Galtier : «Une grosse affiche»

sam 15 avr à 15:00
Par 
Frédéric Rostain (avec asse.fr)
Photos © 
Yannick Parienti / OM.net
L’entraîneur de l’AS Saint-Etienne, né à Marseille, connaît bien le contexte des deux clubs qui vont s’affronter dimanche à 21 heures à l’Orange Vélodrome dans le cadre de la 33e journée de Ligue 1 2016-17.

- Le match face à l’OM sera-t-il décisif pour la fin de saison ?
«Plus nous nous rapprochons de la fin, plus les matches ont de l’enjeu, d’autant plus que nous avons déjà grillé beaucoup de jokers. Lors de la phase retour, les deux équipes sont très proches. Marseille a une ambition européenne et l’avantage de recevoir. Contre les grosses équipes, nous avons su répondre présent. Nous avons la chance d’avoir une confrontation directe, certes à l’extérieur, mais l’opportunité existe. Il faut la saisir.»

- L’ASSE n’a plus gagné depuis presque 40 ans au Vélodrome…
«En 1979, je m’en souviens, j’étais au stade. Dominique Rocheteau était sur le terrain, j’étais venu voir l’Ange Vert (rires) ! C’est un clin d’œil. Gagner là-bas serait idéal pour notre fin de saison, au-delà même du fait que nous réussissions peu à Marseille.»

- L’Europe est-elle toujours en ligne de mire ?
«Depuis que je suis à l’ASSE, nous avons disputé 36 matches européens. S’il y a bien quelqu’un qui connaît l’importance de l’Europe à Saint-Etienne, c’est moi. Nous espérons nous qualifier une cinquième fois consécutive pour une Coupe d'Europe afin de vivre à nouveau de belles soirées. Marseille aussi veut se qualifier pour une Coupe d'Europe. Le stade, l’environnement, la ferveur autour des deux clubs montrent que la Coupe d'Europe fait partie de leur ADN. Mais je le répète : si nous n’atteignons pas cet objectif, le club ne sera pas en danger. Ne pas y arriver ne signifie pas "ne pas vouloir".»

- Quel regard portez-vous sur l’OM ?
«L’OM a beaucoup changé avec ses 50 millions d’euros d’investis durant le mercato d’hiver. Dans les statistiques, elle est à l’opposé de notre équipe : elle marque plus de buts que nous mais en encaisse plus. Cette équipe a évolué dans le bon sens, notamment dans l’équilibre que Rudi Garcia cherche à avoir dans le jeu. Je connais bien Bafé Gomis. C’est un garçon attachant, un homme respectueux. Malgré les difficultés que nous traversions à l’époque, je l’avais trouvé sérieux, appliqué. Sa carrière et sa réussite cette saison ne constituent pas une surprise pour moi.»

- Un déplacement à Marseille, votre ville natale, reste-t-il un événement spécial ?
«J’ai vu que les joueurs avec lesquels nous avons réussi la remontée à l’OM seront mis à l’honneur. Je vais retrouver Gérard Gili, qui a été mon formateur, mon entraîneur, et dont j’ai été l’adjoint. J’ai une relation très affective avec lui. Après, ce match restera un match entre Marseille et Saint-Etienne, c’est-à-dire une grosse affiche. C’est toujours un plaisir d’aller jouer au Vélodrome. L’OM, comme l’ASSE, est une équipe qui laisse rarement indifférents les gens.»


Actualités Équipe pro

Aujourd'hui

Sion-OM : la billetterie est ouverte

Vous pouvez dès à présent réserver vos places pour le deuxième match de préparation de l’OM, face au FC Sion.
dim 25 juin

Les résultats des internationaux olympiens

Du 2 au 25 juin 2017, huit joueurs de l'OM ont disputé des rencontres internationales avec leur sélection. Voici leurs résultats.
dim 25 juin

Lundi, c’est la rentrée !

L’OM version 2017-2018 reprend l’entraînement lundi matin.
Aujourd'hui

Valère Germain est Olympien

L’attaquant formé à l’AS Monaco, fils de l’ancien Olympien Bruno, s’est engagé avec l’Olympique de Marseille.
Aujourd'hui

La reprise 2017-2018 en photos

Vivez en photos la reprise de l'entraînement de l'OM version 2017-2018 à l'Orange Vélodrome.
Aujourd'hui

Les premiers mots de Rudi Garcia

Dans l’attente du retour des internationaux, les Olympiens ont repris l’entraînement ce lundi 26 juin au matin à l’Orange Vélodrome. Reportage sur la première matinée, des premiers mots de Rudi Garcia dans le vestiaire, à la visite de Jacques-Henri Eyraud et Andoni Zubizarreta. Reportage.
Aujourd'hui

Il était une fois Valère Germain

De ses premiers pas dans la vie ou sur un terrain, des premiers contacts avec un ballon à Cassis ou stade Vélodrome, à son arrivée à l'OM, regard sur Valère Germain...
Aujourd'hui

Eyraud : «Le mercato ne s’arrête pas le 26 juin»

Après la conférence de presse de Valère Germain, le président de l’OM, Jacques-Henri Eyraud a répondu à plusieurs questions concernant le mercato et la campagne d’abonnement. «On poursuit notre route. Ça prendra le temps que ça prendra. Andoni et Rudi mènent un travail collectif excellent. On avance à notre rythme. Nous gardons la tête froide et nous travaillons sur des transactions qui ont un sens pour nous.»