L’impatience de Barton

19 fév 2013 Par 
Frédéric Rostain
Photos © 
Y. Parienti
Le milieu de terrain anglais va vivre, sur le terrain, son premier Clasico, ce dimanche au Parc des Princes. Lui qui a vécu de multiples derbys en Angleterre est impatient d’affronter le PSG.

De son Angleterre natal, Joey Barton avait déjà entendu parler du Clasico à la française avant même de poser ses valises à Marseille. Même si la Ligue 1 est peu diffusée outre-Manche, les images de cette affiche entre les deux meilleurs ennemis du championnat de France ont déjà franchi le « Channel ». « C’est quelque chose de connu, avoue-t-il. Ce sont deux très grands clubs de football, les deux plus grands en France. J’ai la chance de jouer pour le plus grand des deux, celui qui a la plus grande histoire, qui a gagné la Champions League.  C’est le plus grand match en France et le plus grand en Europe ce week-end. Je suis impatient de jouer mon premier Clasico. »

Le milieu de terrain anglais a eu un avant-goût de l’engouement suscité par un Clasico lors du match aller au stade Vélodrome, lorsqu’il purgeait sa suspension de douze matches. « J’ai suivi ce match au milieu des supporters au stade Vélodrome. J’étais bien placé pour vivre l’ambiance du stade. »
Après dix saisons passées en Premier League, les grosses ambiances ne l’effraient plus, au contraire. « J’ai vécu des Manchester City-Manchester United, des Sunderland-Newcastle ou des QPR-Chelsea. L’ambiance électrique ne me dérange pas, c’est même la normalité pour moi. Je suis expérimenté, je connais la musique. Il n’y a rien de nouveau pour moi au sujet des derbys.»
Joey Barton est bien plus préoccupé par le match en lui-même, le résultat et les conséquences au classement. Avec un succès, l’OM reviendrait à deux longueurs du PSG. L’occasion est donc belle de redonner du suspense à la course au titre. « La saison a déjà donné beaucoup de surprises et de tournants. En plus nous ne sommes pas du genre à laisser tomber. Lyon non plus d’ailleurs. Nous restons motivés et concentrés même si nous n’avons pas été très forts lors des derniers matches. Cette semaine peut changer notre saison. Si nous gagnons dimanche et que nous nous qualifions mercredi, toutes les données seront changées. La pression est sur Paris. Même sans superstars comme au PSG, nous sommes solidaires et quand on joue comme une équipe, nous jouons bien. Le coach a su générer un super état d’esprit dans l’équipe et les victoires dans les dernières minutes démontrent ce caractère.»

Clasico

Actualités Équipe pro

Aujourd'hui

Le bel accueil du Vélodrome pour Diarra et Diaby

Retour sur l’un des moments forts de la soirée de samedi, à l’occasion de la deuxième édition du Trophée RLD, avec la présentation au public du stade Vélodrome des néo-olympiens, Lassana Diarra et Abou Diaby.
Aujourd'hui

Toutes les réactions après OM 2-0 Juventus

Toutes les réactions des Olympiens après la victoire de l’OM face à la Juventus (2-0), lors de la deuxième édition Trophée RLD, mais aussi celles de Vincent Labrune, Massimiliano Allegri et Akhenaton.
Aujourd'hui

La 2e affluence de l’histoire olympienne au stade Vélodrome

Le Trophée Robert Louis-Dreyfus a permis de réaliser la deuxième meilleure affluence de l’histoire de l’OM au stade Vélodrome. Pour la sixième fois, plus de 60 000 spectateurs étaient présents. Voici le top 6.
Aujourd'hui

Le sombrero de Nkoulou

Saison 2015-16 - Trophée Robert Louis-Dreyfus - OM 2-0 Juventus Turin : dans la surface de réparation olympienne, sous le pressing de Morata, Nicolas Nkoulou élimine l'attaquant italien d'un coup de sombrero. Action.
Aujourd'hui

Carton d’audience sur Canal+ pour OM-Juventus

Les abonnés de la chaîne cryptée n’ont pas manqué la victoire de l’OM face à la Juventus samedi en fin d’après-midi.
Aujourd'hui

L'ovation du stade Vélodrome à Paul Pogba

OM 2-0 Juventus - 68e minute : attitude remarquable de public du stade Vélodrome. Paul Pogba, auteur d'un excellent match, sort sous une ovation. Rare. Frissons garantis.
Aujourd'hui

Maintenant, place au championnat

Après un stage en Espagne et cinq matches de préparation en Tunisie, en Turquie et en France, les Olympiens s’apprêtent à démarrer le championnat, samedi 8 août, face à Caen au stade Vélodrome.