Le « colosse aux pieds d’argile » à l’OM

mer 04 oct à 11:57
Par 
OM.net
Photos © 
Caroline DUTREY / OM / Hélios image
Le colosse aux pieds d’argile. Le nom de l’association lui sied parfaitement. Avec son mètre 82 et ses 97 kilos, Sébastien Boueilh, ancien rugbyman professionnel, est en effet un colosse. Son histoire révèle la mise à mal du guerrier. Abusé dès l’âge de onze ans et demi, le président de l’association ne sortira du silence que dix-huit ans plus tard. Violé, bizuté et harcelé pendant plus de quatre ans, le gaillard « renaîtra » à l’âge de 30 ans, quand il révèlera le « cauchemar » qu’il a vécu.

S’il avoue que « le sport - le rugby - lui a sauvé la vie », il mène aujourd’hui un tout autre combat. Entouré de ses proches, il crée l’association « Colosse aux pieds d’argile » – expression utilisée par son avocat durant l’audience  de son procès– dédiée à la prévention et la sensibilisation aux risques pédophiles dans le milieu sportif.

Retiré des terrains, il parcourt aujourd’hui le monde pour partir à la rencontre de sportifs, d’éducateurs, d’entraîneurs et de bénévoles. Pour témoigner, sensibiliser, prévenir, écouter, aider, informer et orienter…

En ce mardi 03 octobre, le « colosse » s’est rendu au Centre d’Entraînement Robert-Louis-Dreyfus.  L’Olympique de Marseille est, aujourd’hui le premier club  professionnel français à soutenir et mettre en avant son action

Les joueurs des sections CFA et U19 étaient les premiers présents au rendez-vous. La bonne humeur a très vite laissé place à l’attention dès lors que le rugbyman a narré son histoire. Les questions ont fusé. Les regards étaient captivés par le récit du « colosse ». Pour beaucoup de jeunes joueurs, l’inconcevable était face à eux : « Mais c’est vraiment  vrai,  ce que vous nous racontez, Monsieur ? ». Quand la réalité vous tombe subitement en peine figure…

Pédagogue, honnête et conscient de ses propres erreurs, le « bonhomme » n’est pas un donneur de leçons. Il veille simplement à prévenir. Les Olympiens ont reçu une salve d’informations pour déceler le ou les potentiels « agresseurs ». Capable de se mettre dans la peau de l’agressé, Sébastien Boueilh veille également à protéger les supposés pédophiles, mis à mort par leur présumé culpabilité, alors qu’ils ne sont que victimes de « prétendues » victimes. Son discours a donc une double lecture. Pour les jeunes : déceler le potentiel prédateur. Pour les encadrants : adopter la bonne attitude.  Toute l’assistance s’est nourrie des conseils et des informations du « colosse ».  Les applaudissements spontanés, pendant son discours, ont dû faire plaisir au rugbyman qui a souligné le vif intérêt des lympiens.  Alors qu’il a déjà visité bon nombres de structures, Sébastien Boueilh s’est montré très élogieux envers le professionnalisme du club olympien : des joueurs en passant par les membres du staff, les encadrants, les bénévoles. Il a souligné l’attitude exemplaire des jeunes qui ont tous pris le temps de lui serrer la main à l’issue de son témoignage. Un « comportement rare » selon lui dans le milieu du sport. Il a également apprécié la qualité des installations du centre (les dortoirs notamment).

Après un déjeuner au centre, le « colosse » s’est entretenu avec  les entraîneurs du Centre de Formation et Préformation puis avec les sections féminines au stade Lebert. Après un dîner, ce sont les internes (U13 à U17) qui ont suivi le témoignage de Sébastien Boueilh. A chaque fois, la même émotion, la même intensité dans la voix.

 « Cette association fait partie de ma reconstruction, explique Sébastien Boueilh. Mais elle est surtout là pour aider d’autres victimes. Pendant le procès, je ne dormais pas la nuit, je cogitais. Je me disais que j’étais parvenu à parler de ce que j’avais subi mais que d’autres personnes n’y arrivaient pas. »

Aujourd’hui, son match est gagné dès lors que des témoins se révèlent et parlent. A l’issue d’un reportage de trois minutes au journal de 20h00 de TF1, en février 2017, il reçoit pas moins de 80 appels de victimes dans la soirée et plus de 200 appels dans le mois qui suit. Une victoire, 80 victoires, 200 victoires… mais aussi 200 combats à mener !

L’association va encore plus loin. Elle accompagne les victimes de viol et les aide à libérer leur parole.

Qu’est-ce qu’un viol ? Quelles sont les limites du bizutage ? Quand peut-on parle d’inceste ? D’agression sexuelle ? D’harcèlement ?  Quel geste un éducateur ne doit pas adopter ? Quels rapports doit-on entretenir avec son entraîneur ? Son éducateur ? Son éducatrice ? Son bénévole ?

L’intervention de Sébastien Boueilh a permis de trouver des réponses précises à des questions souvent banales.

Une journée riche en émotions, constructive et qui, espérons-le, permettra de faire sortir du silence bon nombre de personnes en souffrance.

http://www.colosseauxpiedsdargile.org/


Academy news

dim 19 nov

Saison 2017-18 - U17 National : calendrier/résultats de l'OM

Saison 2017-2018 - U17 National - Groupe D : le calendrier et les résultats de l'OM.
jeu 09 nov

Trophée Boulanger : Phliponeau, meilleur jeune du mois d’octobre

Chaque mois, en collaboration avec son partenaire officiel Boulanger, l’OM met à l’honneur les joueurs du centre de formation avec le trophée du «meilleur jeune du mois».
jeu 19 oct

Nassim Ahmed remporte le trophée Boulanger du meilleur jeune de septembre !

Chaque mois, en collaboration avec son partenaire officiel Boulanger, l’OM met à l’honneur les joueurs du centre de formation avec le trophée du «meilleur jeune du mois».
mer 29 nov

Journée «Cécifoot» à l’US Endoume

L’US Endoume-Catalans (club partenaire de l’Olympique de Marseille) avec le soutien de l’UNADEV (Union Nationale des Aveugles et Déficients Visuels), organisait le mercredi 22 Novembre 2017 une journée dédiée au Cécifoot» (football adapté aux personnes à déficience visuelle) au dtade Di Giovanni dans le 7ème arrondissement de Marseille. L’occasion pour le club d’y convier licenciés, parents ou simples curieux, et d’organiser en fin de journée un match de gala entre éducateurs Endoumois et Olympiens.
lun 04 déc

Chabrolle, meilleur jeune du mois de novembre

Chaque mois, en collaboration avec son partenaire officiel Boulanger, l’OM met à l’honneur les joueurs du centre de formation avec le trophée du «meilleur jeune du mois».
jeu 14 déc

Coupe Gambardella | L'OM affrontera Six-Fours

Pour le début de la Coupe Gambardella, l'OM se déplacera dans le Var
dim 10 déc

National 2 : calendrier/résultats de l'OM

Saison 2017-18 - National 2 - Groupe A : le calendrier et les résultats de l'OM.
ven 15 déc

National 2 : l’OM déménage… temporairement

Ce samedi 16 décembre, l’équipe réserve de l’OM ne jouera pas à Carnoux en Provence mais au stade Sévan dans le 12e arrondissement de Marseille.