Pape Diouf : "Je suis là et bien là"

30 avr 2009 Par 
L.O.
Photos © 

Dans la foulée d’Erik Gerets, Pape Diouf est à son tour venu répondre aux questions de la presse ce jeudi midi. « Regardez-moi, je suis rayonnant. Pourquoi voudriez-vous que je parte ? », s’est-il tout d’abord étonné, alors qu’il était pressé de questions sur son avenir. « Je suis là et bien là, à la tête de mes troupes. A la recherche d’un titre qu’on n’a pas obtenu depuis 17 ans. C’est excitant cette affaire ».
Le Président a ensuite insisté sur le fait qu’il n’avait fait aucune déclaration cette semaine laissant entendre un souhait de départ, puis il a clarifié son état d’esprit : « Il arrive dans un parcours des moments où on peut se poser des questions. Et si tout ce qui est dit n’est pas faux, tout ne trouve pas toujours de prolongement. Il est vrai qu’il peut arriver des moments où la tension, les enjeux, des moments où la mesquinerie et la jalousie des uns et des autres peuvent amener à se poser des questions. Mais ces questions, je me les pose pendant 5 minutes. A la 6e, je remets le bleu de chauffe et je repars au combat ».
Il réaffirmera aussi n’avoir aucun « plan de carrière », et considérer sa fonction « presque comme une mission qu’on remplit en considérant chaque jour comme pouvant être le dernier. On travaille toujours au jour le jour, en espérant bâtir l’avenir ».
Pape Diouf a en outre indiqué qu’il était prévu qu’il rencontre prochainement Robert Louis-Dreyfus pour faire un tour d’horizon tel qu’ils ont l’habitude de le faire. Un rendez-vous programmé de longue date, a-t-il précisé, et donc déconnecté des événements de la semaine.   

Conférence de presse