Le baptême du feu de Chris Gadi

19 déc 2011 Par 
F.R.
Photos © 
Samedi contre Lorient, Chris Gadi a effectué ses premiers pas en match officiel avec l’équipe professionnel. Le jeune attaquant décrypte cette première.

Il n’a pas joué bien longtemps mais ce baptême du feu au stade Vélodrome avec l’équipe professionnelle, Chris Gadi s’en souviendra longtemps. Comme toutes les premières… « Cela m’a fait plaisir de rentrer. J’avais vraiment envie de montrer que je pouvais faire quelque chose. C’est excitant de jouer au stade Vélodrome avec les supporters qui poussent derrière ». Une fois prêt à entrer en jeu, Didier Deschamps lui glisse quelques mots pour le mettre en confiance. « Il m’a dit de jouer simple et de jouer mon football. Là, Je me suis dit que c’était ma chance ».
Avec un score de un à un face à des Lorientais jusque-là supérieurs à l’OM dans le jeu, le jeune attaquant apporte sa fougue, sa fraicheur et son insouciance. « C’est compliqué d’entrer en jeu dans une situation comme celle-là. Mais on est formé pour ça, c’est le haut niveau. On sentait tout de même que l’on pouvait gagner. »
Et pourtant, la victoire, Chris Gadi a bien failli l’empêcher. A quelques minutes de la fin, l’attaquant formé au Club se trouve sur la trajectoire d’une frappe cadrée de Loïc Remy et bloque la balle involontairement. « Cela arrive, Loïc m’a pardonné. Le ballon allait au fond mais on a gagné alors on oublie ce genre de choses ».
Heureusement, Benoît Cheyrou a placé une tête victorieuse sur un bon coup franc de Mathieu Valbuena et tout le monde oubliera effectivement ce ballon dévié. « On est allé chercher cette victoire et du coup ma première s’est plutôt bien passée ».

On doit montrer au coach que l’on fait partie des solutions, qu’il peut compter sur nous

Une première qu’il a failli ne jamais connaître. En effet, il y a quelques semaines, Chris Gadi était exclu du groupe pro par Didier Deschamps. De retour quotidiennement avec la réserve, il a redoublé ses efforts. Il marque notamment un doublé en quatre minutes contre l’Etoile Filante de Bastia en novembre. « Le coach a pris une décision que j’ai respectée. J’ai travaillé pour revenir dans le groupe. » Et il a fini par être réintégré. « Je ne reviens pas de très loin, cela prouve juste que le travail paye. »
Maintenant qu’il a fait ses premiers pas sous la tunique blanche avec l’équipe première, Chris Gadi veut y goûter à nouveau. Peut-être Didier Deschamps fera-t-il de nouveau appel à lui en janvier et février lorsque le secteur offensif sera amputé de plusieurs joueurs partis à la Can ? « On doit montrer au coach que l’on fait partie des solutions, qu’il peut compter sur nous. C’est ce que j’ai essayé de prouver samedi et j’espère continuer » conclut-il.