Konstantinos Mitroglou rejoint l’Olympique de Marseille

01 sep 2017
Par 
OM.net
Photos © 
OM.net 2017
Le Benfica Lisbonne et l’Olympique de Marseille sont parvenus à un accord pour le transfert de Konstantinos Mitroglou qui a signé cejour après avoir passé avec succès sa visite médicale.

Né à Kavala (Grèce) en 1988, Konstantinos Mitroglou grandit en Allemagne où, enfant, il débute le football.

En jeune, il évolue d’abord à Duisbourg puis à Mönchengladbach où il termine sa formation avant de rentrer dans son pays natal pour éclore sous les couleurs du populaire club de l’Olympiakos avec lequel il remporte trois SuperLeague (2009, 2013 et 2015) et deux coupes de Grèce (2013 et 2015).

Ce buteur puissant, adroit face au but et terriblement efficace, quitte le Pyrée en 2015 pour le Portugal où il est sacré champion avec Benfica dès la saison 2015/16.

En deux exercices avec l’ancien club de Carlos Mozer, « Mitrogooolos » - son surnom au Portugal - dispute 60 matches de Liga NOS (1ère division portugaise) pour un total de 35 buts. Au cours de sa carrière, le Benfiquiste a également joué 43 matches de Champions League avec l’Olympiakos et le Benfica.

International grec depuis 2009 (54 sélections et 13 buts), Konstantinos Mitroglou, considéré comme l’un des meilleurs buteurs européens en 2017, a notamment disputé l’Euro 2012 et la coupe du monde 2014 au Brésil.

En signant à l’Olympique de Marseille, l’attaquant grec, 7ème recrue du mercato estival, relève un nouveau défi dans sa carrière.

L’Olympique de Marseille a le plaisir de vous convier ce vendredi 1er septembre à 10h au centre Robert Louis-Dreyfus pour la conférence de presse de présentation de Konstantinos Mitroglou, en présence du président, Jacques- Henri Eyraud et du directeur sportif, Andoni Zubizarreta.

#OMALAFOLIE
#KostasEstOlympien


Actualités Équipe pro

sam 18 aoû

Face à leurs idoles

L'entraînement ouvert au public vendredi en fin de journée, a permis aux supporters d'être au plus près de leurs idoles. Pour le plus grand plaisir des petits et grands. Les fans olympiens ont assisté de près, à une des dernières séances avant le déplacement de l'OM du côté de Nîmes.
sam 18 aoû

Rudi Garcia I «Nîmes une terre de foot »

Retour aux choses sérieuses pour Rudi Garcia et ses hommes ce week-end en clôture de la 2e de championnat. Avant d'affronter Nîmes à l'extérieur, retrouvez un résumé des réactions de notre coach, en conférence de presse d'avant-match.
sam 18 aoû

Valère Germain I «Améliorer mes stats»

La semaine après le succès contre Toulouse, son but face au TFC, le prochain adversaire et l’ambiance attendue au stade des Costières de Nîmes. Voici les meilleurs moments de la conférence de presse de Valère Germain avant Nîmes - OM.
sam 18 aoû

Objectif Match 2018/19 I Épisode 1 «Départ de rêve»

Loin des doutes suscités par les matches de préparation, l’OM a fait le plein de confiance en balayant Toulouse 4-0 lors de la première journée. Les attaquants se sont aussi assurés de bien débuter leur saison. Auteur d’un magnifique but, Valère Germain mesure l’importance de celui-ci et savoure l’idée d’entamer une nouvelle saison dans ce groupe.
sam 18 aoû

Nîmes - OM I Le groupe olympien

Saison 2018-2019 - Ligue 1 Conforama - 2e journée - Nîmes-OM : Le groupe marseillais concocté par Rudi Garcia, pour le déplacement du côté de Nîmes.
Aujourd'hui

Nîmes - OM I La chaleur du sud

2e journée de championnat pour l’OM et déjà premier derby. Les Olympiens affrontent Nîmes à l’extérieur dimanche soir à 21h, en clôture de cette seconde journée de Ligue 1 Conforama. Rudi Garcia espère enchaîner sur la bonne dynamique, après la victoire 4 à 0 face à Toulouse le week-end dernier.
Aujourd'hui

Comment regarder en live Nîmes - OM ?

Où que vous soyez, l’OM vous propose de suivre au plus près de Rudi Garcia et ses hommes la rencontre face à Nîmes au Stade des Costières.
Aujourd'hui

Nîmes - OM | La rétro de 1994-95

Pour leur première année en D2 après l’affaire VA-OM, les Olympiens ont croisé la route de Nîmes au stade Vélodrome lors de la 35e journée. Le 8 avril 1995, les Marseillais se sont imposés 2 à 1 grâce à des réalisations de Tony Cascarino et Jean-Christophe Marquet.