Glasgow Rangers 1 - 1 OM | L'OM bute sur les Rangers

22 juil 2017
Par 
Sébastien Paoli
Photos © 
Kirk O'Rourke - Glasgow Rangers 2017
Pour son dernier galop d'essai avant le début de saison officiel (jeudi, 20h45, face au KV Oostende en UEFA Europa League), les Olympiens sont tombés sur un os. Ils terminent leur préparation estivale avec un match nul (1-1) face aux Rangers. Et ce malgré la quatrième réalisation de Valère Germain (63e).

Dans sa phase de préparation, l'OM voulait réussir la passe de sept. Pour réaliser ce "grand chelem", il fallait passer par Glasgow, où les Rangers attendaient les Olympiens de pied ferme.

Le coup d'envoi donné, ce sont les Marseillais qui tentent rapidement de contrôler le ballon et diriger la rencontre. Mais en ce début de match, propice au round d'observation, les Rangers offrent une opposition solide aux hommes de Rudi Garcia. Ce sont d'ailleurs les Écossais, grâce à un tir de Dorrans, qui frappent les premiers mais n'inquiètent pas Steve Mandanda (13e). Les Olympiens, eux, font bloc et répondent par un tir enroulé de Florian Thauvin en dehors de la surface, qui passe hors du cadre du portier des Rangers (17e). 

À la demi-heure, aucune occasion franche n'est à mettre à l'actif des deux équipes. Le jeu se hache, les Rangers semblent être plus dangereux notamment lorsque Hubocan (36e) ou Sakai (39e) s'interposent devant le remuant Candeias.

La fin de première période approche. Les Marseillais sont une nouvelle fois mis en danger mais la défense et sa charnière expérimentée Rami-Rolando stoppent les attaques adverses. L'arbitre siffle la mi-temps sur un score nul et vierge, 0-0.

Au retour des vestiaires, aucun changement n'est à noter d'un côté comme de l'autre. Durant la pause, les mots du coach Rudi Garcia ont peut-être requinqué ses joueurs. Les Olympiens jouent plus haut mais à la relance, ils se heurtent toujours aux milieux de terrain écossais. 

À l'heure de jeu, la fatigue aidant, les deux équipes s'étirent et offrent des espaces aux attaquants. Une manque de lucidité dont fait part, tout d'abord, la défense olympienne qui donne à Morelos l'occasion d'inquiéter Mandanda (60e). Un danger qui réveille les Marseillais puisque dans la minute qui suit, Sanson sur le côté gauche envoie un caviar à Valère Germain. Le nouvel attaquant olympien ne se fait pas prier pour envoyer d'une superbe volée le ballon au fond des filets de Foderingham (63e).

Avec cette ouverture du score, les Marseillais tentent de maîtriser le score. Ce n'était sans compter sur Kranjcar qui d'un magnifique coup-franc direct en pleine lucarne, bat Mandanda et égalise (75e).

La fin de match n'y changera rien. Les deux équipes se séparent sur un score nul, 1-1.

Rudi Garcia souhaitait des conditions de coupe d’Europe, dans un grand stade et devant des supporters passionnés. Il a été servi. Avec ce score de parité en Écosse, l'Olympique de Marseille achève tout de même sa préparation estivale invaincu. De bon augure pour le début de la saison.