Lille 0-0 OM : un point, c'est déjà ça...

ven 17 mar à 23:05
Par 
Thierry Muratelle
Photos © 
Yannick Parienti / OM.net
 2017
L’OM ramène un point du Nord au terme d’un match avare en occasions, où les considérations tactiques défensives ont pris le dessus sur l’inspiration offensive.

Ne pas perdre en déplacement est toujours intéressant sur le plan comptable quand une formation est en course pour une place européenne. Pour enchaîner, on s’interroge sur un point : a-t-elle mis tous les ingrédients techniques à sa disposition pour exister sur le plan offensif ? Au terme d’un match verrouillé, pauvre sur le plan offensif, le résultat reflète finalement la soirée.
Une stat apporte un début de réponse sans pour autant tout résumer : sur les 45 premières minutes malgré une possession supérieure (46%-54%), les Olympiens ayant le plus touché le ballons étaient, dans l’ordre, les suivants : Fanni (38), Rolando (34), Bedimo (28).  Ils étaient les mêmes au coup de sifflet final. Pourtant, l’OM n’a pas été mis sous pression dans une première période intense sur le plan athlétique, mais très fermée tactiquement. La statistique révélée ci-dessus met en avant l’incapacité des Olympiens à mettre en place leurs circuits, à avoir des phases de progression limpides. Face à l’incapacité de franchir les lignes, face à la difficulté de trouver les animateurs et créateurs dans les interlignes, de les positionner face à jeu, le redoublement de passes entre les défenseurs a été une solution d’attente. Elle a souligné la volonté olympienne de ne pas se découvrir, de ne pas perdre surtout.
Solide sur le plan défensif, très en-deçà de son potentiel dans son animation offensive, face au 14e du classement, l’OM a rarement pesé dans la surface lilloise. Si des amorces de situations ont été perceptibles après le repos, il n’y a pas eu de réels éclairs à se mettre sous la dent.
En arrondissant les angles, pour résumer la soirée, si l’OM n’a pas gagné, il a réussi à ne pas perdre. Rudi Garcia a même ajouté une sécurité supplémentaire en fin de match en passant à 5 éléments défensifs.
Il n’y a pas eu de prise de risque, il n’y a pas eu non plus d’initiatives notables dans un rendez-vous proposant beaucoup d’ennui, à l’exception de la parade décisive de Yohann Pelé à la 84e minute. Un arrêt haut de gamme, un geste technique d’envergure pour permettre à l’OM de rester 5e à l’issue de ce week-end. C’est certainement le point positif de la soirée.


Actualités Équipe pro

Aujourd'hui

OM-Dijon : un samedi après-midi à partager en famille

Dans le cadre de la rencontre face à Dijon samedi 1er avril à 17h à l’Orange Vélodrome, l’OM vous propose de profiter une dernière fois cette saison d’une offre exceptionnelle.
dim 26 mar

La course à l’Europe est lancée

Focus sur le calendrier de l’OM lors des 8 dernières journées de Ligue 1 2016-17, avec en ligne de mire une place européenne pour la saison à venir.
Aujourd'hui

OM-Dijon : les arbitres

Johan Hamel sera l’arbitre principal de la rencontre entre l’OM et Dijon.
Aujourd'hui

C'est votre but de mars 2017 !

Le but de Dimitri Payet face à Lorient (1-4) est élu but du mois par les internautes d'OM.net.
Aujourd'hui

C'est beau d'être en famille à l'Orange Vélodrome

Dans le cadre de la rencontre face à Dijon samedi 1er avril à 17 heures à l’Orange Vélodrome, l’OM vous propose de profiter une dernière fois cette saison d’une offre exceptionnelle.
Aujourd'hui

14 h - Le flash du 27 mars 2017

L'actualité de l'Olympique de Marseille à la mi-journée du lundi 27 mars 2017.
Aujourd'hui

Reprise dans l’après-midi pour les Olympiens

Les joueurs de l’OM se retrouveront dans l’après-midi au centre Robert Louis-Dreyfus pour un entraînement.
Aujourd'hui

Bon anniversaire Bill Tuiloma

En ce 27 mars, l'Olympique de Marseille souhaite un joyeux anniversaire au défenseur néo-zélandais de l'équipe professionnelle, Bill Tuiloma.