• Vous êtes sur la version française Go to the english version

Réseaux Sociaux

En partenariat avec EA Sport

Espace presse

équipe Pro

En partenariat avec Intersport
|

Brest 1-2 OM

Une réaction du tonnerre à Brest

Une réaction du tonnerre à Brest

L'OM a fait preuve de caractère à Brest pour y signer la 1ère victoire de son histoire, et s'installer seul deuxième de Ligue 1.

En quête d’un rebond, l’OM a saisi la balle au bond en Bretagne. Il l’a même agrippée avec une grande envie. Avec du caractère, aussi, pour ne pas se laisser atteindre par l’égalisation survenue juste avant la pause, et continuer d’aller de l’avant. Puis pour tenir ce score qui fait tomber une étonnante statistique. Jamais l’équipe marseillaise n’était repartie victorieuse de ses neuf précédents déplacements au stade Francis-le-Blé en championnat.

Cette série-là a pris fin. Et par delà ces indicateurs historiques, le succès positionne surtout les Marseillais à une enviable deuxième place. Trois points devant le PSG, et deux derrière Lyon. Une réaction du tonnerre, quatre jours après la lourde défaite contre les Gônes.

Malgré la pluie et le brouillard, l’OM a développé des idées bien claires dès l’entame. La rentrée de Morgan Amalfitano et le retour au 4-2-3-1 ont ranimé les intéressantes combinaisons côté droit auxquelles les suiveurs olympiens sont habitués depuis le début de saison.

Mentionner d’emblée l’ancien lorientais c’est souligner son apport offensif tout au long de la première période. Virevoltant, tranchant, il ne lui aura manqué qu’un but (qu’il aura eu au bout des crampons deux fois) pour donner la dernière couche de vernis à quarante-cinq minutes déjà bien brillantes.

Personne ne s’en plaindra, mais pour la première fois cette saison à l’extérieur, les Olympiens n’ont pas « attendu » la seconde mi-temps pour y aller d’un but. Et pas le plus moche de l’année, en plus. Décalé à gauche, Joey Barton voyait juste en remisant dans l’axe sur Souleymane Diawara pour un plat du pied épatant du Sénégalais en pleine lucarne (0-1, 34e).

Tout le problème viendra de l’incapacité des Phocéens à exploiter le gros temps fort qui suivit, ni à conserver leur bien jusqu’au repos. Après avoir perdu Benoît Cheyrou sur blessure (adducteurs), l’OM fut rejoint par Brest à la 42e. Le fait que ce soit sur coup de pied arrêté ne manquera sans doute pas d’agacer Elie Baup. Mandanda eut beau se détendre sur la reprise de Lesoimier, avec Morel sur la ligne derrière lui, Benschop réduira à néant l’opération sauvetage en se trouvant à la réception (1-1).

Tout à refaire. Mais tout vite fait, bien fait. Car Barton, après avoir buté sur Thébaux (47e), eut à nouveau le bon geste, en servant sur un plateau d’argent d’un extérieur du pied la balle du 2e but à André Ayew (1-2, 56e).  L’Anglais étant, au passage, aussi au départ de l’action, en récupérant hargneusement le ballon sur une relance approximative des Bretons.

Du bon Barton, donc, et un bon OM tout court, d’ailleurs. Et ce malgré un terrain allant de mal en pis. Son état freinera quelques contre-attaques et pèsera forcément un peu dans les jambes quatre jours après avoir déjà du composer avec une pelouse boueuse. Mais la victoire demeurera toujours la meilleure des récupérations.

L’OM la conservera coûte que coûte. Avec au moins encore une occasion pour J. Ayew d’éliminer le suspense. Mais avec, aussi, une grande débauche d’énergie du bloc-équipe, et une tête salvatrice de Morel sur un tir imparable de Dernis. Il fallait bien cela pour infliger à cette volontaire équipe brestoise sa première défaite de la saison sur ses terres, là où elle a  empoché 94% de ses points en 2012-13. Vue sous cet angle, la performance marseillaise n’en est que plus édifiante.

Tableau de bord

0 Buts
0
4 Tirs
19
4 Tirs cadrés
7
46,7 Possession du ballon (%)
53,3
6 Corners
9
18 Fautes commises
11
3 Hors-jeu
1
55 Duels gagnés
60
267 Passes réussies
318

chosissez votre maillot

Contenus liés

à ne pas manquer

Partenaires

  • Adidas
  • intersport

Partenaires principaux

  • Turkish Airlines
  • bwin
  • orange
  • Caisse d epargne
  • Citroën
  • Mutuelle du soleil

Partenaires officiels

  • Quick
  • CocaCola

Fournisseurs officiels