OM-MHSC : les hommes à surveiller

27 jan 2017
Par 
Allan Chaussard (avec Opta)
Photos © 
Yannick Parienti / OM.net 2017
Sanson, Fanni, Vainqueur et Garcia à l’OM, Mounié, Sessegnon, Pokorny et Hantz à Montpellier sont les hommes à suivre lors de la 22e journée de Ligue 1 2016-17.

S’il joue, Morgan Sanson disputera son 100e match de Ligue 1 (98 pour Montpellier, 1 pour Marseille). Seul Jean Seri a fait plus de passes décisives (8) que lui (7) en L1 2016-17. Il avait d’ailleurs donné une passe dé’ au match aller le 4 novembre 2016.

Morgan Sanson est le 4e joueur présent dans les effectifs actuels de Marseille et Montpellier à avoir joué pour les 2 clubs en Ligue 1 avec Henri Bedimo, Rémy Cabella (OM) et Hilton (MHSC).

S’il joue, Rod Fanni fêtera son 350e match de Ligue 1 (145 pour Marseille, 114 pour Rennes, 57 pour Nice, 33 pour Lens). Seul Hiroki Sakai a disputé plus de matches (20) que l’ex-international tricolore (15) chez les défenseurs marseillais en championnat cette saison.

L’OM n'a remporté que 14% de ses matches sans William Vainqueur en Ligue 1 2016-17 (1/7), contre 50% avec lui (7/14).

Steve Mounié est l'auteur des 2 derniers buts de Montpellier en déplacement en Ligue 1 (à Bastia et Lille), lui qui avait trouvé le chemin des filets lors du match aller contre Marseille le 4 novembre dernier.

S’il joue, Stéphane Sessegnon disputera son 150e match en Ligue 1 (77 pour Paris, 61 pour Le Mans et 11 pour Montpellier). Il n’a jamais marqué en 7 matches (550 minutes) face à Marseille dans l’élite. Il n’y a que Nice et Lorient qu’il a le plus affronté sans marquer (8 fois).

Lukas Pokorny a déjà joué au Vélodrome avec son ex club du Slovan Liberec, c'était en Ligue Europa 2015-16. Ses partenaires et lui s'étaient imposés 1-0.

Rudi Garcia n'a gagné que 3 de ses 9 matches face à Montpellier en tant qu'entraîneur de Ligue 1 (1 nul, 5 défaites), tous avec Lille.

Frédéric Hantz n'a gagné aucun de ses 5 déplacements à Marseille en tant qu'entraîneur de Ligue 1 (1 nul suivi de 4 défaites). Il n'y a qu'à Saint-Etienne, Lorient (7), Lyon et Nice (6) qu'il s'est déplacé plus souvent sans gagner au sein de l’élite française.

Statistiques