Le Bleu sied bien aux Olympiens

18 nov 2014
Par 
Frédéric Rostain
Photos © 
OM.net 2014
Mandanda, Payet et Gignac ont débuté la rencontre amicale face à la Suède au stade Vélodrome. Zoom sur leur prestation.

France 1-0 Suède

Match amical
Mi-temps : 0-0
Stade Vélodrome, Marseille
Arbitres : Jesus Gil Manzano (Esp) assisté de José Manuel Fernandez Miranda (Esp) et Angel Nevado Rodriguez (Esp)
Avertissement – Suède : Wendt (85)
But - France : Varane (83)
France : Mandanda - Sagna, Varane, Mangala, Kurzawa (Digne 78) – Guilavogui (Gonalons 84), Pogba – Valbuena (Lacazette 70), Payet (Sissoko 61), Griezmann – Gignac (Benzema 70)
Remplaçants : Lloris, Costil, Jallet, Perrin, Zouma, Cabaye
Sélectionneur : Didier Deschamps
Suède : Isaksson – Krafth, Granqvist, Bengtsson (Wendt 46), Jansson – Larsson, Källström (Ekdal 46), Kacanikilc (Forsberg 86) – Zengin (Hrgota 69),  Kiese Thelin (Guidetti 69), Bahoui (Durmaz 46)
Remplaçants : Nordfeldt, Antonsson, Helander, Wernblom
Sélectionneur : Erik Hamren

Largement dominateurs durant l’intégralité de la rencontre, les hommes de Didier Deschamps ont peiné à concrétiser leurs nombreuse occasions en raison d’un manque de justesse tecnique ou de réalisme dans le dernier geste. La libération est intervenue dans les dix dernières minutes avec un but du capitaine Varane. Quelques minutes plus tard, Benzema a manqué un penalty qui aurait pu mettre les Bleus à l’abri.
Les trois Olympiens sélectionnés étaient titulaires pour cette rencontre au stade Vélodrome. Focus sur les prestations de Steve Mandanda, Dimitri Payet et André-Pierre Gignac.

Steve Mandanda

Le gardien de l’équipe de France a vécu une première période très tranquille puisque sa première intervention a eu lieu à la

France 1-0 Suède

Match amical
Mi-temps : 0-0
Stade Vélodrome, Marseille
Arbitres : Jesus Gil Manzano (Esp) assisté de José Manuel Fernandez Miranda (Esp) et Angel Nevado Rodriguez (Esp)
Avertissement – Suède : Wendt (85)
But - France : Varane (83)
France : Mandanda - Sagna, Varane, Mangala, Kurzawa (Digne 78) – Guilavogui (Gonalons 84), Pogba – Valbuena (Lacazette 70), Payet (Sissoko 61), Griezmann – Gignac (Benzema 70)
Remplaçants : Lloris, Costil, Jallet, Perrin, Zouma, Cabaye
Sélectionneur : Didier Deschamps
Suède : Isaksson – Krafth, Granqvist, Bengtsson (Wendt 46), Jansson – Larsson, Källström (Ekdal 46), Kacanikilc (Forsberg 86) – Zengin (Hrgota 69),  Kiese Thelin (Guidetti 69), Bahoui (Durmaz 46)
Remplaçants : Nordfeldt, Antonsson, Helander, Wernblom
Sélectionneur : Erik Hamren

Largement dominateurs durant l’intégralité de la rencontre, les hommes de Didier Deschamps ont peiné à concrétiser leurs nombreuse occasions en raison d’un manque de justesse tecnique ou de réalisme dans le dernier geste. La libération est intervenue dans les dix dernières minutes avec un but du capitaine Varane. Quelques minutes plus tard, Benzema a manqué un penalty qui aurait pu mettre les Bleus à l’abri.
Les trois Olympiens sélectionnés étaient titulaires pour cette rencontre au stade Vélodrome. Focus sur les prestations de Steve Mandanda, Dimitri Payet et André-Pierre Gignac.

