J-C. Dassier : «Mention bien, aurait pu mieux faire»

31 mai 2011 Par 
G.T.
Photos © 
OMtv 2011
Deuxième partie du passage du président dans ForOM sur OMtv : Premiers bilans, tableau d’honneur de la classe, et projections sur l’avenir, Jean-Claude Dassier tire le bilan de la saison écoulée.

Président, quel est votre premier sentiment sur ce dernier match de la saison face à Caen (2-2) ?
J’ai peut-être vu cette rencontre avec des lunettes roses, mais j’ai trouvé qu’on avait fait un très bon match. Il est vrai que la défense était un peu en vacances, et que l’on a fait preuve de légèreté coupable derrière, mais collectivement, on a fait de belles choses. On s’est procuré de vraies occasions et, en 2e mi-temps, on s’est vraiment baladé ! Ils ont dû venir 5 ou 6 fois dans notre camp…

Mais au final, ils en mettent quand même deux au fond…
C’est un des problèmes de notre fin de saison. C’est vrai que sur les 9-10 derniers matches, on doit avoir une moyenne de 2 buts encaissés. Alors on peut gagner 3-2 comme on a failli le faire à Lorient ou à Caen, mais si on en prend 2 à chaque fois, ça va devenir compliqué.

«On a trouvé le remplaçant de Niang…»

Autre point noir, le parcours «raté » au Vélodrome. Est-ce à ce niveau-là que l’OM perd le titre ?
Mais ça ne date pas de cette année ! Je me rappelle qu’à mon arrivée il y a deux ans, Mamadou Niang m’expliquait déjà que c’était plus difficile à Marseille qu’à l’extérieur. Ça m’avait d’ailleurs un peu troublé…

Le rayon de soleil de cette fin de saison, c’est aussi l’explosion de Loïc Remy…
Je pense qu’avec lui, on a trouvé le remplaçant de Niang, même si ce n’est ni le même poste, ni le même jeu. Offensivement, avec  André Ayew,  Remy, et Gignac – dont je suis convaincu qu'il fera un retour en pleine bourre après son opération – on va avoir quelques arguments. Et je n’oublie pas non plus ni Jordan (Ayew), ni Mathieu (Valbuena) qui a encore été intenable face à Caen. Devant, j’ai trouvé un OM très prometteur.

«Pas un adieu au titre, juste un au revoir»

Peut-on parler de bonne saison ou pas du coup ?
C’est une saison qui nous aurait donné satisfaction il y a encore peu de temps. Mais quand on a vécu une saison à 3 titres comme l’an passé, et que l’on perd le championnat, il y a toujours un pincement au cœur. On peut se dire que c’est une bonne saison quand même, on finit 2e, il y a la qualification directe pour la Champions League. On a bien investi, on a vu juste. Je suis confiant, il reste encore à améliorer ce qui doit l’être. C’est le boulot de Didier et du staff sportif. On va dire mention bien, aurait pu mieux faire.

Le LOSC était-il vraiment supérieur à l’OM ?
Lille a mérité son titre. Ils font tout de même le doublé Coupe-Championnat, ce n’est pas tombé du ciel. Bravo à eux. Mais en ce qui nous concerne, ce n’est pas un adieu au titre, juste un au revoir. Car Lille va maintenant connaître ce qu’on a vécu. Quand on est champion, on suscite les envies, il faut savoir gérer les exigences, les états d’âmes… C’est la difficulté.

Au-delà du LOSC, cette fin de saison est aussi marquée par la 3e place de Lyon, et la descente de Monaco. Un sentiment ?
J’ai eu le président Aulas au téléphone, il était évidemment soulagé. Mais ils ont encore un match de qualification à disputer.  Monaco, c’est un des clubs de ma jeunesse, qu’on voyait quasiment toujours sur le podium. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais c’est peut-être dû à un manque d’ambitions ou de moyens. C’est étrange. Il faut peut-être que le Prince reprenne ça en main. 

A lire aussi : J-C. Dassier : «Oui Didier, on t’aime !»

Bilan