OM féminines : Tout feu toute femme !

02 sep 2011 Par 
Sidonie Canetto<br/>Photos : Stéphane Nadin 2011
Photos © 
Depuis deux semaines, les olympiennes sont à pied d’œuvre dans leur préparation saisonnière, le championnat débutant début octobre. Focus sur les entraînements et découverte de l’équipe.

«Ça y est vous êtes prêtes ? Tout le monde sur le terrain alors !» Christophe Parra vient de donner ses premières consignes de la saison lors du premier entraînement.  C’était le mardi 23 août. Depuis, six séances se sont enchaînées pour les 19 joueuses de l’OM à raison de trois par semaine.

Christophe Parra - Entraîneur de la section féminine de l'OMLe rituel est immuable, dix minutes avant le début  de la séance, les filles se regroupent au centre du demi-terrain au stade  la Pépinière de Saint-Menet. Assises en tailleur, elles écoutent les consignes du jour : Très pédagogue, calme et posé l’entraîneur explique, commente et conseille avant et après chaque exercice. «On a fait une première semaine de travail athlétique et tout a été fait à base de ballon. Les filles m’ont fait un retour positif de ce type de travail, même si elles n’avaient peut-être pas l’habitude d’évoluer de cette façon-là. On a terminé la première semaine avec un petit test athlétique qui nous a permis de voir les différentes facettes des filles, notamment leur caractère et leur personnalité. Ça n’a pas été facile pour tout le monde. D’une part pour des raisons de difficultés sur le plan aérobie, et d’autres part sur des personnalités qui ne sont peut-être pas habitué à bosser de cette façon. Il sera déterminant qu’elles apprennent à se connaître entre elles, et qu’elles apprennent ce que je recherche, tant dans le domaine humain que sportif » nous a détaillé Christophe Parra en bilan de ces deux semaines écoulées.

Josiane Marcassoli et Valérie Mannoni - Dirigeantes de la section féminine de l'OM«Travail et plaisir», c’est la devise du technicien qu’il n’a pas eu de mal à inculquer à ses joueuses. Il faut dire qu’il est bien secondé dans ce domaine par Josiane Marcassoli, au sourire permanent, et Valérie Mannoni les deux dirigeantes et anciennes joueuses qui connaissent sur le bout des «crampons» le timing pour «blaguer» et celui pour revenir au sérieux. Et elles n’hésitent pas à mouiller le maillot en donnant de la voix pour encourager les filles notamment lors du fameux «test de Cooper» qui restera peut-être le moment le plus dur de cette reprise. Cet encouragement se traduit aussi par le soutien lors des fins d’entraînements quand elles effectuent elles aussi  les exercices  d’abdos. Les deux «tatas» sont aussi là pour être le relais de l’entraîneur dans les vestiaires. Pour Valérie Mannoni : «On est là pour encadrer les filles, on est le relais de l’entraîneur, surtout dans les vestiaires où il a du mal à entrer, et on est là pour les soutenir les aider et pour tous les besoins qu’elles peuvent avoir.» Et Josiane Marcassoli d’ajouter : «Valérie s’occupe plus du travail administratif, les licences, les surclassements, le médecin. Et moi je m’occupe plus du côté entraînement des gardiens de buts, et le relationnel avec les filles s’il y a un problème. On doit détecter si une fille a l’air triste, si elle n’est pas bien à l’entraînement, et discuter, les consoler s’il le faut On est, on va dire, leur deuxième maman ».

Les séances se suivent sans se ressembler : Le rythme évolue, augmente de façon significative.  Ca alterne entre physique et technique  sans oublier le ludique. Voilà pourquoi même les traditionnels footings ne sont pas effectués simplement. C’est balle aux pieds pour corser la chose et rendre cela plus attractif. D’abord assez réservées, les filles ont appris à se connaître, à jouer ensemble,  à se trouver sur le terrain. Certains caractères ou personnalités s’affirment plus que d’autres. Une nouvelle composante à gérer aussi pour le coach qui doit veiller à calmer certains élans dûs à la volonté de bien faire, ou solliciter les plus discrètes pour qu’elle n’hésitent pas à donner de la voix sur le terrain également. Le coach : « Avant de pouvoir intervenir de façon très efficace, il est très important de faire un constat, d’observer la personnalité d’une fille. Les séances d’entrainements, et notamment les plus physiques, montrent un tas de choses. Mais également sur un contrôle ou une passe manquée, le mécontentement d’une partenaire. Là les filles dévoilent leur caractère. J’essaie de ne pas être trop interventionniste,  je suis plus dans une phase d’observation. Dans la deuxième semaine, il sera important de faire un point collectif  pour rappeler certaines bases de travail, et recadrer ce qui ne va pas. C’est mineur et ça fait partie de la vie d’un groupe.»

Angeline Guillemard - JoueuseDe leur côté les filles sont au diapason : décontractées dans les moments calmes et très rigoureuses lors des ateliers. Certaines n’hésitant pas à indiquer par signes si elles apprécient ou non les exercices comme Angeline Guillemard, baromètre des séances : « Les premiers entraînements ont été assez difficiles physiquement, il faut avouer que ça faisait un bon moment qu’on était en trêve estivale. Maintenant, on touche énormément au ballon avec les frappes et le jeu, ça nous manquait vraiment alors là c’est pouce en l’air. Et quand c’est moins bien c’est  pouce en bas !  C’est pour faire partager notre bonheur ou notre souffrance mais on a toujours le sourire. Il y a un bon groupe et  ça joue bien.» Les séances spécifiques avec les gardiennes ont commencé cette semaine, sous la houlette de Jo Marcassoli (ancienne gardienne à l’OM et tricolore).  Les sourires de Manon et Marta (les deux gardiennes) ne masquent pas la fumée des gants à la fin de la séance, preuve du travail effectué. D’ailleurs, c’est le cas pour toutes. Arrivées pimpantes et fraîches, elles repartent généralement  cheveux en bataille, joues écarlates et front perlant. Mais avec, dans le regard, la satisfaction de la mission accomplie...  jusqu'à la prochaine séance.

Tout au long de la saison, suivez pas à pas la section féminine de l’OM grâce à la page spéciale OM féminines d’OM.net. Actualités, interviews, résultats, classements, photos et vidéos… tout sera réuni ici même pour vivre la première saison des Olympiennes !