Le bilan du mercato

01 sep 2011 Par 
A.S.
Photos © 
Depuis quelques heures maintenant, le mercato a fermé ses portes. Plus aucun transfert ne peut désormais être effectué à moins d’un joker ou d’un joueur libre. L’occasion pour OM.net de revenir sur les départs et les arrivées.

Les arrivées

Elles auraient pu se compter sur les doigts d’une main mais l’arrivée à la mi-août de Djimi Traoré a entériné à six le nombre d’arrivées à l’OM pour la saison 2011-2012. Didier Deschamps a en tout cas été entendu par la nouvelle direction de l’OM, à savoir obtenir un groupe quasiment au complet pour la rentrée des classes. Jérémy Morel, Morgan Amalfitano (Lorient) et Nicolas Nkoulou sont arrivés tôt dans l’intersaison et Alou Diarra (Bordeaux) ainsi que Gennaro Bracigliano (Nancy), nouvelle doublure de Steve Mandanda, leur ont emboîté le pas quelques jours plus tard.

Ensuite, il a fallu attendre près d’un mois et demi avant de voir une nouvelle tête à l’OM, en la personne de Djimi Traoré, venu en doublure de Jérémy Morel sur le couloir gauche. Avec l’arrivée du Malien, le mercato olympien s’est achevé. Si l’OM n’aura pas fait dans le clinquant lors de ce marché des transferts, il peut néanmoins se targuer d’avoir accueilli des joueurs qui offrent des certitudes à leur coach : Morel comptabilise plus de 200 matches en Ligue 1, Amalfitano a terminé deuxième meilleur passeur de Ligue 1 derrière un certain Marvin Martin et Nkoulou est considéré comme le futur patron de l’axe central camerounais. Quant à Alou Diarra, il n’est plus nécessaire de présenter celui qui a porté le brassard girondin plusieurs saisons et dont le bras ne se sent démuni depuis son départ puisqu’il l’arbore fréquemment avec les Bleus. 
En bref, un recrutement rapide, malin et en accord avec les moyens et les objectifs du Club.

 

Les départs

L’une des priorités de l’OM lors de cette intersaison était de diminuer un groupe professionnel trop important. Si le groupe est trop mince, la moindre blessure ou suspension peut devenir un drame. S’il est trop étoffé, il sera difficile d’en maintenir la totalité sur le qui-vive, motivé jusqu’au bout. C’est là toute la difficulté de la gestion d’un groupe pour un entraîneur. Et Didier Deschamps a bien compris que s’il désirait une implication de tous les instants, certains devaient aller trouver du temps de jeu ailleurs.
On le sait, Taiwo et Heinze, en fin de contrat, fouleront les pelouses de Série A cette saison puisque respectivement nouveaux membres de l’AC Milan et de l’AS Rome. Vitorino Hilton, Edouard Cissé et Fabrice Abriel ont résilié. Depuis, le Brésilien s’est engagé avec Montpellier, « Edu » a signé avec Auxerre tandis que l’ancien Merlu devient Aiglon et portera les couleurs de L’OGC Nice.

Certains jeunes également s’en sont allés. Conscients du faible temps de jeu qu’avait Didier Deschamps à leur offrir, Senah Mango a rejoint Monaco en Ligue 2, Leyti N’Diaye retrouve un club qu’il connaît bien puisqu’il est revenu à l’AC Ajaccio et Alexander Ndoumbou est, lui, parti s’aguerrir en National, avec Orléans.
Le troisième gardien, Jules Goda, et Mohammed Dennoun sont quant à eux libre de tout contrat depuis cet été. Charly Fomen, qui n’a pu convaincre Deschamps durant les stages d’intersaison, est retourné à Dijon, avec qui il avait obtenu l’accession en Ligue 1 l’année précédente.
Dans les derniers jours du mois d’août, Kevin Osei et Pape Mbow sont partis sous forme de prêt pour augmenter leur temps de jeu à Bayonne (N) et à Mons (D1 belge).