Francfort - OM : Pas que pour l’honneur

jeu 29 nov à 08:00
Par 
OM.net
Photos © 
OM.net
Les Olympiens se déplacent en Allemagne pour affronter l’Eintracht Francfort, à 21 heures. Éliminé de l’Europa League après sa défaite contre la Lazio, l’OM n’a plus rien à jouer tandis que l’adversaire est assuré de disputer les 16es de finale.
Un voyage pour grandir

La campagne européenne 2018-19 de l’OM avait commencé par une défaite 2-1, à domicile, contre Francfort. Si la formation de Rudi Garcia a entériné ses espoirs de qualification  pour les 16es de finale en perdant à Rome (2-1) le 7 novembre, elle reste sur deux succès en championnat. Avant-dernier match de la phase de groupes, ce rendez-vous en Allemagne sonne comme une opportunité d’engranger des garanties avant un mois de décembre qui s’annonce chargé et important pour la suite de la saison.
Pour continuer la série, il va falloir se battre sur une terre hostile puisque Marseille n’a remporté qu’un seul de ses neufs déplacements de l’autre côté du Rhin. C’était le 6 décembre 2011, face au Borussia Dortmund (victoire 3-2), en phase de groupe de Champions League.

Contrarier la hiérarchie

Après le match aller, il s’agit de la seconde confrontation entre les deux clubs en compétition européenne. L’Eintracht Francfort (12 points) n’a pas lâché la tête du groupe depuis la 1ère journée d’Europa League, le club du Main se bat avec la Lazio pour conserver la tête avant les 16es de finale. Avec 4 victoires en 4 matchs, les Allemands sont assurés de sortir de la phase de poules.
De son côté, l’OM n’a toujours pas remporté de match dans l’édition 2018-19, ce qui est cruel au vu du scénario du match aller et du nul à Limassol. Rudi Garcia et son groupe n’ont pas l’habitude de brader une rencontre, ce match est l’opportunité de jouer les trouble-fêtes. Dans cette optique, il va falloir être capable de contrarier un adversaire qui a marqué au moins 2 buts à chacun de ses 7 derniers matchs à la Commerzbank-Arena en Coupe d’Europe.

Francfort est solide à domicile en Coupe d’Europe

Huitième de Bundesliga la saison dernière, Francfort est, après 12 journées, troisième à 3 points de Mönchengladbach et à 7 longueurs de Dortmund. Plus sereins à domicile quand il s’agit d’aborder les rencontres de Coupe d’Europe, les joueurs de Adi Hütter n’ont pas connu la défaite à domicile sur la scène continentale depuis le 19 octobre 2006 (défaite 1-2 contre les Italiens de Palerme), soit un bilan de 6 victoires et 2 nuls.
Formé à Auxerre et révélé à Utrecht, Sébastien Haller est en train de confirmer ses bonnes dispositions exposées pendant deux saisons aux Pays-Bas. Auteur de 9 buts en Allemagne, l’avant-centre d’un mètre 90 partage la tête du classement des buteurs avec Paco Alcacer (Dortmund) et son compère d’attaque, Luka Jovic. L’ancien international espoir français est impliqué sur 4 buts (2 réalisations, 2 passes décisives) lors de ses trois derniers matchs d’Europa League.

Avant-Match