Salzburg 1-0 OM : l’OM chute en Autriche

jeu 28 sep à 20:54
Par 
Frédéric Rostain
Photos © 
GEPA 2017
Après trois succès d’affilée sans encaisser le moindre but, l’équipe marseillaise, largement modifiée, s’incline pour la première fois sur la scène européenne cette saison sur la pelouse de Salzbourg.

Situé entre la réception de Toulouse et le déplacement à Nice, le match à Salzbourg a contraint Rudi Garcia à faire des modifications dans son onze de départ. Première surprise en voyant la feuille de match, sur les 21 joueurs retenus, trois devaient suivre le match depuis les tribunes. Et pour cette deuxième journée de la poule I, ce sont trois habituels titulaires, et non des moindres qui ne figurent pas sur la feuille de match : Steve Mandanda, Hiroki Sakai et Dimitri Payet. Ensuite par rapport à la dernière sortie des Marseillais, dimanche dernier face au TFC, le coach olympien a effectué sept changements. Pelé, Sarr, Evra, Kamara, Lopez, Sanson et Germain prennent les postes de Mandanda, Sakai, Amavi, Zambo Anguissa, Payet, Ocampos et Njie.
Cet OM, presque complétement chamboulé, a bien débuté la partie malgré un premier quart d’heure sans occasions des deux côtés. Les hommes de Rudi Garcia ont alors pris le jeu à leur compte, privant les Autrichiens de ballon mais les locaux ont tout de même eu les meilleures occasions de la première période. Une tête piquée de Miranda obligeait Pelé à réaliser une belle parade de la main pour sauver son but. Puis le portier marseillais se faisait chiper la balle à l’extérieur de la surface par Dabbur qui frappait dans les buts vides mais fort heureusement Rami avait bien suivi pour sauver sur sa ligne de but. Les Olympiens n’ont eu que deux réelles opportunités : une frappe de Thauvin déviée en corner par Walke et un tir de Sanson non-cadrée juste avant le repos.

La tendance s’est inversée en seconde période. Les Autrichiens ont haussé leur niveau de jeu en mettant plus de vitesse et d’engagement. Pelé sauve ses partenaires à plusieurs reprises alors que Thauvin, sur coup franc, et Lopez notamment tentent leur chance de loin, en vain. Toujours plus conquérants, les joueurs de Marco Rose finissent par ouvrir le score sur un centre en retrait de Lainer pour Dabbur qui trompait le gardien marseillais (1-0, 73e).
Mené, Rudi Garcia a fait trois changements en quelques minutes.  Njie, Zambo Anguissa puis, pour sa première sous le maillot marseillais, Mitroglou sont entrés en jeu. En confiance, les Autrichiens ont continué de pousser et à mettre à mal la défense olympienne. Sarr a percé la défense adverse mais n’a pas cadré sa frappe dans les dernières minutes.

L’OM s’incline pour la première fois de la saison sur la scène européenne et perd sa place de leader dans le groupe I d’Europa League au profit de son adversaire du soir.

Le point sur le groupe I

2e journée : 28 septembre
Salzburg 1-0 OM
Konyaspor 2-1 Vitoria Guimaraes

Classement

1/ Salzburg : 4 points
2/ Konyaspor : 3 points
3/ OM : 3 points
4/ Vitoria Guimaraes : 1 point

3e journée : 19 octobre à 19 heures

OM-Vitoria Guimaraes
Konyaspor-Salzburg


Actualités Équipe pro

Aujourd'hui

Informations Pratiques : Match Europa League - OM-Vitória SC

Toutes les informations pour les supporters autours de la rencontre OM-Vitória SC
Aujourd'hui

Informations billetterie Vitória SC

Le club de Vitória SC ouvre exceptionnellement une billetterie physique dans les locaux des billetteries officielles de l'OM !
mar 17 oct

Strasbourg 3-3 OM | In focus Jordan Amavi

Gros plan sur les statistiques de Jordan Amavi lors du match Strasbourg-OM (3-3, 9e journée de Ligue 1 2017-2018).
But
mar 17 oct

Strasbourg 3-3 OM : le but de Mitroglou (88e)

Saison 2017-2018 - Ligue 1 - 9e journée - Strasbourg 3-3 OM : le but de Mitroglou (88e)
mar 17 oct

Objectif Match S06E09 | Strasbourg-OM

Retrouvez le neuvième épisode de la saison 6 d'Objectif Match.
Aujourd'hui

Replay : Rolando et Rudi Garcia en conférence de presse

Suivez en direct la conférence de presse de Rolando et Rudi Garcia, à partir de 13h30.
mar 17 oct

Romain Cagnon est Olympien

Libre de tout engagement, l’OM a fait signer jusqu’à la fin de la saison Romain Cagnon, un jeune gardien de 20 ans formé à Rennes.