PSG - OM : Rien à perdre, tout à gagner

dim 17 mar à 09:00
Par 
David Guitton
Photos © 
OM.net
Les Olympiens affrontent le PSG, ce soir, pour le second Clasico de la saison. Invaincu depuis le 5 février, l’OM voyage avec l’ambition de prolonger sa série. Coup d’envoi à 21 heures.

Le plein de confiance

Le Clasico, c’est ce soir ! À trois points de la troisième place occupée par Lyon, l’OM est sur une série de six matchs sans défaite. Défaits à l’aller à l’Orange Vélodrome, Rudi Garcia et ses joueurs se sont ravitaillés en doses de confiance après avoir traversé la tempête en plein cœur de l’hiver. 
Ils auront fort à faire avant la trêve internationale. Toujours unique, cette affiche va se disputer dans un Parc des Princes où seul Guingamp est venu l’emporter cette saison en Coupe de la Ligue.

Titiller le sommet

Deuxième parenthèse ou rendez-vous qui s’inscrit dans la continuité ? Leader assuré de finir champion, le PSG semble intouchable en France. Il reste dix journées pour arracher le podium. 
Si l’OM a appuyé sur l’accélérateur et enfin fait chuter un des candidats à l’Europe (victoire 2-0 contre Saint-Étienne, le 3 mars), un déplacement à Paris est périlleux pour tout le monde. Les Phocéens se présentent pour réaliser une performance en dépit de l’historique contre ce rival.

Paris n’a pas le droit à l’erreur

Éliminé en huitièmes de finale de Champions League, le PSG n’a plus que le championnat et la Coupe de France. Après la désillusion contre Manchester United, ils n’ont pas le droit de laisser filer ce Clasico.
Avec 74 points en 27 matchs, les Parisiens de Thomas Tuchel sont en train de réaliser une saison record en L1. En Europe, seule la Juventus affiche une meilleure moyenne de points. Cruel lors du match aller, Paris peut compter sur un Mbappé inspiré. Auteur de 25 réalisations, il domine allègrement le classement des meilleurs buteurs du championnat.

Le mot du coach

«On a envie de se frotter aux meilleurs. Le PSG n’est pas bâti pour le championnat mais pour la Champions League. Depuis l’arrivée des  Qataris, ce ne sont plus les mêmes Clasicos. Ils n’ont perdu que deux fois chez eux depuis 2012. Je ne sais pas comment le public du Parc des Princes va se comporter après leur élimination. Il faudra être au meilleur de nous-mêmes dans tous les domaines. A nous de montrer qu’on est l’OM, qu’on est en forme et qu’on veut exister sur ce match.»

Avant-Match