OM 3-0 Angers : un petit air de printemps

ven 10 mar à 23:17
Par 
Thierry Muratelle
Photos © 
Yannick Parienti / OM.net 2017
Pour la première fois en 2017, l’OM enregistre deux succès consécutifs en championnat et salue le premier doublé de Florian Thauvin à l’OM. Une victoire en grande partie écrite en première période, période peut-être la plus aboutie de l’ère Garcia.

Il y avait dans la luminosité de ce vendredi, les premières senteurs du printemps. Sur la ville tout au long d’une journée baignée par un soleil radieux, dont on aime la caresse des rayons. Au stade, en soirée, où la victoire de l’OM valide le succès acquis il y a cinq jours à Lorient et apporte une belle lumière pour les prochaines semaines.
Si les Olympiens n’ont pas encore les ressources pour rivaliser avec le haut du tableau, ils ont les atouts pour déposer sur le côté de la route des formations de moindre envergure. Un premier pas. Le potentiel offensif actuel (10 buts sur les 3 derniers matches toutes compétitions confondues) porte actuellement le collectif et le pousse à s’accrocher à un proche avenir européen. Quant à deux mois du terme de la compétition, c’est la seule ambition encore inscrite sur l’agenda quotidien, il est indispensable de déployer ses plus beaux arguments pour y parvenir.
A ce jour, cette ambition est nourrie. Elle a été grassement alimentée par une première période productive, peut-être la meilleure de l’ère Garcia. Quarante-cinq premières minutes intenses, riches dans les déplacements, dans les propositions. Il a été nécessaire d’impulser de la vitesse dans les transmissions pour déplacer un bloc adverse très athlétique et bien organisée défensivement. Il a été indispensable d’être pertinent dans l’animation, dans la relation technique surtout pour évoluer dans les interlignes et avoir des phases de progression pertinentes et percutantes.
L’OM a présenté un jeu fluide, vivant, marqué sur la première période par 332 passes don 295 réussies. Comme à Lorient, deux buts dans les vingt première minutes ont scellé la rencontre, dirigée par un Dimitri Payet de classe internationale, notamment en première période, quand bien même un arrêt de Pelé et un cafouillage monumental dans la surface olympienne auraient pu installer l’hiver quelques jours de plus.
Cela n’a pas été le cas. Un signe certainement, un peu de chance assurément pour accompagner le changement de saison et saluer le premier doublé de Florian Thauvin à l’OM. Si la deuxième mi-temps a été moins aboutie, avec plus de déchet technique, moins de justesse, quelques relâchements ci et là, cet OM a été dans l’ensemble séduisant. La cinquième place n’est plus un leurre. A cette heure, elle est une réalité. Elle doit être une obsession pour retrouver le théâtre du Vieux Continent le plus rapidement possible.


Actualités Équipe pro

dim 19 nov

L1 - 13e journée : les résultats

Saison 2017-2018 - Ligue 1 - 13e journée : les résultats.
dim 19 nov

Bordeaux 1-1 OM : l’OM revient de loin !

Surpris par un but rapide de De Préville, les Olympiens arrachent le point du match nul grâce à un but de Sanson dans le temps additionnel.
lun 20 nov

Bordeaux 1-1 OM | Le résumé

Saison 2017-2018 - Ligue 1 - 13e journée - Bordeaux 1-1 OM : le résumé vidéo.
lun 20 nov

Garcia : «Les joueurs y ont cru jusqu’au bout»

La réaction de Rudi Garcia, entraîneur de l'OM, après le match nul de son équipe sur la pelouse de Bordeaux lors de la 13e journée de Ligue 1 2017-2018.
lun 20 nov

InFocus | Retour sur la performance de Morgan Sanson

Gros plan sur le buteur du soir, Morgan Sanson face à Bordeaux lors de la 13e journée de Ligue 1 2017-2018.
But
lun 20 nov

Buteurs : Sanson rejoint Thauvin

Ils sont désormais deux Olympiens à avoir marqué cinq buts en Ligue 1 cette saison.
lun 20 nov

Bordeaux 1-1 OM | Le match

Saison 2017-2018 - Ligue 1 - 13e journée - Bordeaux 1-1 OM : le match en intégralité.
lun 20 nov

Bordeaux 1-1 OM | Le but de Sanson délivre les supporters

Vivez le but de légalisation dans le temps additionnel de Morgan Sanson contre Bordeaux lors de la 13e journée de Ligue 1 2017-2018 depuis la tribune du stade Matmut Atlantique réservée aux supporters olympiens.