressources pour, de nouveau, être au niveau. « Il faut améliorer les centres, on en a eu beaucoup mais peu de partenaires à la réception. Il faut beaucoup plus de détermination et d’agressivité dans nos frappes. Dans le domaine offensif, il y a des détails à affirmer. Sur le plan défensif, il faut améliorer certaines séquences dans la transmission du ballon pour empêcher la verticalité du jeu adverse. C’est important quand on perd le ballon d’empêcher les contre-attaques rapides qui vont jusqu’au bout. »

Touchés  dans leur fierté par la défaite de dimanche, les hommes d’Elie Baup pourront faire appel à leur orgueil afin de tout faire pour éliminer le PSG. L’entraîneur marseillais compte bien jouer sur cette corde pour que ses joueurs donnent plus que le maximum et soient plus efficaces. « L’orgueil peut toucher mais ce n’est pas le seul élément. Ce sont aussi des sensations qu’ont les attaquants qui peuvent être parfois irrésistibles ou dans des passes délicates. Un attaquant est quelqu’un de sensible, c’est lié à la confiance. Parfois ça rentre à chaque frappe et parfois c’est plus difficile. »

chosissez votre maillot

Contenus liés

à ne pas manquer

Partenaires

  • Adidas
  • intersport

Partenaires principaux

  • Turkish Airlines
  • bwin
  • orange
  • Caisse d epargne
  • Citroën
  • Mutuelle du soleil

Partenaires officiels

  • Quick
  • CocaCola

Fournisseurs officiels