KV Ostende 0-0 OM : en route pour les barrages

jeu 03 aoû à 22:41
Par 
Thierry Agnello
Photos © 
Hélios Image 2017
Préservant son avantage du match aller (4-2), l’OM, solide, a géré ce déplacement avec maîtrise (0-0). Les Belges ont même été sauvés deux fois par leur poteau en première période.

Lucas Ocampos  (à la place de Thauvin) et Tomas Hubocan (Evra) titulaires au coup d’envoi, étaient les seules modifications apportées par Rudi Garcia au coup d’envoi de ce match retour face au KVO. Concentrés et appliqués. Le comportement des Olympiens était à la hauteur de l’enjeu dès les premières secondes, d’autant que, menés 4-2, c’était plutôt aux Belges de prendre des risques.

Le carton jaune donné à Luiz Gustavo à la 3e minute illustrait à la fois tout le métier et l’engagement du Brésilien dans un match européen. La première frappe était pour Lucas Ocampos très en vue ce jeudi soir, un tir enveloppé légèrement au-dessus du but d’Ostende (9e). C’était encore l’Argentin qui se mettait en évidence quelques minutes plus tard. Il fermait parfaitement côté droit et se trouvait à point nommé pour conclure un centre clairvoyant de Germain, mais sa tentative était repoussée par le poteau belge (14e).

Le KVO résistait assez bien mais réagissait surtout par contres. Le danger venait souvent des côtés par Franck Berrier ou sur corner comme sur cette combinaison à trois qui terminait dans les bras de Mandanda (23e). L’OM répondait d’abord par Payet qui, sur corner, trouvait Rolando dont la tête décroisée frôlait le cadre (25e) puis par Germain, dont la frappe en pivot au milieu de la défense belge envoyait Silvio Proto dans les airs afin de régaler la galerie (31e). Ce même Proto était encore une fois sauvé par son… Poteau gauche quand Lopez parfaitement décalé par Payet pensait ouvrir le score (38e). Des actions successives qui confirmaient la domination à la fois dans le jeu et dans la maîtrise de la part de l’équipe de Rudi Garcia, bien équilibrée durant cette première période où elle aurait mérité de mener au score.

Le début de deuxième période était perturbée par l’engouement de cette équipe d’Ostende forcée de prendre des risques. Le danger s’appelait El Ghanassy, entré après le repos. L’attaquant du KVO fixait Hubocan mais se heurtait à la lucidité de Steve Mandanda (59e). Cette tentative suivait une tête de Milic repoussée du pied par le gardien marseillais (53e).  Avant que le feu ne prenne vraiment et pour anéantir l’incendie, Rudi Garcia ajoutait de la présence avec Sertic (à la place de Lopez, 60e).  Un soutien pour le Brésilien Luiz Gustavo qui mettait toute son influence dans l’entrejeu.

L’OM laissait passer l’orage belge et reprenait le fil du match.

Le Camerounais Clinton Njie plutôt bon durant la préparation, remplaçait Valère Germain (73e).  Mais les occasions marseillaises se faisaient de plus en plus rares, tant les Belges se montraient très pressants dans le camp olympien mais par manque de justesse technique et de réalisme, l’OM n’était pas plus inquiété que ça. Doria entrait à la place de Payet à quelques minutes pour apporter un peu plus de présence et d’engagement (88e). Les Olympiens tout en maîtrise ont plutôt bien géré ce voyage au Plat Pays (0-0) et se qualifiaient logiquement sur l’ensemble des deux matches pour les barrages (17 et 24 août). 

Analyse A ne pas manquer

Actualités Équipe pro

But
mer 13 déc

Le plus beau but de Lamouchi avec l’OM

L’actuel entraîneur de Rennes, adversaire de l’OM en Coupe de la Ligue mercredi soir au Roazhon Park, a porté le maillot de l’OM durant quatorze mois. Auteur de six réalisations, il a marqué son plus beau but face à Troyes au stade Vélodrome le 18 septembre 2005. Une superbe reprise de demi-volée sur un service de Taye Taiwo. Flashback.
mer 13 déc

Les records de l’OM

Avec 35 points après 17 journées, l’OM est le meilleur quatrième de l’histoire de la Ligue 1 Conforama.
mer 13 déc

Incollable sur Rennes-OM ?

Avant le huitième de finale de coupe de la Ligue entre Rennes et l’Olympique de Marseille, nous vous proposons, avec notre partenaire Opta, les statistiques les plus marquantes.
mer 13 déc

Objectif Match S06E17 | OM-Saint-Etienne

Retrouvez le dix-septième épisode de la saison 6 d'Objectif Match.
mer 13 déc

Rennes-OM : Le voyage des Olympiens

Mardi soir, les Olympiens avaient rendez-vous à l'aéroport de Marseille Provence avant de s'envoler pour Rennes.
mer 13 déc

Rennes 2-2 (4-3 tab) OM : Eliminé dès son entrée

Les Olympiens ont mené au score, ont ét rejoints, puis dépassés avant de revenir au tableau d’affichage. Mais la séance des tirs au but leur a été fatale.
mer 13 déc

Rennes-OM : La composition marseillaise

Saison 2017-2018 - Coupe de la Ligue - 8e de finale - Stade Rennais-OM : le onze de départ olympien. Retenu dans le groupe, Yusuf Sari ne figure finalement pas sur la feuille de match.
mer 13 déc

Garcia : «Éliminé d'un match gagné»

La réaction de l'entraîneur olympien après l'élimination de son équipe aux tirs au but (2-2, 4 tab à 3) en 8e de finale de Coupe de la Ligue sur la pelouse du Stade Rennais.