Communiqué Officiel

lun 03 déc à 17:45
Par 
OM
Photos © 
OM.net
L’Olympique de Marseille entend travailler et dialoguer avec tous les groupes de supporters sans exception et notamment le CU84.

Tous font partie de l'ADN de l'OM, et nous voulons continuer à faire en sorte que le public marseillais soit toujours perçu comme le meilleur public de France. A ce titre, la contribution du CU84 à ce statut est éminente et authentique : elle ne saurait être remise en cause ou sous-estimée.

En début de saison 18/19, le club a présenté à l’ensemble des groupes de supporters dont le CU84, un ensemble de mesures dont un barème transparent de sanctions qui seraient mises en œuvre en cas d'usage renouvelé de produits pyrotechniques.

La direction du club souhaite rappeler que ces produits interdits par la loi et utilisés par une minorité ont coûté à l’OM une exclusion avec sursis des compétitions européennes, ainsi que des huis clos dommageables qui ont empêché tous les supporters et notamment ceux en virages de venir soutenir leur équipe pendant la dernière campagne de Ligue Europa, sans parler des lourdes sanctions financières imposées par la LFP et l’UEFA que le club a dû assumer. 

Celles-ci se sont élevées à plus d’un million d’euros la saison dernière.

Au final, les agissements d’une minorité ont pénalisé l’ensemble des supporters de l’OM.

Lors du déplacement à Francfort la semaine dernière, la police allemande a trouvé dans l’un des bus de supporters, des engins pyrotechniques en masse ainsi que des objets dangereux et interdits. Elle a décidé de ne pas accepter l'entrée sur leur territoire du bus incriminé mais a également pénalisé d'autres bus de supporters, ce que nous déplorons fortement. Nous avons d’ailleurs communiqué notre désaccord sur l’amalgame effectué par les autorités allemandes.

L’Olympique de Marseille a besoin de tous ses supporters.

Le club réaffirme son profond et indéfectible attachement à des virages populaires et des groupes de supporters non violents et antiracistes dont la seule passion pour l'OM doit guider l'engagement, dans le respect des lois.  

Communiqué