CFA : l’OM s’incline dans la fournaise toulonnaise

05 nov 2016
Par 
Allan Chaussard, à Toulon
Photos © 
Meryll Vian / OM.net 2016
Malmenés par le SC Toulon d’un bout à l’autre de la rencontre, les Olympiens s’inclinent 2 buts à 1 au stade Bon Rencontre lors de la 10e journée de CFA, malgré l’ouverture du score de Leya Iseka.

SC Toulon 2-1 OM

Saison 2016-17 - CFA - Groupe D - 10e journée
Stade de Bon Rencontre à Toulon, SC Toulon bat OM 2 à 1. Mi-temps : 1-1.
Arbitre : M. Willy Bertoloti, assisté de M. Mouiz Naghmouchi et M. Gradimir Arsic.
Délégué Principal : M. Florian Abassit.
Spectateurs : 4000.
Buts - SC Toulon : Medoukali (8), D. Gomis (53). OM : Leya Iseka (6, sp).
Avertissements - SC Toulon : Fall (6), Medoukali (90+2). OM : Kamara (28), Goguey (85).
SC Toulon : Viviani - Borges, Fall (c), Medoukali, Ouasfane - Bayo, Buisson, Baty (Leleu, 90+1) - Manas (Cousyn, 87) - D. Gomis, C. Gomis (Djaballah, 68).
Ne sont pas entrés en jeu : Henaini, Bovari.
Entraîneur : Dominique Veilex.
OM : Escales - Dubois, Kamara (c), Andonian (Dacosta, 60), Ali Mohamed - Tuiloma, Goguey, Mroivili - Porsan Clemente, Leya Iseka (Dinaj, 66), Khaoui (Zakouani, 56).
Ne sont pas entrés en jeu : Madédé, Gnapele.
Entraîneur : David Le Frapper.

Toulon face à l’OM n’est pas une rencontre comme les autres dans le paysage footballistique amateur. La rivalité entre les deux clubs est bien réelle depuis maintenant plusieurs décennies. Sur le site internet du club varois, on parle même de «Clasico». C’est dire si la venue des Olympiens au stade de Bon Rencontre n’a rien d’anodine.  L’affluence, très importante pour une rencontre de CFA (4000 spectateurs), les huées à l’encontre des joueurs de l’OM, la présence des caméras de la FFF et les chants des supporters locaux, renforcent cette idée d’un bout à l’autre de la soirée. 
Avec 6 joueurs professionnels au coup d’envoi, et quelques prétendants autour, David Le Frapper aligne une équipe jeune, mais talentueuse face au deuxième du championnat.  
Sous les yeux de Claude Fichaux, adjoint de Rudi Garcia, l’OM démarre difficilement sa partie, mais ouvre le score grâce à un penalty obtenu et transformé par Leya Iseka.
Piqués au vif, les Toulonnais réagissent immédiatement par le grand Medoukali, de la tête, à la réception d’un coup franc de Manas, très bon meneur de jeu du SCT.
La suite de la première période se déroule essentiellement dans la moitié de terrain olympienne, les frères Gomis donnant du travail à toute la défense. Du côté de Viviani en revanche, pas grand chose à faire, les déboulés de Dubois et les tentatives  de Khaoui étant systématiquement repoussés par la défense.
Le nul à la pause est plutôt une bonne affaire pour l’OM.

