Cinq choses à retenir sur Sporting Portugal - OM (1-1)

sam 28 juil à 23:57
Par 
Rémi Ghiandai
Photos © 
OM.net/Getty
Dans une partie avec un avant-goût d’Europe, l’Olympique de Marseille a obtenu le match nul face au Sporting Clube de Portugal pour sa sixième rencontre de préparation (1-1). Un résultat plutôt logique.
Dernier match de préparation au Portugal 

En stage au Portugal depuis mercredi dernier, le groupe olympien a disputé son sixième match amical ce soir face au Sporting Clube de Portugal au Stade José Alvalade XXI. Après s’être incliné face au Betis Séville en milieu de semaine, l’Olympique de Marseille a obtenu le nul face aux Portugais (1-1). Il s’agissait de la dernière rencontre disputée par les joueurs de Rudi Garcia en terre portugaise lors de ce stage de préparation. Après une ouverture du score rapide de l’OM (4), les joueurs de Rudi Garcia ont subi plusieurs occasions avant de reprendre le dessus en fin de première période avec une tête dévié de Germain (33) et des tirs de Payet (42) et Sanson (45), tous hors du cadre.
En seconde période, les Marseillais se sont montrés plus offensifs avec une reprise de volée de Bouna Sarr (57), une frappe de Germain (57), un tir de Payet (77) et une tête d’Amavi (85). Mais les Lisboètes n’ont pas lâché et Pinto a égalisé sur corner à l’heure de jeu. Dans une rencontre où chaque équipe a eu ses temps forts, le match nul est logique.

La bonne première de Sakaï

Présent avec le Japon lors de la Coupe du Monde de la FIFA 2018, Hiroki Sakaï avait eu droit à des vacances bien méritées après l’élimination de la sélection nippone en 8e de finale. Après avoir effectué son retour à l’entraînement collectif de l’OM mardi dernier, le latéral droit marseillais a disputé son premier match de préparation avec le club phocéen ce soir. Aligné d’entrée de jeu par Rudi Garcia, le japonais a été solide.
Précis dans ses passes, jamais avare d’effort, Sakaï a paru en forme physiquement. Dans le rythme, il a multiplié les courses et a mené la vie dure aux attaquants lisboètes avant de céder sa place à Grégory Sertic cinq minutes après le début de la seconde période. Convaincant.

Le retour de Sanson

Face au Betis Séville mercredi dernier, Morgan Sanson n’était pas présent sur la feuille de match marseillaise. Il avait reçu un coup au genou gauche lors de la rencontre amicale face à Villarreal et avait donc été préservé. Ce soir, face au Sporting Lisbonne, le Français de 23 ans a débuté la partie dans l’entrejeu provençal aux côtés d’André-Frank Zambo Anguissa.
Pour son retour, Sanson a fait des différences au milieu de terrain. Actif dans le pressing, l’Olympien a récupéré de nombreux ballons et n’a pas semblé gêné par son genou. Il a joué 90 minutes avant d’être remplacé par Mitroglou. Rassurant à deux semaines de la reprise de la Ligue 1 Conforama.

Deuxième but pour Germain

On joue alors la quatrième minute de jeu. Dimitri Payet lance Morgan Sanson en profondeur sur le coté gauche mais Viviano, le gardien du SCP, est le premier sur le ballon. Mais Valère Germain effectue un gros pressing sur le portier adverse. Un pressing payant puisque l’attaquant marseillais inscrit son deuxième but de la préparation à la suite d’une bourde de Viviano (4). Il s’agit de la deuxième réalisation de Germain lors de l’avant-saison 2018-2019. L’attaquant est le deuxième meilleur buteur provençal derrière Konstantínos Mítroglou (3 buts).

La blessure d’Anguissa

C’est la mauvaise nouvelle de la soirée. Présent dans le onze de départ concocté par Rudi Garcia, André-Frank Zambo Anguissa, au sol, fait le signe du changement à la 70e minute de jeu. Visiblement touché, le Camerounais est obligé de céder sa place. Il est alors remplacé par Maxime Lopez. Espérons pour lui que ça ne soit pas trop grave.

Analyse