• Vous êtes sur la version française Go to the english version
Français English Español

Centre de formation

En partenariat avec Mutuelles du soleil

Réseaux Sociaux

En partenariat avec EA Sport

Espace presse

équipe Pro

En partenariat avec Intersport
|

OM 0-1 Nancy

Nancy gèle l'OM (0-1)

Réduit à dix à l'heure de jeu après l'exclusion de Barton et en difficulté pour trouver des solutions, l'OM s'est incliné au Vélodrome face à Nancy après un nouveau but sur corner (0-1).

Souvent taxé de match piège tout au long de la semaine, le rendez-vous face à Nancy a validé les craintes du staff olympien. Ce fût même pire que ça tant ces Nancéiens aux abois depuis le début de la saison et fantomatiques lors du match aller ont paru transfigurés au Vélodrome.
L’OM avait un bon coup à jouer après la défaite de Lyon ce week-end. Mais, comme souvent quand il peut profiter le dimanche soir des résultats négatifs de ses concurrents, il est resté à quai et sa position reste gelée après sa défaite face à Nancy ce dimanche (0-1) au terme d’une prestation manquée.
Après Troyes ou Sochaux, cet OM a définitivement des difficultés face aux mal-classés. Lanterne rouge et condamnée il y a encore peu à la L2, l’équipe lorraine a décroché au Vélodrome sa première victoire de la saison à l'extérieur en réalisant un match réussi. Ce fût beaucoup plus compliqué pour les Marseillais qui n’ont jamais réussi à trouver la solution pour mettre à mal la discipline et la belle organisation adverse dans un système à 5 défenseurs qui n’a pas empêché l’ASNL de jouer. Face à ça, le 4-3-3 marseillais n’a jamais pu faire face.
Dans le froid glacial qui régnait sur le Vélodrome en ce début de mois de février, l’OM a aussi pas mal manqué d’idées pour faire la différence offensivement malgré un certain nombre d’occasions malheureusement pas concrétisées. Comme lorsque Gignac gagnait son duel avec Puygrenier mais perdait celui avec Grégorini juste avant la pause (42e), ou sur les tirs de J. Ayew (62e) et de Gignac (75e) à chaque fois tout près du poteau.

L'exclusion de Barton a fait du mal

Mais l’OM n’a pas non plus été aidé par l’arbitrage et une exclusion plutôt sévère de Barton pour deux avertissements (et particulièrement le premier) à l’heure de jeu par M. Bien, réduisant l’OM à dix pour la dernière demi-heure de jeu. Ce n’est pas un hasard si le but encaissé sur un nouveau coup de pied arrêté intervenait peu après par Sané (0-1, 73e) dont la tête n’était pas sortie par A. Ayew au poteau. Gignac méritait certainement aussi un penalty en fin de match (89e) ce qui aurait pu permettre un nul qui aurait au moins limité les dégâts.
Il n’empêche que les Olympiens sont tombés sur un os et ça s’est très vite senti dans ce match. Malgré une bonne entame marseillaise, Gignac sauvait sur sa ligne la tête d’Alo’o Efoulou (15e) et le tir de Grange passait au-dessus (18e) alors que Mandanda se montrait décisif devant Alo’o Efoulou avant la pause (41e). Et alors que les Marseillais ne trouvaient pas plus de solutions en deuxième période malgré l’entrée de Kadir, cela aurait même pu être bien pire quand le gardien et capitaine de l’OM sortait les tentatives de Jean-Louis (87e) et Grange (90e+4). «On ne peut s’en vouloir qu’à nous-mêmes» regrettait Rod Fanni au coup de sifflet final. L’OM n’a effectivement pas pris ce match par le bon bout.

 


Tableau de bord

0 Buts
0
10 Tirs
10
2 Tirs cadrés
5
50,1 Possession du ballon (%)
49,9
5 Corners
3
7 Fautes commises
19
3 Hors-jeu
6
59 Duels gagnés
67
344 Passes réussies
346

choisissez votre maillot

Contenus liés

à ne pas manquer

Partenaires

  • Adidas
  • intersport

Partenaires principaux

  • Turkish Airlines
  • bwin
  • orange
  • Caisse d epargne
  • Citroën
  • Mutuelle du soleil

Partenaires officiels

  • Quick
  • CocaCola

Fournisseurs officiels