Caen - OM (0-2) : Puissance 4 !

ven 19 jan à 22:38
Par 
Frédéric Rostain
Photos © 
OM.net
En s’imposant à Caen grâce à des buts de Payet et Thauvin, les Olympiens signent un quatrième succès consécutif en Ligue 1 Conforama.

A mi-parcours d’une séquence de cinq matches en quinze jours, Rudi Garcia effectue quatre changements dans son onze de départ : suspendus face à Strasbourg, Rolando et Lopez sont titulaires à Caen à la place de Abdennour et Ocampos, Payet remplace Sanson et Njie est aligné au poste de Germain à la pointe de l’attaque. Le Camerounais n’avait plus été titulaire dans l’élite depuis le match aller contre Strasbourg à l’Orange Vélodrome, le 15 octobre dernier
Les Olympiens ont un temps fort durant les quinze premières minutes. Le pressing de l’OM est efficace. Les Caennais ne peuvent ressortir proprement la balle. Mais ils sont pourtant tout près de débloquer la situation. Sur un contre Santini marque, son but est justement refusé pour une position de hors-jeu. Ce but non-valable réveille les locaux mais ils ne parviennent pas à se porter vers les cages de Mandanda. Les Marseillais ont également du mal à être dangereux. En première période, ils ont des actions intéressantes mais finalement deux tirs seulement : une tête de Njie au-dessus et une frappe contrée de Thauvin en bout de course.

Heureusement, les hommes de Rudi Garcia reviennent pour la seconde période avec de grandes ambitions. Ils jouent plus haut, font le jeu et animent enfin la rencontre. Au point de penalty, Thauvin manque son contrôle sur un centre de Sakai. Njie, signalé hors-jeu alors qu’il ne l’est pas, touche le poteau. A la 55e minute, Bessat commet une faute sur Sarr dans la surface, l’arbitre n’hésite pas, il siffle penalty. Payet le transforme et donne l’avantage à l’OM qui poursuit sa domination.
Le capitaine olympien tente le break sur coup franc mais c’est au-dessus. Njie bute ensuite sur Vercoutre. Le portier normand est à nouveau battu à la 74e minute. Thauvin, l’Olympien le plus décisif de la saison, double la mise. Sur une frappe contrée, le natif d’Orléans se bat pour récupérer la balle avant d’enrouler un tir qui file dans les buts. C’est son 50e but dans l’élite !
Le coach marseillais donne du temps de jeu aux joueurs sur le banc : Ocampos puis Germain font leur entrée. L’OM domine toujours autant son adversaire qui peine à réagir. Le second but a coupé les jambes de Féret et ses partenaires.

Avec ce succès, le quatrième de rang en L1, le cinquième toutes compétitions confondues, l’OM monte à la deuxième place du classement. Rudi Garcia et ses joueurs, qui ont clairement franchi un cap au niveau de leur prestation, notamment dans la maîtrise et la gestion, pourront regarder sereinement les résultats de Monaco (qui reçoit Metz) et Lyon (qui accueille le PSG).