OM - Metz (6-3) : jeu, set et match pour l’OM !

ven 02 fév à 22:47
Par 
Sébastien Paoli
Photos © 
Roland Grunchec - Nicolas Copin - Helios Image - OM
Face à la lanterne rouge, les Olympiens ont fait le spectacle à domicile devant leur public. Cependant, alors qu'ils menaient largement et soignaient ainsi leur différence de buts, ils ont encaissé trois buts et s'imposent finalement 6-3.

En accueillant le FC Metz, ce vendredi soir à l’Orange Vélodrome, l’OM débute un nouveau marathon de sept matches. Malgré l’enchaînement des rencontres à venir, le coach olympien Rudi Garcia, décidait de maintenir un onze de départ proche de celui aligné face à Monaco, dimanche dernier, avec pour seul changement, le retour de Zambo Anguissa au côté de Luiz Gustavo.
Les Messins restaient eux sur une belle série avec seulement une défaite en six matches de Ligue 1. Les joueurs de Frédéric Hantz venaient donc à l’Orange Vélodrome avec l’idée de «faire un coup».

Cependant, ce sont les Olympiens les plus dangereux dans les premiers instants du match. Sur la première occasion, Sanson, en déséquilibre, ouvre le score, à la suite d’un une-deux avec Germain (6e). Le meneur de jeu de l’OM est décidément très en vue en ce début de partie. Trois minutes plus tard, il délivre une jolie passe pour Florian Thauvin qui double la mise et met l’OM sur le bon chemin (9e). 
Les coéquipiers de Payet dominent largement cette première période. Thauvin tente à nouveau sa «spéciale» du pied gauche (15e). Mandanda offre deux superbes parades aux photographes (27e et 43e). L’OM est peu inquiété et marque même un troisième but par Thauvin après un joli raid de Germain. À la pause, les Olympiens mènent 3 à 0.

Au retour des vestiaires, l’OM revient avec les mêmes intentions : attaquer et marquer. Thauvin se mue cette fois-ci en passeur et délivre un caviar pour Germain qui bat Kawashima (49e). Rien ne semble arrêter les attaquants olympiens, Thauvin, encore lui, se retrouve à la réception d’un splendide centre de Payet et s’offre un triplé (59e). 
En fin de match, Mollet réduit le score une première fois (73e). Mitroglou lui emboîte le pas et inscrit le sixième but marseillais (74e) avant que Mollet, une seconde fois, puis Ibrahima Niane ne réduisent la marque en fin de partie (84e, 90e).

 

À 6-3, la rencontre à des allures de match de tennis. Mais l’OM porte à quinze son nombre de succès en championnat et s’installe à la seconde place de Ligue 1 Conforama. Les Olympiens mettent la pression sur leurs deux rivaux, Lyon et Monaco, qui se rencontreront dimanche en clôture de la 24e journée. Une bonne occasion pour les hommes de Rudi Garcia, bien installés dans leur canapé, de rester à la place de dauphin du leader parisien.