L’OM clôt le chapitre dans l’effervescence médiatique

30 avr 2009 Par 
E.J.
Photos © 
Dans une Commanderie bondée de public et de journalistes, tour à tour Erik Gerets, Pape Diouf et Mamadou Niang ont commenté l’annonce du départ du coach mais préviennent que désormais toute la concentration doit se porter sur la fin de saison.

Si le soleil qui régnait ce jeudi sur Marseille prêtait plutôt au farniente en ces derniers jours de vacances, la Commanderie était affairée ce jeudi. Deux jours après l’annonce du départ d’Erik Gerets, la grosse centaine de supporters venue assister à l’entraînement matinal venait s’ajouter à la masse de journalistes présents sur place. De quoi créer une belle effervescence.
Et alors que tous se demandaient quelle allait être la réaction des joueurs, leur motivation sur la pelouse lors de la séance apportait vite la réponse. Mamadou Niang le confirmait quelques minutes plus tard en conférence de presse : «On profite des derniers entraînements avec le coach et ça s’est très bien passé aujourd’hui. On a vécu de très bons moments avec lui. C’est un très bon entraîneur et quelqu’un de grand humainement. Je suis fier et heureux d’avoir passé un an et demi avec un tel coach. J’ai des regrets évidemment mais il faut respecter le choix de l’homme.» Et devant les multiples caméras et micros, les mots d’Erik Gerets étaient particulièrement attendus quelques minutes avant le passage de l’attaquant sénégalais. Si l’on sentait chez lui l’envie de tourner la page et de se concentrer sur le match de Toulouse, il a bien évidemment livré quelques mots sur son départ. Et notamment sur les marques de sympathie du public marseillais. «Bien sûr que ça me touche et ce serait assez grave si ça ne me touchait pas» lançait-il, expliquant avoir finalement avancé d’une semaine son annonce. Et de faire preuve d’envie et d’optimisme pour les semaines à venir : «Je n’ai eu que des bons moments alors pourquoi les derniers ne le seraient pas ? Puisque la motivation n’a jamais été aussi grande chez mes joueurs, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas vivre une fin de championnat fantastique.» (à lire également : «E. Gerets : «Pas de changement dans le comportement des joueurs, bien au contraire»).

Pape Diouf : "l’OM aura à sa tête un entraîneur de grande qualité"

[IMG43926#R]

Là encore, Mamadou Niang, qui était en quelque sorte la parole du groupe dans cette journée étonnante, validait tout cela, lui qui faisait partie des joueurs informés en primeur par le coach quelques jours avant : «Nous l’avons très bien pris. Pour l’instant, nous allons mettre tout ça de côté et nous concentrer sur le championnat. Il faut rester sur cette voie. Nous allons tout faire pour terminer à la première place. Pour le coach car c’est son œuvre mais aussi pour nous et pour les supporters.»
Et s’il n’était pas annoncé, le passage de Pape Diouf en salle de presse pour sa première prise de parole cette semaine, a naturellement suscité un vif intérêt de la presse avant, pendant et après son intervention devant les micros où il a usé à la fois d’ironie et d’humour, tout en livrant clairement son message. Si le président a apporté des éclaircissements sur ce départ, il a aussi appelé à une «union sacrée autour du club» pour les dernières semaines de compétition.
Bien évidemment, il a également donné son sentiment sur le sujet, lui qui avait fait venir Erik Gerets à l’OM fin septembre 2007. «Il a une personnalité très forte et son départ fait plus de bruit que celui d’un autre. Et quand on crée des relations fortes d’estime et d’amitié comme nous avons pu le faire, je ne peux pas me réjouir de son départ. Il a ses raisons et c’est un homme conscient de ce qu’il fait. A un moment donné, c’est à chacun de se déterminer et il l’a fait» confiait-il mais ne pouvait éviter la question qui brûlait toutes les lèvres : L’OM lui a-t-il déjà trouvé un successeur ? «De toute façon, comme j’ai déjà eu à le dire, l’OM aura à sa tête un entraîneur de grande qualité» coupait-il court. Désormais place à la fin de saison.   

Centre RLD

Actualités Équipe pro

ven 06 mai

L'entraînement du vendredi 6 mai 2016 en photos

L'entraînement des Olympiens au centre Robert Louis-Dreyfus du vendredi 6 mai 2016, veille d'OM-Reims (37e journée de Ligue 1 2015-16), en photos.
ven 06 mai

Guion : «J’attends des actes»

L’entraîneur du Stade de Reims, David Guion, croit en l’esprit de révolte de ses joueurs lors des deux dernières rencontres de Ligue 1 pour accrocher le maintien.
ven 06 mai

Oniangué : «On va aller à la guerre»

Le milieu de terrain du Stade de Reims croit au maintien. «Il reste deux matches, il faut les gagner» ambitionne Prince Oniangué.
ven 06 mai

OM-Reims : le groupe rémois

L’entraîneur du Stade de Reims, David Guion, a retenu un groupe de 18 joueurs pour le déplacement du SDR à Marseille, samedi à 21 heures au stade Vélodrome dans le cadre de la 37e journée de Ligue 1 2015-16.
ven 06 mai

De Préville, attention danger !

Meilleur buteur et meilleur passeur du club champenois, Nicolas De Préville sera certainement l’atout offensif numéro 1 de Reims pour la rencontre de samedi au stade Vélodrome. Gros plan.
ven 06 mai

OM-Reims : le groupe olympien

Saison 2015-16 - Ligue 1 - 37e journée - OM-Stade de Reims : les 18 Olympiens.
ven 06 mai

OM-Reims : Veille de match

Autour de Sébastien Piétri et Laurie Samama, Jean-Charles De Bono et Christophe Pignol analysent les enjeux de la rencontre entre l’Olympique de Marseille et le Stade de Reims. Un match important pour les deux formations. La première voudra sauver l’honneur et regagner enfin dans son antre, quand la deuxième, sous pression, jouera sa survie parmi l’élite. Nos consultants livreront également leurs onze de départ respectifs.
ven 06 mai

OM-PSG : Verratti absent pour la finale

Le milieu de terrain du PSG sera opéré cinq jours avant la finale de coupe de France.