453. Mandanda, le record en toute discrétion

14 oct 2017
Par 
Thierry Agnello
Photos © 
Y. Parienti et Roland Grunchec / OM
Dimanche soir à la Meinau face au RC Strasbourg, le gardien marseillais disputera son 453e match officiel avec le maillot de l’OM. Historique.

On dit souvent que les records sont faits pour être battus. Pour vaincre celui-là, il aura fallu patienter près de 60 ans.
Cette rencontre de Ligue 1 disputée en Alsace, en clôture de la 9e journée, restera quoi qu’il s’y passe dans la légende du club. Tout simplement car elle marque un tournant majeur dans l’histoire riche et tumultueuse de l’OM. Depuis 1958, le record de matchs officiels disputés avec le maillot blanc détenu par Roger Scotti (452), attendait sagement d’être dépassé.
Dans la légende olympienne, le nom de Roger Scotti tenait logiquement une place à part. Evidemment, car ce Marseillais pure souche à la forte personnalité, était le joueur ayant disputé le plus grand nombre de rencontres en compétitions officielles (Coupe de France, Coupe Drago et championnat). C’était surtout un formidable footballeur. Il était doué pour tout. Son intelligence, sa ruse, sa culture et son sang-froid lui valaient d’être un joueur hors pair.

Champion à la fois malin et malicieux, Roger Scotti, qui jouait à une époque où le nombre de matchs par saison était moins important qu’aujourd’hui,  était un homme reconnu pour son talent mais aussi pour son calme «césarien».
Né un 25 juillet (1925) à Marseille, il débutait sa carrière professionnelle en 1942. Durant 16 saisons (1942 à 1958), il restait fidèle à SON club avec lequel il remportait la Coupe de France en 1943 et le championnat en 1948. Comme le disaient souvent ses amis disparus « Féli » Pironti et Jean Robin : les défauts de Roger étaient peut-être d’aimer trop Marseille et la sécurité matérielle qui lui fut assurée dès son plus jeune âge. Avec davantage d’ambition, sa carrière aurait connu un tout autre visage. Notamment en sélection.
Son parcours de 452 matchs officiels se détaille ainsi : 373 matchs de championnat, 27 matchs de championnat de guerre (1942/43 et 1944/45), 13 matchs amateurs (1943/44) et 39 matchs de Coupe de France.
60 ans plus tard, Roger Scotti renaît l’instant d’une soirée grâce à Steve Mandanda, bien malgré lui. Steve, Olympien depuis dix ans (2007 à 2017, avec une parenthèse à Crystal Palace, en 2016/17) c’est une carrière olympienne qui totalise déjà 341 matchs de L1 (avant RCS-OM) et 76 matchs européens, entre autres.  
Et si Roger Scotti, probablement par suffisance, ne comptait que 2 sélections en équipe de France (en 1950 contre la Belgique et en 1956 face à la Hongrie), Steve Mandanda en a déjà 24.

Le nouveau record, porté désormais par le gardien international, pourrait lui permettre de grimper peu à peu au classement conduit par Michael Landreau (618). Avec 528 matchs officiels en tout (Le Havre, OM, Crystal Palace), Steve sera d’ores et déjà après ce match à Strasbourg, au pied du top 10, avec Henri Michel et Jean-Paul Bertrand-Demandes (532) à l’horizon.  
Roger Scotti est décédé le 12 décembre 2001 à Marseille. Probablement que son souvenir sera présent dimanche soir, quand Steve Mandanda, 32 ans, portera le maillot olympien dans un match officiel pour la 453e fois.

Légendes