OM - FC Nantes (1-1) : Au courage !

dim 04 mar à 23:25
Par 
Antony Santiago
Photos © 
OM.net
L’OM décroche un match nul 1-1 au bout du suspens dans les arrêts de jeu face à Nantes. Les Olympiens restent 3e du championnat de Ligue 1 à cinq points d’écart du quatrième.

Le FC Nantes ne gagne plus depuis le 27 janvier dernier en championnat et les canaris pensaient sans doute reprendre des couleurs ce soir à l’Orange Vélodrome. C’est raté.
L’OM fait le jeu dans les dix premières minutes avec plus de 70% de possession de balle, mais dominer ne rime pas toujours avec s’imposer. Sur un ballon anodin dans le camp nantais Payet s’écroule à la réception d’une passe après un contact involontaire avec l’arbitre de la rencontre monsieur Gautier. Dans la foulée la contre-attaque adverse fait mouche. Le ballon traine dans la surface olympienne et reviens sur Rongier plein centre. Le milieu nantais décale parfaitement son latéral Dubois côté droit en dehors de la zone de vérité. Sa frappe se loge dans la lucarne droite d’un Steve Mandanda malheureux et permet à Nantes de mener contre le cours du jeu.
Venus clairement pour jouer le contre et défendre en bloc le scénario semble à ce moment du match parfait pour les visiteurs. 28e minute l’addition aurait pu être encore plus salé mais Mandanda et Amavi coup sur coup laissent l’OM en vie dans le match. Thauvin est même tout proche d’égaliser avant la pause d’une déviation de la tête sur un coup-franc de Payet. L’OM garde la maitrise et campe dans la moitié jaune. Les Olympiens auraient pu obtenir un pénalty en fin de première période. Rolando se fait bousculer par Pallois qui empêche le Cap-Verdien de propulser le ballon de la tête dans la cage, mais M.Gautier en décide autrement. 1-0 à la pause pour le FC Nantes.

Dès le retour du vestiaire Nantes par deux fois possède l’ocassion de se mettre à l’abri. Une fois par Lima (54’) et son coup-franc à l’abord de la surface détourné rasant le montant droit de Mandanda prit à contre pied. Une seconde fois dans la foulée (56’), Khrin étrangement seul côté droit dans la surface de réparation à le temps d’enclencher une belle reprise de volée heureusement non cadré. Nantes s’en mordra surement les doigts. L’OM revient avec un temps fort pour tenter d’égaliser.
Zambo Anguissa voit sa frappe contré par Diego Carlos (62’), la ballon reste en jeu et monte dans les airs dans la surface nantaise. Payet d’un geste acrobatique de grande classe claque le ballon, Tatarusanu se détend de tout son long pour sortir le ballon sur sa ligne. Rudi Garcia opère des changements  tactiques sur la pelouse.
Ocampos entré en jeu à la place de Sanson permute avec Thauvin. L’ailier français trouve un second souffle sur le côté gauche. Son centre à la 71e trouve Payet dans la surface. La reprise une nouvelle fois acrobatique du Réunionnais passe juste à côté de la cage nantaise.
L’OM pousse, agresse, et fait tourner le bloc adverse pour trouver la solution. Comme dans le premier acte l’arbitre central oublie un pénalty en faveur des Marseillais. Diego Carlos dévie de la main de manière évidente un centre venu de la droite sans conséquence pour les canaris. Au mental et poussé par un public acquis à sa cause l’OM trouve les ressources pour égaliser au bout du temps additionnel (93'). Thauvin très en vue en fin de partie libère les siens après un cafouillage dans la surface nantaise. Ce but permet à l’OM d’obtenir un point du match nul inespéré et de garder les Lyonnais à distance à cinq points au classement.

Analyse