Nice 2-4 OM : ren-ver-sant !

dim 01 oct à 22:56
Par 
Frédéric Rostain
Photos © 
Roland Grucnchec / Helios Image / OM
Mené 2-0 à Nice au bout de 17 minutes, l’OM a renversé la situation notamment grâce à un doublé d’Ocampos et un Gustavo impressionnant au milieu, jusqu’à son exclusion, seul bémol de la soirée.

Après avoir fait tourner son effectif en milieu de semaine lors du déplacement à Salzbourg en Europa League (1-0), Rudi Garcia a aligné son onze-type pour le dernier match de la 8e journée de Ligue 1. Et le résultat obtenu dans les Alpes-Maritimes. Les joueurs victorieux de Toulouse à l’Orange Vélodrome (2-0) étaient donc au coup d’envoi sur la pelouse de l’Allianz Riviera. Mais l’entame marseillaise était compliquée puisque sur leur premier corner, les Aiglons ouvraient la marque par Balotelli. Ils doublaient la mise par Seri, dont le tir, dévié par le dos de Rami, trompait Mandanda. A 2-0 au bout de 17 minutes, la soirée des Olympiens s’annonçait longue. Mais c’était sans compter sur le caractère des hommes de Rudi Garcia.
Dix minutes plus tard, les Olympiens réduisaient l’écart par Ocampos. En renard des surfaces, l’Argentin était à la retombée d’un centre de Zambo Anguissa détourné par Thauvin et ne se privait pas d’ajuster Cardinale. Avec leur vitesse et beaucoup de mouvement, les Niçois étaient tout proches du 3-1 grâce à Plea ou Saint-Maximin mais ce sont bien les Marseillais qui allaient faire le show à l’Allianz Riviera. Amavi remontait le terrain à 200 à l’heure mais son centre ne trouvait personne, si ce n’est Thauvin sur l’autre aile. Le natif d’Orléans déposait Sarr et centrait. Lees-Melou se jetait et envoyait le ballon au fond de ses propres filets. Ce coup du sort relançait l’OM qui prenait l’avantage juste avant la pause par Ocampos. Suite à une mauvaise relance niçoise, Payet décalait Gustavo. Le Brésilien surprenait tout le monde en décochant une lourde frappe. Cardinale repoussait en chandelle, Ocampos surgissait et poussait le ballon de la tête au fond des filets. Menés 2-0 après 17 minutes de jeu, les Olympiens regagnaient les vestiaires en tête au tableau d’affichage. Tout simplement renversant !

Et ce n’était pas fini puisque dès l’entame de la seconde période, Gustavo permettait à l’OM de prendre le large. Le Brésilien chipait un ballon au milieu avant de frapper pour battre le portier azuréen. Malheureusement, le héros du match, avec Ocampos, était exclu et laissait ses partenaires finir le match à dix contre onze après un tacle mal maîtrisé à la 66e minute.
En infériorité numérique, les Olympiens ont souffert mais après Ocampos et Gustavo, un troisième marseillais s’illustrait. Steve Mandanda repoussait les nombreux assauts niçois et notamment un penalty de Plea qui aurait pu permettre aux Aiglons de revenir à 3-4 à la 82e minute. Le portier de l’OM a effectué un total de 9 arrêts ou parades durant la partie. Il a été un grand artisan du premier succès olympien sur la pelouse de l’Allianz Riviera.
Dimanche soir, Rudi Garcia et se hommes ont donc frappé un grand coup en s’imposant à Nice. Ils signent une probante victoire face au troisième du dernier exercice. Ils montent également sur le podium en occupant la troisième place du classement et mettent leur adversaire du soir à 6 points.


Actualités Équipe pro

mar 17 oct

Strasbourg 3-3 OM | In focus Jordan Amavi

Gros plan sur les statistiques de Jordan Amavi lors du match Strasbourg-OM (3-3, 9e journée de Ligue 1 2017-2018).
Aujourd'hui

Replay : Rolando et Rudi Garcia en conférence de presse

Suivez en direct la conférence de presse de Rolando et Rudi Garcia, à partir de 13h30.
But
mar 17 oct

Strasbourg 3-3 OM : le but de Mitroglou (88e)

Saison 2017-2018 - Ligue 1 - 9e journée - Strasbourg 3-3 OM : le but de Mitroglou (88e)
mar 17 oct

Objectif Match S06E09 | Strasbourg-OM

Retrouvez le neuvième épisode de la saison 6 d'Objectif Match.
Aujourd'hui

Informations billetterie Vitória SC

Le club de Vitória SC ouvre exceptionnellement une billetterie physique dans les locaux des billetteries officielles de l'OM !
Aujourd'hui

Informations Pratiques : Match Europa League - OM-Vitória SC

Toutes les informations pour les supporters autours de la rencontre OM-Vitória SC
mar 17 oct

Romain Cagnon est Olympien

Libre de tout engagement, l’OM a fait signer jusqu’à la fin de la saison Romain Cagnon, un jeune gardien de 20 ans formé à Rennes.