Riou : "J’ai très envie d’y être"

26 juin 2008 Par 
F.R.
Photos © 
OMtv 2008
Tout fraîchement arrivé de Toulouse, le nouveau gardien de l’OM a découvert ses nouveaux équipiers lors de la remise des équipements. Il a également pris le temps de répondre à nos questions. Interview.

Quelles sont vos premières impressions après votre arrivée à l’OM ?
Tout d’abord, une grande fierté et beaucoup de joie notamment par rapport à l’accueil que j’ai reçu de la part des dirigeants et des joueurs.

A quand remontent les premiers contacts ?
Cela remonte à la fin du championnat. Les négociations avec Toulouse avaient un peu traîné mais l’arrivée de Cédric Carrasso au TFC a contribué à mon transfert vers Marseille.

Qu’avez-vous ressenti lorsque vous avez appris que l’OM s’intéressait à vous ?
Beaucoup de fierté et un grand honneur. J’espère que je vais pouvoir rendre aux dirigeants tout ce qu’ils m’ont donné.

Vous allez travailler avec Steve Mandanda. Que savez-vous de lui ?
Je ne le connais pas personnellement mais à travers les médias il a l’air très cohérent, sensé et humble. Ce sont de grandes qualités pour un homme et cela se répercute sur le terrain.

Avez-vous parlé avec Laurent Spinosi, l’entraîneur des gardiens ?
Oui, on s’est déjà croisé quelques fois lors des dernières années. On a établi un plan de reprise. J’ai très envie d’y être. Je n’ai pas d’appréhension car vu la complicité qui règne dans le vestiaire, je suis sûr qu’il n’y aura pas de problème.

Entre Montpellier et Istres, on peut dire que vous être un gardien du sud. C’était une volonté de revenir dans la région…
Ce sont les aléas d’une carrière qui ont fait que je me suis souvent retrouvé dans des clubs du sud. Je n’avais jamais eu le choix de venir ici. A partir du moment où j’en ai eu l’opportunité, c’était une volonté de venir à Marseille.

Comment caractérisez-vous votre jeu ?
C’est un jeu assez tonique qui reflète bien le style moderne des gardiens par rapport à l’ancienne génération.

Un dernier mot sur les supporters. 60.000 spectateurs au stade Vélodrome, comment l’appréhendez-vous ?
Dans un sens, 60.000 personnes, c’est impressionnant. Mais dans un autre sens, cela peut décupler les forces.

Rudy Riou
Gardien
Né le 22 janvier 1980 à Grande-Synthe
1m85 – 78kg

1998-99 : Montpellier (D1) – 0 match
1999-00 : Montpellier (D1) – 20 matches
2000-01 : Montpellier (D2) – 18 matches
2001-02 : Montpellier (D1) – 19 matches
2002-03 : Montpellier (D1) – 28 matches
2003-04 : Montpellier (D1) – 31 matches
2004-05 : Istres (D1) – 26 matches
2005-06 : Istres (D2) – 37 matches
2006-07 : Istres (D2) – 38 matches
2007-08 : Toulouse (D1) – 4 matches (C3 : 1 match)