OM
Guingamp
dim, 03/09/2017 - 15:00
D1 féminine - J
Jour(s)
Heure(s)
Min.
Sec.
Arbitre : -
Stade Roger-Lebert
Marseille - Stade Roger-Lebert

l'actualité

Live Text

l'analyse

l'actualité

lun 11 sep

D1 féminine : le classement

Saison 2017-2018 - D1 féminine : le classement.
mar 05 sep

OM D1 Féminine Backstage | Les coulisses d'OM-Guingamp

Vivez de l’intérieur le premier de match de championnat des olympiennes contre l'En Avant de Guingamp. Le début d'une nouvelle saison en D1 Féminine.
mar 05 sep

OM 0-0 EAG : le film du match en photos

Saison 2017-2018 - D1 féminine - 1e journée - OM 0-0 EA Guingamp : l'album photos de la rencontre.
dim 03 sep

OM 0-0 EAG : un nul pour commencer

Pour la première journée de D1 féminine, les Olympiennes recevaient Guingamp dans leur stade Roger Lebert. Une rencontre qui s’est soldée par un score nul et vierge.
toutes les actus

Live Text

l'analyse

OM 0-0 EAG : un nul pour commencer

dim 03 sep à 18:01
Par 
Antoine Plaquet et Frédéric Rostain
Photos © 
Roland Grunchec - Helios Image - OM
Pour la première journée de D1 féminine, les Olympiennes recevaient Guingamp dans leur stade Roger Lebert. Une rencontre qui s’est soldée par un score nul et vierge.
OM – EA Guingamp : 0-0

Stade Roger Lebert (Marseille)
Mi-temps : 0-0
Arbitre : Stéphanie Di Benedetto
Avertissements - OM : Cissoko (9’) - EAG : Palis (54’), Bueno (58’)
OM : Richard – Blanc, Cissoko, Gadea (cap), Lakrar – Ferral (Hamidou 90’), Storti, Laplacette – Caputo, Traoré (Cardia 66’), Asseyi.
Non entrées en jeu : Saint-Léger, M’Bassidje, Soulard.
Entraîneur : Christophe Parra.
EAG : Durand – Meffometou, Debever, Lorgere, Drozo – Pervier (cap) (Bueno (45’), Le Garrec, Palis (Ollivier 66’) – Fourre (Dinglor 76’), Oparanozie, Robert.
Non entrées en jeu : Lebastard, Morin.
Entraîneure : Sarah M’Barek.

La première période très intense laissait peu de place aux occasions franches. Plus à l’aise techniquement, les Guingampaises portaient le ballon mais butaient sur une défense olympienne bien en place.
Guingamp aurait pu mieux négocier deux coups francs très bien placés et Le Garrec manquait de peu le cadre sur une frappe. (41’).
Côté Marseillais, si la reprise de volée d’Asseyi ne contrariait pas Durand, la frappe dévissée de Traoré, seule devant le but, aurait pu donner aux Olympiennes un avantage précieux à la pause (44’).

En seconde période, il y avait plus d’espace. Cela permettait aux actrices d’emballer la rencontre. Mais ni Asseyi (61’, 84’) ou Caputo (71’) ne parvenaient à cadrer sur les meilleures situations marseillaises. Dans le dernier geste, les Bretonnes n’étaient pas non plus en réussite, à l’image de Le Garrec (50’, 77’) ou Bueno (88’), qui tiraient à côté.
Trop imprécises, les deux équipes n’ont pas trouvé la faille. L’égalité est finalement logique.

Christophe Parra : «Il faut féliciter la jeunesse»

«On savait que cela allait être compliqué face à une équipe de Guingamp qui nous avait posé des problèmes l’an passé, notamment à l’aller. L’équipe marseillaise était très jeune avec, à la fin, 6 joueuses de moins de 20 et 5 de moins de 18 ans. Il était important de présenter un joli visage, de ne pas prendre de but et de se procurer des situations pour essayer de marquer. Malheureusement, on n’a pas pu le faire. Ce n’est pas un manque d’ambition mais quand on ne peut pas gagner un match, il ne faut pas perdre. C’est compliqué de présenter une équipe en six semaines avec un groupe très jeune, de nouvelles joueuses. Il faut savoir faire le dos rond et féliciter la jeunesse.»