Sion 2-3 OM : second succès pour l'OM

05 juil 2017
Par 
Thierry Agnello
Photos © 
Frédéric Speich / La Provence 2017
Grâce à Ocampos, Germain et Sarr, l’OM s’impose (3-2) face au FC Sion au terme de son premier stage de préparation en Suisse.
FC Sion 2-3 OM

Saison 2017-18 – Match de préparation
Stade Saint-Laurent – Saillon (Suisse)
Affluence : 3500 spectateurs
Mi-temps : 0-2
Arbitres : Alain Bieri assisté de MM. Alain Heininger, Christopher Chaillet et Luca Cibelli
Buts – OM : Ocampos (11), Germain (13), Sarr (58) – FC Sion : Schneuwly (46), Karlen (62)
OM : Pelé (Escales 46) – Sarr (Aloé 65), Rolando (cap) (Fanni 46), Doria (Bedimo 46), Evra (Rocchia 46) – Lopez (Khaoui 65), Sertic (Kamara 46), Sanson (Chabrolle 65) – Cabella (Sari 65), Germain (Njie 46), Ocampos (Zakouani 65)
Ne sont pas entrés en jeu : Madede, Rabillard, Doukansy, Abdallah
Entraîneur : Rudi Garcia

En clôture de ce premier stage de préparation intensif, c’est un adversaire plus coriace que la sélection valaisanne qui était proposé à l’OM ce mercredi à Saillon. L’occasion pour Rudi Garcia de jauger le niveau de son effectif, tant sur le plan physique que collectif après une semaine de travail foncier et technique.
C’est dans un  dispositif assez classique avec, devant Yohan une défense à 4 (Evra, Rolando, Doria, Sarr),un milieu à 3 (Sertic, Sanson, Lopez) et un trio offensif (Cabella, Germain, Ocampos) que se présente le onze titulaire au coup d’envoi. Une équipe alignée qui se connaît plutôt bien.
Très présent dès le coup d’envoi, les Olympiens se procurent la première occasion. Un coup de franc de Maxime Lopez qui ne donne rien (5e) avant que le milieu de terrain marseillais règle la mire quelques minutes plus tard et trouve Ocampos qui, opportuniste, ouvre le score pour l’OM (1-0, 9e). L’Argentin, plutôt bien en vue en ce début de rencontre, tout comme Valère Germain qui montre son aisance dans les déplacements et son sens du collectif. C’est lui d’ailleurs qui double la mise deux minutes plus tard, suite à une mauvaise relance du défenseur valaisien Ricardo Ferreira dans les pieds de Rémy Cabella qui choisit de faire briller l’ancien Monégasque (2-0, 11e).
Ces deux buts confirment une premier quart d’heure sérieux de la part des Marseillais bien en jambes. Positionnés assez haut, ils contraignent les Valaisiens à reculer et à subir la domination de capitaine Rolando et ses copains. Regroupé dans ses trente derniers mètres, le FC Sion est proche d’encaisser un but supplémentaire, d’abord par Germain qui ne profite pas du pressing de Cabella pour inscrire un doublé (20e) puis par Ocampos (31e) dont la frappe du droit à mi-hauteur est tout près de trouver le cadre.
Mais c’est à l’approche de la mi-temps que Sion se montre enfin. D’abord sur un corner dévié par Akolo qui ne donne rien (43e) avant que Dimarco d’une frappe puissante après une mauvaise relance marseillaise dans l’axe, oblige Johan Pelé à s’employer (44e).
Quatre changements (Escales, Kamara, Fanni, Rocchia et Njie) interviennent à la reprise. Et c’est Sion qui profite de l’entame de cette deuxième période pour réveiller le public venu en nombre, grâce à Schneuwly qui trompe Escales (2-1, 46e). Revigorés par ce but, les Suisses se montrent davantage, mais l’OM reprend le large à la suite d’une succession d’enchaînements conclue par une frappe puissante de Bouna Sarr, exceptionnellement latéral droit (3-1, 58e). Forcément que le rythme au fil des minutes s’étiole en raison de la fatigue qui apparaît sur les organismes mis à rude épreuve en ce début de préparation. Les deux équipes procèdent à plusieurs changements et font tourner les effectifs.
Le Suisse Karlen (62e) qui gagne son duel avec Doria réduit l’écart sur corner (3-2). Les deux équipes se dirigent vers le coup de sifflet final. Le score n’évoluera plus. L’OM remporte son deuxième match amical en clôture de ce stage en Suisse.

Match de préparation stage de préparation Analyse À ne pas manquer

Actualités Équipe pro

Top
mer 20 juin

Top 5 des buts de Lucas Ocampos

Retrouvez en vidéo les 5 plus belles réalisations de notre Argentin, Lucas Ocampos, lors de la saison 2017/18.
mar 19 juin

Mamadou Niang | Le lion du Sénégal

Le Sénégal fait son entrée dans le Mondial 2018 face à la Pologne à (17h). L’occasion de revivre l’un des nombreux buts de notre ancien olympien et international sénégalais, Mamadou Niang.
mar 19 juin

Coupe du Monde | Sakai victorieux avec le Japon

Le Japon de notre samouraï Hiroki Sakai s'est imposé, 2 à 1, face à la Colombie, dans son premier match du groupe H. Une première pour Sakai en Coupe du Monde, qui a pu participer à la totalité de la rencontre.
mer 20 juin

Alfonso Pérez | L'attaquant venu d'Espagne

L'Espagne joue son deuxième match de poule ce soir à 20h face à l'Iran. Pour l'occasion retrouvez le temps d'une vidéo, un but d'Alfonso Pérez datant du 30 janvier 2002, face à Sedan. L'ancien international espagnole (38 sélections) était notamment passé par le Real Madrid, le Bétis Séville et le FC Barcelone, avant de fouler la pelouse du mythique Stade Vélodrome.
jeu 21 juin

Coupe du Monde | La France affronte le Pérou à 17h

Nos Olympiens, Steve Mandanda, Florian Thauvin et Adil Rami se frottent avec les bleus contre le Pérou, cet après-midi à 17h, pour leur second match du groupe C.
jeu 21 juin

Andrés Mendoza | Le Péruvien de l’OM

La France joue son deuxième match de poule à 17h face au Pérou. Pour l'occasion retrouvez le but d’un ancien Péruvien passé par l’OM, Andrés Mendoza. L’ancien international (44 sélections) a inscrit son unique but au Stade Vélodrome, un soir d’août 2005, face à La Lazio de Rome en coupe Intertoto.
jeu 21 juin

OM Legends Series | Les + grands défenseurs

Tout au long de l'été retrouvez OM Legends Series. Le tacleur professionnel Eric Di Meco et les défenseurs indomptables tels que Basile Boli et Gabriel Heinze sont mis à l'honneur dans ce deuxième épisode des "plus grands" défenseurs de l'Olympique de Marseille.
jeu 21 juin

Coupe du Monde | La France ira en 8e

Les Français se sont imposé par la plus petite avance, 1 à 0, face au Pérou. Avec déjà 6 points, la France assure sa place en 8e de finale de la Coupe du Monde.