Une pensée pour Julien Stopyra…

30 jan 2015
Par 
Thierry Agnello
Photos © 
fff.fr 2015

Dans la famille Stopyra, il y a le fils Yannick né en 1981, 33 fois international et ex-joueur de Sochaux, Mulhouse, Toulouse, Bordeaux, Rennes, Cannes. Il y a aussi le père, né le 10 janvier 1933 à Montceau-les-Mines. Embauché par l’OM  en 1962, cet attaquant de petite taille (1,66), vif et rapide, fit une très longue carrière professionnelle.
A l’OM, il évolua au sein d’une formation fraîchement remontée de Ligue 2 grâce au magicien Otto Gloria, cependant insuffisamment renforcée pour se maintenir à ce niveau. Pour remplir les caisses, Julien Stopyra fut rapidement transféré à Grenoble.
Durant son court passage à Marseille (saison 1962-63), il disputa 16 matchs et eut l’honneur d’être parmi les onze privilégiés à prendre part au tout premier match européen de l’OM, c’était en Coupe des Villes de Foires, en 1962, face aux Belges de l’UR Saint-Gilloise. Il joua notamment avec Pavon (Pepito, le père de Michel), Roy (Serge, le père d’Eric) ou encore Hector Rial.
Julien Stopyra débuta à Lens en 1954 avant d’aller à Monaco, à Sochaux puis à Troyes. Il fut appelé une seule fois en équipe de France alors qu’il portait le maillot Troyen. Il acheva sa carrière à Forbach, entre 1964 et 1966.
Julien Stopyra nous a quittés le 24 janvier dernier, il avait 82 ans. Toute la famille olympienne partage la peine de son fils Yannick, de sa famille et ses proches en ces moments douloureux.

 

Nécrologie