OM 1-3 Rennes : entame fatale pour l’OM

dim 10 sep à 22:58
Par 
Frédéric Rostain
Photos © 
Roland Grunchec - Nicolas Copin / Helios Image / OM 2017
Mal entrés dans la partie, les Olympiens ont encaissé deux buts en dix minutes et n’ont pas pu revenir au score.

Après la gifle reçue à Monaco avant la trêve internationale, l’OM devait se racheter auprès de ses supporters qui ont répondu présent dimanche soir pour la réception de Rennes dans le cadre de la 5e journée de Ligue 1. De retour après une blessure, Payet retrouvait sa place, Sertic remplaçait Luiz Gustavo, suspendu et Abdennour honorait sa première titularisation sous le maillot marseillais.
Malheureusement, les choses commençaient très mal pour Rudi Garcia et ses hommes qui encaissaient un but, comme en Principauté, dès la deuxième minute sur une Madjer de Khazri… Un second but était marqué par les Bretons à la dixième minute. Bourigeaud trompait Mandanda d’une frappe lointaine. Allait-on revivre le scénario catastrophe du OM-Rennes de 2015-16 ? Non, les Olympiens stoppaient l’hémorragie.
Mais comme souvent depuis le début de la saison, l’OM peinait dans l’entame et même dans la première période puisque, forts de leur avantage au tableau d’affichage, les Rennais attendaient les Olympiens dans leur camp  et procédaient par contre. Des phases de jeu qui, avec plus de justesse technique et de précision dans le dernier geste, auraient pu coûter encore très cher aux Marseillais. Le 4-4-2 des joueurs de Christian Gourcuff étaient difficiles à percer. Il a fallu un coup franc rapidement joué par Payet pour Germain pour voir la première grosse et véritable opportunité marseillaise. Mais l’attaquant perdait son duel face à Koubek. Le gardien tchèque claquait une tête de Sertic, à nouveau suite à un coup franc. L’arbitre sifflait la pause et les 22 acteurs rejoignaient les vestiaires sous les sifflets.

Les Marseillais se montraient plus entreprenant en début de seconde période. Sanson manquait sa volée alors que Khazri trouvait le poteau après un cavalier seul et un duel avec Rami. En déficit de vitesse, d’engagement dans les duels, d’impact et de percussion, la révolte attendue par les supporters n’est pas venue durant les 45 dernières minutes. Rennes alourdissait la note sur un coup franc de Bourigeaud repris par Gnagnon. Zambo Anguissa était entré en jeu avant, Rolando remplaçait Abdennour, touché à la cuisse gauche. Thauvin et Payet manquaient le cadre, Sanson butait sur le dernier rempart breton avant de sauver l’honneur, bien servi en profondeur par Payet. Une réduction du score presque anecdotique comme le penalty raté de Mubele à la dernière minute.

Sortis sous la bronca, les Olympiens, dixièmes au classement de L1, devront rectifier le tir en Europa League dès jeudi face à Konyaspor.


Actualités Équipe pro

ven 24 nov

L1 - 14e journée : le programme

Saison 2017-2018 - Ligue 1 - 14e journée : le programme des rencontres.
ven 24 nov

Retrouvez les informations pratiques autour du match OM-Guingamp

Retrouvez toutes les informations pratiques concernant la rencontre OM-Guingamp à l'Orange Vélodrome !
ven 24 nov

L1 - 14e journée : les résultats

Saison 2017-2018 - Ligue 1 - 14e journée : les résultats.
ven 24 nov

Konyaspor 1-1 OM | Le résumé

Saison 2017-2018 - Europa League - Groupe I - 5e journée - Konyaspor 1-1 OM : le résumé vidéo.
ven 24 nov

Votez pour Maxime Lopez !

Le jeune milieu de terrain formé à l’OM est en lice pour obtenir le Trophée Téléfoot du Meilleur Espoir Français 2017.
ven 24 nov

Konyaspor 1-1 OM | Le match

Saison 2017-2018 - Europa League - 5e journée - Konyaspor 1-1 OM : le match en intégralité.
Aujourd'hui

Konyaspor 1-1 OM | Les réactions d'après-match

Les réactions de Valère Germain, Adil Rami, Dimitri Payet et Clinton Njie après la rencontre Konyaspor-OM (1-1).
ven 24 nov

Konyaspor - OM, le match vu d'un bar marseillais

Revivez la rencontre contre Konyaspor (1-1, 5e journée d'Europa League 2017-2018) avec les supporters olympiens.