Très bien arbitrée par un trio aux portes du niveau fédéral, scruté de près par la direction technique nationale pour l’occasion, la rencontre reprend sur un rythme toujours aussi élevé. Comme en première période, Toulon use du jeu direct et prend rapidement l’avantage, grâce à David Gomis, à la suite de l’une des rares erreurs de la défense olympienne.
David Le Frapper sort alors Khaoui, touché au pied, et lance Zakouani, puis subit un coup dur avec la blessure d’Andonian, contraint de laisser sa place à l’heure de jeu à Dacosta, avant que Dinaj ne remplace Leya Iseka, trop nerveux après un moment de tension entre les deux équipes au centre du terrain.
Très intense physiquement, notamment à cause d’une pelouse en mauvais état, le match est de plus en plus haché la fatigue venant. Plus prompts dans les duels depuis le coup d’envoi, les Toulonnais gardent l’ascendant sur les Olympiens, incapables d’exprimer leur jeu face au pressing incessant des locaux. Biens en place d’un bout à l’autre du match, les  joueurs de Dominique Veilex concèdent très peu d’occasions depuis le penalty, mais s’offrent en revanche de nombreuses opportunités de faire définitivement le break.   
Face à une équipe plus expérimentée et désireuse de ne pas décevoir son bouillant public pour le match de l'année du club, l’OM n’a jamais paru en mesure de s’imposer dans ce derby, même s’il n’a pas non plus rechigné à l’effort jusqu’au coup de sifflet final, à l’image de la montée d’Escales sur le dernier corner de la partie.
Les hommes de David Le Frapper s’inclinent logiquement sous les hourras des  supporters de Toulon, après 3 matches sans défaite et comptent désormais 5 points de retard sur leurs adversaires du jour. 

Saison 2016-17 - CFA - Groupe D - 10e journée - SC Toulon 2-1 OM : la réaction de David Le Frapper

Saison 2016-17 - CFA - Groupe D - 10e journée - SC Toulon 2-1 OM : le résumé vidéo

Saison 2016-17 - CFA - Groupe D - 10e journée - SC Toulon 2-1 OM : le match en photos

Saison 2016-17 - CFA - Groupe D - 10e journée - SC Toulon-OM : les 16 Olympiens

Saison 2016-17 - CFA - Groupe D - 10e journée : les résultats

Saison 2016-17 - CFA - Groupe D : le classement


Actualités Centre de formation

jeu 21 sep

National 2 : victoire de l’OM en amical

Jeudi après-midi, l’équipe de National 2 de l’OM a accueilli pour un match amical au centre Robert Louis-Dreyfus la formation de National 3 de Nîmes.
sam 14 oct

National 2 : calendrier/résultats de l'OM

Saison 2017-18 - National 2 - Groupe A : le calendrier et les résultats de l'OM.
ven 15 sep

Les bacheliers du centre à l’honneur

Vendredi matin au centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus, une cérémonie mettait à l’honneur les Olympiens du centre de formation qui ont obtenu leur Baccalauréat en juin dernier.
lun 11 sep

U17 national : le classement

Saison 2017-2018 - U17 national - Groupe D : le classement.
dim 15 oct

Saison 2017-18 - U17 National : calendrier/résultats de l'OM

Saison 2017-2018 - U17 National - Groupe D : le calendrier et les résultats de l'OM.
mer 04 oct

Le « colosse aux pieds d’argile » à l’OM

Le colosse aux pieds d’argile. Le nom de l’association lui sied parfaitement. Avec son mètre 82 et ses 97 kilos, Sébastien Boueilh, ancien rugbyman professionnel, est en effet un colosse. Son histoire révèle la mise à mal du guerrier. Abusé dès l’âge de onze ans et demi, le président de l’association ne sortira du silence que dix-huit ans plus tard. Violé, bizuté et harcelé pendant plus de quatre ans, le gaillard « renaîtra » à l’âge de 30 ans, quand il révèlera le « cauchemar » qu’il a vécu.
jeu 19 oct

Nassim Ahmed remporte le trophée Boulanger du meilleur jeune de septembre !

Chaque mois, en collaboration avec son partenaire officiel Boulanger, l’OM met à l’honneur les joueurs du centre de formation avec le trophée du «meilleur jeune du mois».
dim 15 oct

Saison 2017-18 - U19 National : calendrier/résultats de l'OM

Saison 2017-2018 - U19 National - Groupe D : le calendrier et les résultats de l'OM.