Gambardella : l’OM passe en quarts !

22 mar 2015
Par 
Allan Chaussard
Photos © 
Allan Chaussard / OM.net 2015
L’OM s’est qualifié pour les quarts de finale de la coupe Gambardella au terme de la séance des tirs au but, après avoir concédé l’ouverture du score en début de match, puis égalisé en seconde période, grâce à Maxime Lopez, face à Chateauroux.

OM 1-1 (4 t.a.b. à 2) Châteauroux

Saison 2014-15 – Coupe Gambardella – 8e de finale
Stade Roger-Lebert, OM bat Châteauroux 1-1 (4 t.a.b. à 2). Mi-temps : 0-1.
Arbitre : M. Matthieu Bonnetin, assisté de MM. Gregory Vargas et Kevin Robert.
Délégué : M. Gérard Frantz.
Buts – OM : Lopez (74). Châteauroux : Mateta (9).
Avertissements – OM : Araaï (40). Châteauroux : Edjouma (34), Blondou (70).
OM : Escales – Dubois, Perrin, Pepe Cece, Sané (cap) – Bondon (Chabrolle, 61), Touré – Araaï, Lopez, Porsan-Clemente – Bolnet (Fonovich, 76).
Ne sont pas entrés en jeu : Madédé, Goguey, Lovera.
Entraîneur : Stéphane Nado.
Châteauroux : Vitela – Panos, Edjouma, Nguessan, Vuka – Chevreuil, Blondon (cap) (Bourret, 78) – Sakhi, Mateta (Merghem, 90+5), Traoré – Wissa.
Ne sont pas entrés en jeu : Touré, Gonzalez, Dorangeon.
Entraîneur : Armindo Ferreira.

Pour la première fois depuis le début de la compétition, l’OM reçoit son adversaire, enfin. Pour la réception de la Berrichonne de Châteauroux, le public répond présent malgré la pluie. Le stade Roger-Lebert est rempli comme jamais. De nombreux recruteurs sont également présents en tribune.
Hormis Bilal Boutobba, retenu avec la sélection nationale U17, Stéphane Nado aligne son équipe type, avec le jeune Dylan Bolnet à la pointe de l’attaque.
Pourtant, les Olympiens peinent à rentrer dans leur match et son très rapidement surpris par l’envie des visiteurs. Ces derniers ouvrent rapidement le score d’une tête de Mateta à la suite d’un coup franc mal apprécié par Escales, mais le portier se rattrapera plus tard.
Mené, l’OM parvient peu à peu à prendre le contrôle du ballon, mais sans jamais réellement mettre en danger le portier castelroussin, si ce n’est sur une action de Lopez contrée par le gardien, une frappe d’Araaï non cadrée et un coup franc lointain de Porsan-Clemente boxé par Vitela.
L’arbitre a lui aussi du mal à trouver le bon rythme, ne sifflant pas quelques fautes évidentes.
Après 45 minutes bien ternes côté olympien, l’équipe de Stéphane Nado rentre au vestiaire avec un retard logique d’un but. Il aurait même pu être plus important si sur sa deuxième opportunité Mateta n’avait pas vu sa tête repoussée par la transversale d’Escales à la demi-heure de jeu.

La seconde période est toute autre. L’OM pose enfin sa patte sur la rencontre. Lopez, très remuant au milieu de terrain, peut légitimement s’estimer lésé pour un penalty non-sifflé en sa faveur. Sans suit une succession d’offensives d’Araaï et sa bande, mais il manque un peu de justesse et de simplicité dans la dernière passe ou le dernier geste.
Puis soudain, Maxime Lopez libère les spectateurs du stade Roger-Lebert et relance complètement son équipe d’une frappe superbe de 25 mètres en pleine lucarne. Et dire que le meneur de jeu olympien a failli être suspendu pour cette rencontre.
Châteauroux est sonné et perd son capitaine une minute plus tard à la suite d’une déchirure  aux adducteurs. Les larmes de Blondon sont touchantes. Le public lui apporte très sportivement son soutien en accompagnant sa sortie sur civière avec des applaudissements.
Le jeu reprend et le rythme ne faiblit pas. L’OM pousse pour inscrire le but de la victoire. Les joueurs de la Berrichonne font le dos rond et tentent de saisir leur chance en contre.
En toute fin de match, les Olympiens manquent des occasions toutes faites et Touré trouve la transversale de la tête à la suite d’un corner de Fonovich.
Après 6 minutes d’arrêts de jeu, les deux équipes restent dos à dos. Pas de prolongation à ce stade de la compétition. La qualification va se jouer aux tirs au but.

Les regards se portent immédiatement sur Florian Escales. Le portier international tricolore parait serein. Il apprécie l’exercice.
Stéphane Nado réunit une dernière fois ses joueurs autour de lui, désigne les tireurs, puis se rassoit sur son banc.
L’OM tire en premier. Lopez ne tremble pas et lance parfaitement son équipe.
Le show Escales peut alors commencer. Ce dernier se positionne au niveau du point de penalty, avec le ballon, pour attendre le premier tireur adverse. Peut-être perturbé, Sakhi trouve la transversale.
Porsan-Clemente marque ensuite le deuxième tir olympien, puis Edjouma cède lui aussi face à l’intimidation d’Escales.
L’OM mène 2-0. La tentative manquée de Fonovich fait remonter la tension. Châteauroux réduit l’écart. Chabrolle permet à l’OM de rester en tête. Escales touche la frappe suivante, mais ne peut l’arrêter.
A 3-2, si l’OM marque, l’OM se qualifie. Florian Escales prend ses responsabilités.
Le portier olympien prend le ballon, le pose sur le point de penalty, s’élance sans trop en faire cette fois-ci et ouvre parfaitement son pied gauche pour tromper son homologue.
Les Olympiens exultent. Ils peuvent. Ils sont en quart de finale de la coupe Gambardella.

Saison 2014-15 – Coupe Gambardella – 8e de finale : OM 1-1 (4 t.a.b. à 2) Châteauroux : le résumé vidéo 

Saison 2014-15 – Coupe Gambardella – 8e de finale : OM 1-1 (4 t.a.b. à 2) Châteauroux : la joie des Olympiens en vidéo 

Saison 2014-15 – Coupe Gambardella – 8e de finale : OM 1-1 (4 t.a.b. à 2) Châteauroux : le match en photos

Saison 2014-15 – Coupe Gambardella – 8e de finale : OM 1-1 (4 t.a.b. à 2) Châteauroux : la réaction de Stéphane Nado 

Saison 2014-15 – Coupe Gambardella – 8e de finale : le groupe olympien

Saison 2014-15 – Coupe Gambardella – 8e de finale : les résultats

Le tirage au sort des quarts de finale de la coupe Gambardella aura lieu le jeudi 26 mars 2015.

Coupe Gambardella