Bastia 1-2 OM : bonnes fêtes

21 déc 2016
Par 
Thierry Muratelle
Photos © 
Yannick Parietnti / OM.net 2016
Après avoir longtemps tardé à retrouver la première partie du classement, l’OM termine le cycle aller au pied de l’Europe grâce à son succès à Bastia acquis dans les dernières minutes.

C’est un beau cadeau de Noël. Pas le plus joli, convenons-en, mais un joli paquet bien ficelé, rempli d’espoir pour la suite de la saison. En alignant un quatrième succès consécutif, le deuxième à l’extérieur, l’OM réalise le meilleur parcours de Ligue 1 du mois de décembre avec 12 points pris sur 12 : c’est 3 de plus par rapport à Monaco et Lyon.
Il y a eu des hauts et des bas lors de cette soirée corse, agitée par moments en raison d’une intensité jamais démentie dans les duels. Des bas car Bastia a eu des occasions, ne le cachons pas. L’égalisation a récompensé la générosité insulaire et a semblé un temps punir l’OM de ne pas avoir su tuer la rencontre quand il en a eu la possibilité.
Il y a eu des hauts aussi. Le réalisme initial d’abord en marquant sur le premier tir cadré. En fin de première période, ensuite. Quand la tension a présidé le débat, on a apprécié voir les Olympiens mettre le pied sur le ballon, en garder la possession, additionner les passes pour calmer les esprits et profiter de leur supériorité technique pour trouver une alternative à l’engagement proposé. Une gestion bienvenue, une approche pour tempérer, quand bien même elle n’a pas permis de se projeter à cet instant. On a apprécié encore la solidarité défensive sur les situations corses, l’abnégation de s’arracher sur tous les ballons, l’implication des joueurs de Rudi Garcia dans leur propre surface, les arrêts de Pelé.
L’OM a répondu à l’intensité des duels sans se cacher, en privilégiant le jeu au combat (cela ne signifie pas l’avoir fui), en s’appliquant dans sa relation technique (86% de passes réussies), en avançant avec une bonne animation sur les côtés, pour terminer avec une possession de balle de 58% sur l’ensemble de la rencontre. Il y a eu de la vitesse dans les séquences offensives quand bien même la nécessité de ne pas relâcher la concentration défensive a été une clé de la rencontre pour canaliser la vitesse offensive bastiaise, portée par l’activité et l’implication de Saint-Maximin.
Le but de Njie, isolé au second poteau, est une libération et un message rempli d’espérance. Le calme avec lequel il a enroulé le ballon valide une nouvelle soirée positive et positionne l’OM à la 6e place de la Ligue 1.  Au pied de l’Europe. 
A la relecture du cycle aller, cette information est gratifiante, suffisante pour passer de bonnes fêtes et revenir en 2017 avec de nouvelles ambitions. Vite la suite…  


Actualités Équipe pro

mar 23 jan

Objectif Match S06E22 | Caen - OM

Pour entretenir sa série positive, l’OM s’appuie sur les forces en présence et doit gérer son statut de prétendant au podium.
mar 23 jan

Fou de viser les étoiles !

Le match de dimanche soir à l’Orange Vélodrome entre l’OM et Monaco (23e journée de Ligue 1 Conforama) aura un parfum d’Europe. Les deux formations sont en effet à la lutte pour une place sur le podium et les Olympiens auront besoin du soutien inconditionnel de leurs supporters pour franchir cette étape vers les sommets.
mar 23 jan

Le voyage olympien à Épinal

Découvrez le départ des Marseillais de l'aéroport provençal en direction d'Épinal et des 16es de finale de Coupe de France.
mar 23 jan

Epinal - OM | Les 3 buts olympiens de 1995-96

Flashback sur la confrontation de 1995 entre l’OM et Epinal au stade Vélodrome en D2.
mar 23 jan

Coupe de France : Tirage au sort jeudi soir

L’OM connaîtra son adversaire en huitième de finale de Coupe de France jeudi soir.
mar 23 jan

Epinal - OM : la composition marseillaise

Saison 2017-2018 - Coupe de France - 16e de finale - SAS Epinal-OM : Le onze de départ olympien. Retenu dans le groupe, Alexandre Phliponeau ne figure finalement pas sur la feuille de match.
Aujourd'hui

Garcia : «On n'a pas souffert»

La réaction de Rudi Garcia, entraîneur de l'OM, après la qualification de son équipe pour les 8es de finale de Coupe de France sur la pelouse d'Epinal (0-2).
mar 23 jan

Epinal - OM (0-2) : Hiérarchie respectée

L’équipe la plus forte s’est imposée dans le 16e de finale de Coupe de France mais les Spinaliens n’ont pas démérité. La logique est respectée. Les Olympiens s’imposent grâce à des buts de Germain et Sanson.