Steve Mandanda

Le gardien de l’équipe de France a vécu une première période très tranquille puisque sa première intervention a eu lieu à la

France 1-0 Suède

Match amical
Mi-temps : 0-0
Stade Vélodrome, Marseille
Arbitres : Jesus Gil Manzano (Esp) assisté de José Manuel Fernandez Miranda (Esp) et Angel Nevado Rodriguez (Esp)
Avertissement – Suède : Wendt (85)
But - France : Varane (83)
France : Mandanda - Sagna, Varane, Mangala, Kurzawa (Digne 78) – Guilavogui (Gonalons 84), Pogba – Valbuena (Lacazette 70), Payet (Sissoko 61), Griezmann – Gignac (Benzema 70)
Remplaçants : Lloris, Costil, Jallet, Perrin, Zouma, Cabaye
Sélectionneur : Didier Deschamps
Suède : Isaksson – Krafth, Granqvist, Bengtsson (Wendt 46), Jansson – Larsson, Källström (Ekdal 46), Kacanikilc (Forsberg 86) – Zengin (Hrgota 69),  Kiese Thelin (Guidetti 69), Bahoui (Durmaz 46)
Remplaçants : Nordfeldt, Antonsson, Helander, Wernblom
Sélectionneur : Erik Hamren

Largement dominateurs durant l’intégralité de la rencontre, les hommes de Didier Deschamps ont peiné à concrétiser leurs nombreuse occasions en raison d’un manque de justesse tecnique ou de réalisme dans le dernier geste. La libération est intervenue dans les dix dernières minutes avec un but du capitaine Varane. Quelques minutes plus tard, Benzema a manqué un penalty qui aurait pu mettre les Bleus à l’abri.
Les trois Olympiens sélectionnés étaient titulaires pour cette rencontre au stade Vélodrome. Focus sur les prestations de Steve Mandanda, Dimitri Payet et André-Pierre Gignac.

Steve Mandanda

Le gardien de l’équipe de France a vécu une première période très tranquille puisque sa première intervention a eu lieu à la 42ème minute avec un arrêt en deux temps sur une frappe vicieuse de Kiese Thelin. La mission de Steve Mandanda a été à peine plus dire durant la seconde période avec un tir de Zengin qu’il a stoppé sans difficulté. Les Suédois n’ont eu que deux tirs cadrés et le capitaine de l’OM les a bloqués. Tout est dit…
Il a été le seule Olympien à disputer l'intégralité du match.

Dimitri Payet

Le milieu de terrain olympien n’a pas eu besoin de round d’observation pour se mettre en valeur dans cette rencontre. Dès la 50ème seconde, il effectuait un raid, passant en revue trois joueurs suédois sur la gauche avant de repiquer dans l’axe et de tenter une frappe, malheureusement non cadrée. Ensuite, Dimitri Payet a oscillé entre l’axe derrière l’attaquant et le côté gauche, cherchant toujours à organiser au mieux le jeu. Il a également donné un excellent ballon à son ancien partenaire Mathieu Valbuena qui a tenté un amorti poitrine suivi d’un retourné qui est passé au-dessus.
L’Olympien a été remplacé, sous les applaudissements du Vélodrome, juste après l’heure de jeu par Sissoko.

André-Pierre Gignac

Positionné en pointe de l’attaque de l’équipe de France, André-Pierre Gignac a eu des difficultés pour se défaire du marquage des deux géants de la défense centrale suédoise. Rusé, l’attaquant a pourtant su se procurer des opportunités comme cette reprise en pivot au retour des vestiaires, sur un bon centre de Dimitri Payet, repoussé par le portier suédois. Plus tôt dans la partie, il avait adressé un excellent ballon à Griezmann qui a manqué son contrôle et sa reprise en pleine surface de réparation. Juste 42ème minute avec un arrêt en deux temps sur une frappe vicieuse de Kiese Thelin. La mission de Steve Mandanda a été à peine plus dire durant la seconde période avec un tir de Zengin qu’il a stoppé sans difficulté. Les Suédois n’ont eu que deux tirs cadrés et le capitaine de l’OM les a bloqués. Tout est dit…
Il a été le seule Olympien à disputer l'intégralité du match.

