Les nouveaux dirigeants déjà au travail

14 juin 2011 Par 
E.J.
Photos © 
La nouvelle équipe dirigeante composée de Vincent Labrune et de Philippe Perez s’est rendue au centre d’entraînement Robert-Louis Dreyfus ce mardi pour rencontrer les salariés et exposer le mode de fonctionnement.

Vincent Labrune, qui sera Président du club (nommé officiellement lors de l’AG extraordinaire du 27 juin), ainsi que le nouveau Directeur Général, Philippe Perez, étaient au centre d’entraînement Robert Loyuis-Dreyfus ce mardi.
Arrivés à la mi-journée, les deux hommes ont déjeuné sur place avant de rencontrer les salariés du club dans la foulée. Vincent Labrune y a notamment rappelé le but de la nouvelle gouvernance olympienne par ces mots : «Ce qui guide aujourd’hui le choix de l’actionnaire et l’organisation mise en place, c’est avant toute chose l’avenir et la pérennité financière du club et, dans le même temps, de maintenir un haut niveau de résultat sportif car à Marseille, l’équipe doit jouer le titre tous les ans». A ses côtés, Philippe Perez assurera donc les fonctions de Directeur Général du club. Il s’est naturellement confié aux médias OM pour sa prise de fonction.

Philippe Perez : «Le seul vrai fonds de commerce de l’OM, c’est son équipe première»

Philippe Perez, pouvez-vous  nous présenter votre parcours ?
Je suis expert-comptable de formation et j’ai travaillé très vite dans des sociétés de communication. Essentiellement chez Marsteller, Young&Rubicam ou le groupe TBWA en tant que Directeur Financier.
J’ai ensuite assuré les fonctions de Directeur Général de Réservoir Prod à l’époque de la croissance de cette société. C’est là que j’ai rencontré Vincent Labrune. Après avoir quitté Réservoir Prod, j’ai rejoint en qualité de Directeur Général le groupe Première Heure, société leader en matière de films publicitaires. Dans le même temps, je me suis occupé d’un club de foot de CFA, le Red Star, situé en banlieue parisienne en Seine-Saint-Denis en étant Président de la SASP pendant près de quatre ans.

Vous avez donc à la fois la casquette financière et celle de la direction générale ?
Effectivement, c’est un parcours essentiellement financier et d’animateur et gestionnaire de direction générale. J’ai été Directeur Général  de deux groupes (Réservoir et Première Heure) ces treize dernières années.

Quand et comment Vincent Labrune a fait appel à vous pour devenir Directeur Général de l’OM ?
Tout s’est fait très vite. Vincent m’a fait part des problèmes de gouvernance dont nous avions déjà eu l’occasion de parler sans évoquer la possibilité d’un quelconque changement. Il m’a appelé ensuite et m’a fait la proposition deux ou trois jours avant. Et j’ai dit «d’accord».

Quelles sont les raisons pour lesquelles il a fait appel à vous ?
J’aime le foot, même si je ne peux pas dire que je connais parfaitement le foot. Je connais par contre très bien le monde de l’entreprise. Et un club de foot est aussi une entreprise. Je connais bien Vincent pour avoir déjà travaillé avec lui et il connaît aussi mon parcours. Il avait sans doute besoin de quelqu’un en qui il a confiance. Les échéances à venir sur le plan financier et sportif, notamment pour les trois prochaines saisons, seront très importantes.  Il s’agira d’éviter les mauvaises surprises.

Quelle va être la ligne de conduite principale dans la gestion du club désormais ?
L’idée était aussi d’avoir un circuit court et en toute confiance entre l’actionnaire et la direction opérationnelle. Mais d’avoir aussi une organisation plus «à l’anglaise» avec un manager qui parlera du seul vrai sujet qui est le foot et l’équipe. Car le seul vrai fonds de commerce de l’OM, c’est son équipe fanion, son équipe première.
Il y a aussi une redistribution des rôles avec José Anigo qui continuera à superviser tout le sportif et fera l’interface avec Vincent sur tous les autres sujets comme la gestion des supporters, la sécurité ou les relations avec les collectivités locales. Le tout dans un circuit court. Il est prévu qu’on se voit très régulièrement tous les quatre afin d’évoquer tous les problèmes, de trouver les solutions et de rétablir une feuille de route claire, transparente, admise et validée par tout le monde.

Vous venez de visiter les installations du centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus, qu’en pensez-vous ?
Ce sont des installations superbes. J’ai été émerveillé par cet outil de travail moderne qui réunit tous les services dans un même lieu, que ce soit le marketing, le financier et bien évidemment le sportif. Cela va nous permettre de travailler efficacement.

Vous serez quotidiennement sur Marseille pour effectuer vos fonctions ?
Je viens m’installer à Marseille et je serai là tous les jours. Hormis bien évidemment quand mes fonctions de Directeur Général m’amèneront à me déplacer à Paris par exemple pour me rendre à la Ligue ou autre. Mais je  vivrai à Marseille.