Didier Drogba : «Fonce Mario !»

sam 16 mar à 12:00
Par 
LFP.fr
Photos © 
OM.net
Dans un entretien accordé au site de la LFP, Didier Drogba, l’ancien attaquant de l’OM en 2003-04 revient sur les deux Clasicos qu’il a joués, l’arrivée de Mario Balotelli à Marseille et la saison de l’OM.

Comment avez-vous réagi lorsque vous avez appris la signature de Mario Balotelli à l’OM ?
J’étais très heureux, notamment car on en parlait depuis un certain temps déjà. J’étais vraiment content. On a parlé tous les deux et je lui ai dit : 'Fonce. Tu as cette opportunité, vas-y, c’est un club qui te fera du bien'. On voit aujourd’hui qu’il a recommencé à marquer et je suis content pour lui.

Mario Balotelli va vivre son premier PSG-OM. Vous souvenez-vous de la façon dont vous aviez abordé votre premier Clasico ?
Le premier, pour moi, c’était au Vélodrome… A Marseille, c’est bien plus qu’un match (rires). Le kiné était aux petits soins pendant toute la semaine pour que je sois bien et que je fasse un bon match. Malheureusement, on avait perdu 1-0. La semaine d’après, il n’avait plus envie de me toucher, il me faisait limite la gueule (rires). C’est pour vous dire la passion exceptionnelle qu’il y a autour de cette confrontation. A l'Olympique de Marseille, c’est tout.

Quel est votre regard sur la saison de l’OM ?
La saison parfaite, on ne la fait pas deux fois d’affilée. Encore moins maintenant. La grosse saison de l’année dernière avec le parcours en Europa League laisse des traces. Il y a des difficultés mais je pense que c’est une année de transition et que l’équipe sera bien meilleure la saison prochaine. Cette fin de saison permet de voir l’évolution de certains joueurs et de voir s’ils ont le niveau ou pas pour espérer avoir d’autres ambitions la saison prochaine.

Qu’avez-vous fait depuis que vous avez raccroché les crampons en novembre dernier ?
Rien, je cherche du boulot. Vous en avez peut-être pour moi ? (Rires). Je prends le temps de me reposer et de m’occuper de mes différentes affaires. J’ai ma fondation en Côte d’Ivoire. J’essaie aussi de voyager pour rencontrer pas mal de personnes dans différents domaines et acquérir de l’expérience au niveau du leadership. Je verrai comment ça peut me servir dans mes différents projets. Dans un autre registre, j’ai récemment assisté au All Star Game de la NBA avec Thierry Henry et Patrice Evra. Ça s’est très bien passé. On a bien sûr beaucoup rigolé avec Thierry et Patrice, avec qui on en a parcouru du chemin depuis nos débuts en Ligue 1 !

Comment imaginez-vous votre avenir ?
Peu importe ce que je choisis, il faudra que je me sente bien et épanoui. Coach ? Pourquoi pas, même si ce n’est pas quelque chose qui me tente de prime abord. On a le temps de se décider et de définir ce qui peut me plaire. Il faut non seulement que ça me plaise mais surtout que je réussisse.

Lire l'entretien en intégralité sur lfp.fr

Légendes