OM 0-5 OL : Un monde d'écart

02 déc 2017
Par 
Sébastien Paoli
Photos © 
Rolland Grunchec / OM / Helios Image
Les Olympiennes s'inclinent 5-0 à domicile face à Lyon pour le compte de la 10e journée de D1 Féminine.
OM-Lyon : 0-5

Stade Francis-Turcan (Martigues)
Mi-temps : 0-1
Arbitre : Céline Bagrowski
Buts - OL : Renard (10e), Hegerberg (49e, 55e), Bronze (57e), Hamraoui (67e).
OM : Richard - Antoine (Blanc, 62e), Lakrar, M'Bassidje, Soulard (Ferral, 77e) - Pizzala (cap), Gadea, Coton-Pélagie (Dali, 65e) - Alidou D’Anjou, Fridriksdottir, Asseyi.
Non entrées en jeu : Saint-Leger, Traoré.
Entraîneur : Christophe Parra.
OL : Bouhaddi - Bronze, Mbock, Renard (cap.) - Abily (Hamraoui, 61e), Kumagai (Thomis, 74e), Majri, Hegerberg, Marozsan - Le Sommer, Van de Sanden (Cascarino, 68e).
Non entrées en jeu : Peyraud-Magin, Buchanan.
Entraîneur : Reynald Pedros.

Hasard du calendrier, et ce quinze jours après la réception du PSG (défaite 5-2), l'OM devait accueillir à domicile (au stade Francis-Turcan de Martigues) l'autre grand favori au titre de champion, l'Olympique Lyonnais.
Dans un froid glacial, les joueuses de Christophe Parra savaient la tâche difficile. Et ce fut le cas. Dès le début de la rencontre, les multiples championnes de France imposaient leur technique et s'installaient dans la moitié de terrain olympienne. Il ne fallut que 10 minutes de jeu pour voir l'OL ouvrir le score par l'intermédiaire de la capitaine lyonnaise Wendy Renard (10e) à la suite d'un corner tiré par Camille Abilly. L'OM arrivait tant bien que mal à contenir les assauts lyonnais et terminait la première mi-temps avec un désavantage des plus minimes au panneau d'affichage.
La seconde période était d'un autre acabit. L'OL revenait avec les mêmes intentions, attaquer. En moins de dix minutes, le score s'aggravait grâce à des buts de Hegerberg (49e, 55e) et Bronze (57e). Les Olympiennes étaient sonnées, sans armes pour se défendre. Quelques minutes plus tard, Hamraoui (67e) scellait le score à 5-0. Rien à dire, l'Olympique Lyonnais était trop fort. Un monde sépare les deux équipes, mais pour l'OM, le véritable objectif est à venir : gagner à Rodez (dimanche 10 décembre) dans un match qui sera décisif dans la course au maintien.

 

Christophe Parra : "Il y a quand même du positif"

«Terminer la première mi-temps sur le score de un à zéro est plutôt une belle prestation. Nous avons essayé de réduire les espaces, de contenir leur jeu sur les côtés, à l'intérieur. Certes, nous avions un bloc bas, mais il fallait essayer de faire face à leurs qualités de jeu. On prend trois buts sur coups de pied arrêtés mais ce n'est pas la meilleure équipe au monde pour rien. Je pense que nous nous sommes un peu précipités sur certaines phases, par peur de l'enjeu. Il y a quelques situations que nous aurions dû mieux négocier. Sinon dans l'ensemble, sur le plan mental et dans l'approche du jeu, c'est plutôt positif. Il faudra s'en servir pour les deux prochains matches qui seront très importants.»