Ce qu’il faut savoir sur... Limassol - OM

jeu 04 oct à 09:00
Par 
OM
Photos © 
OM.net
La fin du marathon se rapproche pour les Olympiens qui affrontent ce jeudi, en Europa League, les Chypriotes de l’Apollon Limassol. Une rencontre charnière avec pour ambition de prendre ses premiers points dans le groupe H.
Repartir de l’avant

L’OM est sorti groggy de son dernier match de Ligue 1 Conforama avec une défaite dans le Nord, face au LOSC (3-0). Pour autant, les hommes de Rudi Garcia doivent rapidement se replonger dans l’autre compétition de ce début de saison 2018-19, l’Europa League. La coupe d’Europe est marquée dans l’ADN de l’OM. C’est surtout un bon moyen pour reprendre sa marche vers l’avant. Battus lors de la première journée du groupe, les Marseillais devront glaner leurs premiers points dans ce mini-championnat.

Malheur au vaincu

Un succès sur la pelouse du GSP Stadium (la rencontre se jouera à Nicosie, la capitale chypriote) face à l’Apollon Limassol permettrait aux équipiers de Dimitri Payet de ne pas perdre le fil dans la quête d’une qualification pour la suite de la compétition. Le revers à domicile, face à Francfort lors de la première journée, n’a bien sûr pas annihilé les chances olympiennes. Au contraire, elle met en lumière toute l’importance de cette rencontre au cœur de la Méditerranée face à l’équipe du 4e chapeau lors du tirage au sort.

L’Apollon Limassol, l’outsider

Comme l’OM, les Chypriotes abordent ce deuxième match d’Europa League avec un déficit de point. En cause, une défaite malgré tout honorable, à Rome, face à la Lazio (2-1). En championnat, l’Apollon a déjà montré ses muscles avec trois succès en trois matchs et une deuxième place au classement. Mais dans le groupe H d’Europa League, le second club de Limassol apparaît comme le véritable outsider. Une équipe contre laquelle il ne faudra pas laisser de points en route pour aborder les autres face-à-face avec plus de sérénité.

Le mot du coach

"Florian Thauvin a pris un coup au talon à Lille. Il est indisponible. Yohann Pelé jouera dans les buts, c'était prévu comme cela avec Steve Mandanda et Stéphane Cassard. On doit se mettre la pression dans ce championnat à six matchs où nous avons perdu le premier. Il faut récupérer des points. L'Apollon est une très bonne équipe qui a sorti le FC Bâle et a perdu de très peu à la Lazio. C'est une équipe de qualité qui joue bien au ballon. On jouera pour gagner avec du respect pour Limassol mais également avec de la méfiance vis-à-vis de cette équipe."

Avant-Match