Edouard Mendy, méconnu, pour le moment

04 sep 2015
Par 
Allan Chaussard, à Bratislava
Photos © 
Allan Chaussard / OM.net 2015
Présentation du nouveau gardien de but du CFA, Edouard Mendy, retenu par Michel pour le match amical à Trnava en Slovaquie.

«Je ne m’attendais pas à être ici aujourd’hui. C’est une belle surprise.» Ce vendredi matin, juste avant de se dégourdir les jambes le long du Danube, Edouard Mendy, tout sourire, ne cache pas sa joie d’être du voyage en Slovaquie avec l’équipe professionnelle.
Après seulement une semaine d’entraînement avec la formation de Michel, l’ancien portier de Cherbourg a déjà conquis son monde.
Avec le départ en sélections de nombreux internationaux, beaucoup de jeunes ont effet rejoint l’équipe première pour compenser. Parmi eux, un gardien longiligne dont personne ne connaissait le visage, Edouard Mendy.
Dès les premiers ballons lors des oppositions sur terrain réduit, le joueur formé au Havre, comme Steve Mandanda, se montre impressionnant. Vif, agile, rapide et courageux, il surprend tout le monde. Joueurs et staff découvrent un garçon talentueux, sympathique et spectaculaire, bien parti pour être l’une des belles surprises du début de saison au centre de formation.
Né le 1er mars 1992 à Montivilliers, en Seine-Maritime, Edouard Mendy joue d’abord au Havre Caucriauville, de 1999 à 2005, avant de passer au HAC où il s’entraîne avec Zacharie Boucher, gardien d’Auxerre également passé par le TFC.
L’éclosion de ce dernier pousse Mendy vers la sortie. Il rejoint donc le CS Municipaux Le Havre pendant 5 saisons avant de débarquer à Cherbourg, alors en National.
Gardien numéro 3 à son arrivée, Edouard progresse dans la hiérarchie et termine la seconde saison au poste de numéro 1.
A la recherche d’un gardien supplémentaire pour compenser les prêts de Julien Fabri et Brice Samba, tout en apportant une concurrence sérieuse à Florian Escales, l’OM teste plusieurs gardiens cet été. Stéphane Cassard et Dominique Bernatowicz, les entraîneurs de gardiens de l’équipe professionnelle et du centre de formation, n’hésitent pas un seul instant, Edouard Mendy est l’homme de la situation. Leur choix est déjà payant si l’on se réfère aux prestations du jeune homme à l’entraînement avec l’équipe de Michel. Il lui faut désormais confirmer son énorme potentiel en match, d’abord avec le CFA.

 

Portrait d'Olympien