OM 2-5 PSG : cruelle défaite

18 nov 2017
Par 
Sébastien Paoli
Photos © 
Rolland Grunchec / OM / Helios Image
Les Olympiennes s'inclinent 2-5 à domicile face au PSG pour le compte de la 9e journée de D1 Féminine.
OM-PSG : 2-5

Stade Roger Lebert (Marseille)
Mi-temps : 2-0
Arbitre : Florence Guillemin
Avertissements – OM : Cissoko (72e, 83e) - Paris SG : Périsset (37e)
Expulsion - OM : Cissoko (83e)
Buts - OM : Asseyi (31e), Lakrar (38e) - PSG : Périsset (49e), Diani (54e), Katoto (67e, 68e, 81e).
OM : Richard - Soulard (Ferral, 73e), Cissoko, M'Bassidje, Lakrar - Pizzala (cap), Gadea, Coton-Pélagie - Caputo (Cardia, 73e), Fridriksdottir (Hamidou, 59e), Asseyi.
Non entrées en jeu : Saint Leger, Dali.
Entraîneur : Christophe Parra.
Paris SG : Kiedrzynek - Périsset, Paredes, Berglund, Lawrence - Geyoro (Erika, 46e), Formiga (cap), Hermoso - Diani, Delie (Cruz, 46e), Katoto (Pekel, 85e).
Non entrées en jeu : Christiane, Morroni
Entraîneur : Patrice Lair.

La saison dernière, l’OM, outsider fraîchement promu, avait réussi à créer l’exploit en venant à bout du Paris-SG (2-0). Cette saison, la donne a quelque peu changé. Après huit journées, les joueuses de Christophe Parra sont toujours à la recherche de leur premier succès tandis que le Paris-SG talonne l’Olympique Lyonnais en tête du championnat de D1 Féminine.

La rencontre débute timidement. Le PSG, plus expérimenté, fait tourner le ballon, se procure quelques occasions sans pour autant inquiéter Geneviève Richard. Les Olympiennes jouent crânement leur chance et attaquent par à-coup. Sur l'une de leurs premières actions, elles en profitent pour ouvrir le score par l'intermediaire par Viviane Asseyi (30e, 1-0). L'attaquante de l'OM, seule au deuxième poteau reprenant victorieusement d'un ciseau accrobatique un corner tiré par Caputo. Mieux, quelques minutes plus tard, elles doublent la mise par Lakrar qui bat Kiedrzynek d'une tête rageuse (37e, 2-0).
A la mi-temps, l'OM mène deux à zéro et les supporters présents au stade Roger Lebert rêvent d'une première victoire.
Au retour des vestiaires, les Parisiennes jouent avec d'autres intentions et campent dans le camp marseillais. Elles reviennent rapidement au score par l'intermediaire de Perisset (49e, 2-1) avant que Diani n'égalise (54e, 2-2). Un autre match commence dès lors pour les Olympiennes afin de préserver ce qui resterait un bon résultat. Mais le PSG, et surtout Katoto, en décidera autrement. La jeune attaquante parisienne, très inspirée cet après-midi, inscrit un triplé (67e, 68e, 80e) douchant les espoirs de l'OM. 

Après avoir mené au score en première période, c'est une défaite amère pour les joueuses de Christophe Parra qui devront se remobiliser avant la prochaine reception de l'autre mastodonte du championnat, l'Olympique Lyonnais (le 3 décembre).

Christophe Parra : "On n'a pas réussi à s'adapter aux changements"

«On a fait une première mi-temps de qualité. On a réussi à contrecarrer le plan de jeu du PSG avec leur défense à quatre et leur animation offensive. On est arrivé à se créer des occasions que l'on a réussies à concretiser, d'autres que l'on n'a pas conclues. C'est le regret de cette première mi-temps. Sur la deuxième période, la qualité du banc du PSG et l'expérience ont fait la différence. Cela a permis à Patrice Lair de changer de système de jeu et cela nous a perturbé sur les dix premières minutes de la seconde mi-temps. Je me doutais que vu la physionomie de cette première mi-temps, il reviendrait à trois en défense et changerait d'animation. Malheureusement, on a pas réussi à s'adapter à ce changement.»