L’OM avec Celestini pour les enfants

04 mar 2008 Par 
J.T.
Photos © 
A l’initiative de Fabio Celestini et sa « Foundation 442 », un match de bienfaisance aura lieu le 21 avril à Genève. L’équipe 442, où l’on retrouvera entre autre Zinédine Zidane, affrontera une sélection de l’OM emmenée par Eric Cantona.

Le stade de Genève accueillera une pléiade de stars à l’enseigne de la « Foundation 442 » de Fabio Celestini, le 21 avril. Aux côtés de Zidane et des frères Cantona, on trouvera encore Michael Laudrup, Jean-Pierre Papin, Bixente Lizarazu et bien d’autres, pour ce match de gala inédit qui opposera l’équipe 4-4-2 à l’OM All Stars.
« Voilà huit ou neuf mois que je me suis lancé sur ce projet qui me tient à cœur et je suis content de pouvoir annoncer la naissance de cette association. C’est un grand jour » a assuré lundi l'ancien Olympien Fabio Celestini, lors du lancement officiel de sa fondation. A 33 ans, on voit le bout de notre carrière footballistique. J’avais envie de redonner quelque chose au foot. Cherchant un nom pour la fondation, j’ai songé à 4-4-2. Fo(u)r the game, Fo(u)r the dream, T(w)o you ». Autrement dit : « Pour le jeu, pour le rêve, pour vous ». Et plus précisément pour les enfants.
« Je voulais surtout aider les jeunes. A partir de là, on a construit un projet autour avec le but d’intégrer les enfants socialement via le football. Et Marseille en est un parfait exemple ».
C’est donc logiquement que l’Olympique de Marseille, via l’OM Star Club, s’est associé à cette initiative. « C’est un formidable projet. Et l’OM est très fier de s’y associer », a souligné l’ancien joueur et actuel responsable de la cellule de recrutement du club marseillais Jean-Philippe Durand. « Les joueurs qui ont porté le maillot olympien sont marqués à vie et Fabio (Celestini) l’a très bien exprimé avec sa relation avec le club. On a été ravi de l’avoir comme joueur et il est normal que l’OM s’associe à cette initiative car l’OM est aussi un club de cœur qui aime ce genre d’action ».

[IMG43166#R]Avec les fonds récoltés lors de la rencontre du 21 avril, d’autres projets sont prévus. Le premier concerne le FC Renens, club formateur de Fabio Celestini, pour lequel l’international Suisse entend contribuer au financement d’un terrain synthétique. La fondation 442 soutiendra deux autres actions : en collaboration avec la section Unesco de Getafe, l’achat de buts pour une école de foot à Cuba, ou encore l’acquisition de matériel pour deux favelas de Rio de Janeiro.