Lille 0-0 OM : un point, c'est déjà ça...

17 mar 2017
Par 
Thierry Muratelle
Photos © 
Yannick Parienti / OM.net 2017
L’OM ramène un point du Nord au terme d’un match avare en occasions, où les considérations tactiques défensives ont pris le dessus sur l’inspiration offensive.

Ne pas perdre en déplacement est toujours intéressant sur le plan comptable quand une formation est en course pour une place européenne. Pour enchaîner, on s’interroge sur un point : a-t-elle mis tous les ingrédients techniques à sa disposition pour exister sur le plan offensif ? Au terme d’un match verrouillé, pauvre sur le plan offensif, le résultat reflète finalement la soirée.
Une stat apporte un début de réponse sans pour autant tout résumer : sur les 45 premières minutes malgré une possession supérieure (46%-54%), les Olympiens ayant le plus touché le ballons étaient, dans l’ordre, les suivants : Fanni (38), Rolando (34), Bedimo (28).  Ils étaient les mêmes au coup de sifflet final. Pourtant, l’OM n’a pas été mis sous pression dans une première période intense sur le plan athlétique, mais très fermée tactiquement. La statistique révélée ci-dessus met en avant l’incapacité des Olympiens à mettre en place leurs circuits, à avoir des phases de progression limpides. Face à l’incapacité de franchir les lignes, face à la difficulté de trouver les animateurs et créateurs dans les interlignes, de les positionner face à jeu, le redoublement de passes entre les défenseurs a été une solution d’attente. Elle a souligné la volonté olympienne de ne pas se découvrir, de ne pas perdre surtout.
Solide sur le plan défensif, très en-deçà de son potentiel dans son animation offensive, face au 14e du classement, l’OM a rarement pesé dans la surface lilloise. Si des amorces de situations ont été perceptibles après le repos, il n’y a pas eu de réels éclairs à se mettre sous la dent.
En arrondissant les angles, pour résumer la soirée, si l’OM n’a pas gagné, il a réussi à ne pas perdre. Rudi Garcia a même ajouté une sécurité supplémentaire en fin de match en passant à 5 éléments défensifs.
Il n’y a pas eu de prise de risque, il n’y a pas eu non plus d’initiatives notables dans un rendez-vous proposant beaucoup d’ennui, à l’exception de la parade décisive de Yohann Pelé à la 84e minute. Un arrêt haut de gamme, un geste technique d’envergure pour permettre à l’OM de rester 5e à l’issue de ce week-end. C’est certainement le point positif de la soirée.


Actualités Équipe pro

mar 19 juin

Mamadou Niang | Le lion du Sénégal

Le Sénégal fait son entrée dans le Mondial 2018 face à la Pologne à (17h). L’occasion de revivre l’un des nombreux buts de notre ancien olympien et international sénégalais, Mamadou Niang.
mar 19 juin

Coupe du Monde | Sakai victorieux avec le Japon

Le Japon de notre samouraï Hiroki Sakai s'est imposé, 2 à 1, face à la Colombie, dans son premier match du groupe H. Une première pour Sakai en Coupe du Monde, qui a pu participer à la totalité de la rencontre.
But
mar 19 juin

Top 5 des caviars de Thauvin

Retrouvez en vidéo les cinq plus belles passes décisives distribuées par Florian Thauvin durant la saison 2017-18.
Top
mer 20 juin

Top 5 des buts de Lucas Ocampos

Retrouvez en vidéo les 5 plus belles réalisations de notre Argentin, Lucas Ocampos, lors de la saison 2017/18.
mer 20 juin

Alfonso Pérez | L'attaquant venu d'Espagne

L'Espagne joue son deuxième match de poule ce soir à 20h face à l'Iran. Pour l'occasion retrouvez le temps d'une vidéo, un but d'Alfonso Pérez datant du 30 janvier 2002, face à Sedan. L'ancien international espagnole (38 sélections) était notamment passé par le Real Madrid, le Bétis Séville et le FC Barcelone, avant de fouler la pelouse du mythique Stade Vélodrome.
Aujourd'hui

OM Legends Series | Les + grands défenseurs

Tout au long de l'été retrouvez OM Legends Series. Le tacleur professionnel Eric Di Meco et les défenseurs indomptables tels que Basile Boli et Gabriel Heinze sont mis à l'honneur dans ce deuxième épisode des "plus grands" défenseurs de l'Olympique de Marseille.
Aujourd'hui

Coupe du Monde | La France affronte le Pérou à 17h

Nos Olympiens, Steve Mandanda, Florian Thauvin et Adil Rami se frottent avec les bleus contre le Pérou, cet après-midi à 17h, pour leur second match du groupe C.
Aujourd'hui

Andrés Mendoza | Le Péruvien de l’OM

La France joue son deuxième match de poule à 17h face au Pérou. Pour l'occasion retrouvez le but d’un ancien Péruvien passé par l’OM, Andrés Mendoza. L’ancien international (44 sélections) a inscrit son unique but au Stade Vélodrome, un soir d’août 2005, face à La Lazio de Rome en coupe Intertoto.