«L’ambition est olympienne, la crainte stéphanoise»

sam 15 avr à 16:00
Par 
Laurie Samama
Photos © 
OM.net 2017
Journaliste à France Bleu Saint-Etienne Loire, Rodolphe Montanier est un peu nostalgique d’un jeu stéphanois perdu. Dans le même temps, il reconnaît que cette équipe peut surprendre à tout moment, notamment quand on ne l’attend pas. Une qualité dans ce sprint final, au moment où, comme l’OM, l’ASSE entend se qualifier pour l’Europe. Interview.

- Est-ce que vous faîtes un parallèle entre l’OM et l’AS Saint-Etienne à la vue de leurs derniers matches ?
«J’ai le sentiment au contraire que les deux trajectoires sont inversées : les Verts ont tendance à trop se préoccuper de ceux qui les suivent, alors que l’OM a tendance à regarder ceux qui le précèdent. L’ambition européenne affichée par les Olympiens cette semaine, avec notamment un appel aux supporters, ne se retrouve pas dans le Forez pour l’instant. Eux craignent de ne pas se qualifier pour la Ligue Europa alors que Marseille a cette ambition. Sur l’état d’esprit en tout cas les deux sont différents.»

- L’entraîneur des Verts, Christophe Galtier, n’est-il pas un peu essoufflé, usé cette saison ?
«Je me mets à sa place. Peut-être l’est-il effectivement, mais surtout parce qu’il a le sentiment d’avoir tout essayé, il a quand même un international slovène à la pointe de l’attaque qui en ce moment est presque incapable de faire un contrôle. Il a un international sénégalais au milieu de terrain, qui cadre très rarement. Il a un Romain Hamouma qui prétend jouer à un niveau plus haut, dans une équipe plus prestigieuse mais qui pour l’instant n’est pas au niveau. Il y a tout ce problème offensif en ce moment à l’AS Saint-Etienne où l’on ne trouve pas la solution et cela fait plusieurs saisons que cela dure, ce n’est pas nouveau. La qualité de jeu s’est un peu étiolée, du coup, Galtier ne trouve pas la solution et je le pense plus préoccupé par ça que résigné.»

- Quel regard portez-vous sur la saison des Verts ?
«Il y a deux choses : je suis satisfait de voir leur place aujourd’hui après leur parcours en Ligue Europa, la double confrontation face à Manchester United restera gravée pour nous, observateurs. Il y a aussi cette impression que l’on peut toujours faire mieux, plus, et que quand on est sur une courbe ascendante on plafonne un peu. C’est le cas en ce moment. Il manque un petit quelque chose et que l’on voit peut-être justement à l’Olympique de Marseille, c’est-à-dire l’ambition, l’argent aussi parce que malheureusement ça compte énormément dans le football, qui feraient que l’on pourrait franchir un palier dans le Forez. Pour l’instant on sature un peu.»

- De quoi devront se méfier les Olympiens dimanche soir ?
«Les Verts sont capables de réagir dans les moments où on ne les attend pas. Je me rappelle de plusieurs matches où c’était le cas : notamment le derby aller face à Lyon, on se disait avant d’y aller que ce serait mission impossible, qu’ils ne tiendraient pas le choc. Ils ne l’ont pas tenu parce qu’ils ont perdu, mais l’équipe a été présente, il s’est passé quelque chose ce soir-là. La qualité défensive indéniable s’appuie d’abord sur Stéphane Ruffier, ce dernier rempart est très impressionnant pour tout le monde. L’assise défensive est bonne. Mais ensuite ça s’étiole. Le relai au milieu ne se fait plus comme auparavant, la qualité de jeu n’est plus là et les attaquants sont donc moins bien servis. L’animation offensive n’est pas bonne.»

- L’attaque est clairement la faiblesse de Saint-Etienne aujourd’hui ?
«Oui bien sûr. Ce n’est pas un joueur ou un autre, mais l’animation offensive qui est à la peine. C’est un tout, ça part de derrière et la qualité de relance n’est pas là. Elle l’est quand Loïc Perrin est présent. Selnaes n’est plus le même que les années précédentes. Même si Jordan Veretout s’épuise à relancer des ballons, à essayer de distribuer, il n’y a plus cette qualité de jeu que l’on a connu. Cela est aussi lié à la blessure de Robert Beric, ce n’est plus le même non plus. Tout le monde a commencé à douter aussi. Ça s’est donc ressenti dans toutes les lignes.»

La composition probable de Rodolphe Montanier

 

 
 
 
 
Roux

Roux

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Monnet-Paquet

Monnet-Paquet

 
 
Saivet

Saivet

 
 
Hamouma

Hamouma

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Veretout

Veretout

 
 
 
Selnaes

Selnaes

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
M'Bengué

M'Bengué

 
Lacroix

Lacroix

 
Théophile-Catherine

Théophile-Catherine

 
Malcuit

Malcuit

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ruffier

Ruffier

 
 
 
 

 


Actualités Équipe pro

jeu 23 nov

Garcia : «Trop souvent défaillant techniquement»

La réaction de l’entraîneur olympien après le match nul de son équipe, 1 à 1, sur la pelouse de Konyaspor lors de la 5e journée du groupe I d’Europa League 2017-2018.
Aujourd'hui

Retrouvez les informations pratiques autour du match OM-Guingamp

Retrouvez toutes les informations pratiques concernant la rencontre OM-Guingamp à l'Orange Vélodrome !
Aujourd'hui

L1 - 14e journée : le programme

Saison 2017-2018 - Ligue 1 - 14e journée : le programme des rencontres.
jeu 23 nov

Amavi suspendu contre Salzburg

Le latéral gauche de l’OM manquera la rencontre face à Salzburg.
Aujourd'hui

Votez pour Maxime Lopez !

Le jeune milieu de terrain formé à l’OM est en lice pour obtenir le Trophée Téléfoot du Meilleur Espoir Français 2017.
Aujourd'hui

Konyaspor 1-1 OM | Le match

Saison 2017-2018 - Europa League - 5e journée - Konyaspor 1-1 OM : le match en intégralité.
Aujourd'hui

Konyaspor - OM, le match vu d'un bar marseillais

Revivez la rencontre contre Konyaspor (1-1, 5e journée d'Europa League 2017-2018) avec les supporters olympiens.
Aujourd'hui

Konyaspor 1-1 OM | Le résumé

Saison 2017-2018 - Europa League - Groupe I - 5e journée - Konyaspor 1-1 OM : le résumé vidéo.