OM 3-1 Rennes : les échos

05 mai 2010 Par 
F.R. - photos : Y.P. et L.O.
Photos © 

Il y a 18 ans… Furiani
Le 5 mai 1992, le football français était ébranlé par le drame de Furiani lors de la demi-finale de Coupe de France entre l’OM et le SC Bastia. Les supporters marseillais n’ont bien évidemment pas oublié cette tragédie. Une gerbe de fleurs a été déposée par les MTP et les Dodgers au pied du virage en souvenir des victimes près de la plaque commémorative de la catastrophe. Chez les Yankee, une banderole rappelait cette date du 5 mai 1992.

Une ambiance de champion
Malgré la pluie, 55377 spectateurs étaient présents au stade Vélodrome pour cette rencontre contre Rennes. S’ils ne sont pas tous venus longtemps en avance, nombreux sont ceux qui ont vécu un avant-match particulier. En effet, beaucoup de supporters avaient une oreille rivée sur la radio pour écouter le match entre Auxerre et Lyon. Les buts lyonnais ont été salués comme il se doit par les spectateurs et au coup de sifflet final, environ dix minutes avant le coup d’envoi à Marseille, le stade quasiment déjà plein a exulté. Les virages ont chanté « Nous serons champions de France, nous les enfants du Vieux-Port ». A peine le temps de souffler que le match débutait après un magnifique tifo au virage Sud et dès la quatrième minute, un vent de folie s’emparait de l’enceinte du boulevard Michelet. Malheureusement alors que la pluie redoublait, Briand douchait les espoirs marseillais en égalisant.
Mais la fête devait avoir lieu ce soir, elle avait pris rendez-vous avec le Vélodrome et ses supporters. En seconde période, les deux buts, coup sur coup de Niang et Lucho ont cette fois-ci délivré pour de bon les spectateurs du Vélodrome. De Ganay à Jean Bouin en passant par les virages, avec deux buts d’écart, ils pouvaient célébrer un sacre tant attendu et réclamé à l’entrée des joueurs par le tifo. C’est tout un stade qui chantait, sautait, vibrait et acclamaient ses joueurs. Et rien de mieux qu'une ola pour fêter le titre de champion de France 2010 ! Dans les dernières minutes, c'est l'ensemble du répertoire des chants des supporters qui est passé en revue dans un stade Vélodrome en ébullition.
Au coup de sifflet final, la libération de tout un peuple était totale. Les joueurs pouvaient communier avec les supporters sur un air qui donne des frissons : "We are the champions".

Et 150 arbres de plus !
A chaque but marqué au stade Vélodrome par les joueurs olympiens, le partenaire de l’OM, Direct Energie s’est engagé à planter 50 arbres dans une forêt des Bouches-du-Rhône. Aujourd’hui, le total d’arbres à planter se monte à 1750.

Du beau monde pour le sacre
Plusieurs personnalités ont fait le déplacement à Marseille pour ce match contre Rennes. On pouvait ainsi croiser les humoristes Patrick Bosso et Titoff, l’acteur de Plus Belle la Vie, Thibault Vaneck, le réalisateur Fabien Onteniente ou encore Cyril Linette (Canal+) et Patrick Chène. Niveau football, il y avait Michel Hidalgo, Sébastien Perez, Jean-Christophe Marquet, Bernard Pardo, Alain Boghossian, Christian Karembeu.

Le rêve des enfants
Deux enfants de l’association  « Aladin » et « Un enfant, un rêve » étaient présents mercredi soir au stade Vélodrome pour réaliser leur rêve, à savoir, assister à une rencontre au stade Vélodrome et rencontrer les joueurs olympiens.