Dimitri Payet

Le milieu de terrain olympien n’a pas eu besoin de round d’observation pour se mettre en valeur dans cette rencontre. Dès la 50ème seconde, il effectuait un raid, passant en revue trois joueurs suédois sur la gauche avant de repiquer dans l’axe et de tenter une frappe, malheureusement non cadrée. Ensuite, Dimitri Payet a oscillé entre l’axe derrière l’attaquant et le côté gauche, cherchant toujours à organiser au mieux le jeu. Il a également donné un excellent ballon à son ancien partenaire Mathieu Valbuena qui a tenté un amorti poitrine suivi d’un retourné qui est passé au-dessus.
L’Olympien a été remplacé, sous les applaudissements du Vélodrome, juste après l’heure de jeu par Sissoko.

André-Pierre Gignac

Positionné en pointe de l’attaque de l’équipe de France, André-Pierre Gignac a eu des difficultés pour se défaire du marquage des deux géants de la défense centrale suédoise. Rusé, l’attaquant a pourtant su se procurer des opportunités comme cette reprise en pivot au retour des vestiaires, sur un bon centre de Dimitri Payet, repoussé par le portier suédois. Plus tôt dans la partie, il avait adressé un excellent ballon à Griezmann qui a manqué son contrôle et sa reprise en pleine surface de réparation. Juste 42ème minute avec un arrêt en deux temps sur une frappe vicieuse de Kiese Thelin. La mission de Steve Mandanda a été à peine plus dire durant la seconde période avec un tir de Zengin qu’il a stoppé sans difficulté. Les Suédois n’ont eu que deux tirs cadrés et le capitaine de l’OM les a bloqués. Tout est dit…
Il a été le seule Olympien à disputer l'intégralité du match.

Dimitri Payet

Le milieu de terrain olympien n’a pas eu besoin de round d’observation pour se mettre en valeur dans cette rencontre. Dès la 50ème seconde, il effectuait un raid, passant en revue trois joueurs suédois sur la gauche avant de repiquer dans l’axe et de tenter une frappe, malheureusement non cadrée. Ensuite, Dimitri Payet a oscillé entre l’axe derrière l’attaquant et le côté gauche, cherchant toujours à organiser au mieux le jeu. Il a également donné un excellent ballon à son ancien partenaire Mathieu Valbuena qui a tenté un amorti poitrine suivi d’un retourné qui est passé au-dessus.
L’Olympien a été remplacé, sous les applaudissements du Vélodrome, juste après l’heure de jeu par Sissoko.

André-Pierre Gignac

Positionné en pointe de l’attaque de l’équipe de France, André-Pierre Gignac a eu des difficultés pour se défaire du marquage des deux géants de la défense centrale suédoise. Rusé, l’attaquant a pourtant su se procurer des opportunités comme cette reprise en pivot au retour des vestiaires, sur un bon centre de Dimitri Payet, repoussé par le portier suédois. Plus tôt dans la partie, il avait adressé un excellent ballon à Griezmann qui a manqué son contrôle et sa reprise en pleine surface de réparation. Juste avant de laisser sa place à Lacazette, il a été tout proche de conclure sur une passe acrobatique de Griezmann mais l’Olympien était en position de hors-jeu.
Il a été ovationné à sa sortie de la pelouse marseillaise.

avant de laisser sa place à Lacazette, il a été tout proche de conclure sur une passe acrobatique de Griezmann mais l’Olympien était en position de hors-jeu.
Il a été ovationné à sa sortie de la pelouse marseillaise.

avant de laisser sa place à Lacazette, il a été tout proche de conclure sur une passe acrobatique de Griezmann mais l’Olympien était en position de hors-jeu.
Il a été ovationné à sa sortie de la pelouse marseillaise.

Equipe de France