Nîmes
OM
2
2
ven, 20/07/2012 - 19:30
Amical
Arbitre : Nicolas RAINVILLE
Stade des Costières
Nîmes - Stade des Costières
  • 51'
    Koné
  • 55'
    Benezet
  • 45'
    André-Pierre Gignac
  • 73'
    Leyti N'Diaye
Nîmes
Mi-temps
OM

Composition

Ouvrir Fermer

Titulaires

Benezet
Haddou
Hsissane
Boche
Koné
Dalmat
Merville
Amewou
Poulain
Ogounbiyi
Sbaï
Entraineur : Elie Baup
Entraineur : Victor Zvunka

Remplacants

  • OM
  • Nîmes
  • Al Shaibani
  • Piocelle
  • Stosic
  • Thibault
  • Parpeix
  • Ripart
  • Haguy

l'actualité

Live Text

l'analyse

l'actualité

sam 21 juil 2012

Baup : «Un test grandeur nature»

L’entraîneur olympien juge intéressante la prestation de ses joueurs confrontés à un adversaire prêt et motivé. Il tire un coup de chapeau aux jeunes de son effectif, exemplaires dans la générosité.
ven 20 juil 2012

Nîmes 2-2 OM : résumé

Résumé long format de la rencontre amicale entre le Nîmes Olympique et l'OM (2012.13)
ven 20 juil 2012

Nîmes 2-2 OM : réactions

Les réactions olympiennes après la rencontre amicale entre le Nîmes Olympique et l'OM (2012.13)
ven 20 juil 2012

Nîmes 2-2 OM : Le match

Revivez la rencontre amicale entre le Nîmes Olympique et l'OM en intégralité (2012.13)
toutes les actus

Live Text

Le live texte commence une heure avant le début de la rencontre

l'analyse

Un OM réaliste peaufine ses réglages

20 juil 2012 Par 
F.R.
Photos © 
Y. Parienti 2012
Les Olympiens ont fait match nul, 2 à 2 en amical vendredi soir, face à Nîmes au stade des Costières. Gignac et N’diaye ont marqué les deux buts de la formation d’Elie Baup.

C’est encore une équipe olympienne expérimentale qui a disputé la troisième rencontre de préparation. En effet, Elie Baup a encore fait confiance aux jeunes éléments du centre de formation pour ce match face à Nîmes au stade des Costières. Il faut dire que les internationaux (N’koulou, Valbuena, Mandanda, J. Ayew, Kaboré et Mbia) ne sont revenus de vacances que lundi dernier. Ils ne pouvaient donc pas prendre part à cette partie.
Cinq jeunes ont débuté le match aux milieux des Gignac, Fanni ou encore Cheyrou. Et dans la première période, les Olympiens n’ont pas suffisamment réussi à se montrer dangereux face au but des Crocodiles. Les locaux proposaient un bloc solide et bien regroupé qui parvenait à des moments opportuns à se projeter rapidement vers l’avant. Benezet, Koné et Haddou enflammaient régulièrement les couloirs pour s’approcher de la surface olympienne. Les hommes de Victor Zvunka se procuraient ainsi les meilleures occasions. Mais le réalisme marseillais à fait la différence en première période. Sur un débordement de Raspentino, entré à la 35e minute à la place d’Ammari, centrait pour Gignac qui se débarrassait de son défenseur pour placer une tête imparable pour Merville, le portier gardois (ci-dessous).


Le but d'André-Pierre Gignac sur un centre de Florian Raspentino.

Après ce but, les Olympiens menaient au tableau d’affichage. Ce qui n’était pas arrivé pendant cette préparation. Malheureusement, l’avance marseillaise n’a duré que six minutes après le coup d’envoi de la seconde période. Les Nïmois, remontés comme des pendules à cause le leur domination stérile en première mi-temps, sont partis à l’abordage des buts de Bracigliano. Après une main de Fanni dans la surface, Koné transformait le penalty et permettait donc à Nîmes de revenir à égalité. Seulement quatre minutes plus tard, Benezet, très en vue depuis le début du match, reprenait un centre de Haguy. Nîmes n’aura mis que quelques minutes pour repartir sur deux bons rails et surtout inverser la vapeur. Si le réalisme leur avait fait défaut en première période, ce n’était plus le cas depuis l’entame de la seconde mi-temps.


Les deux buts du Nîmes Olympique inscrits en quatre minutes.

Victor Zvunka commençait alors une revue d’effectif en effectuant de nombreux changements. Les Nîmois, vainqueurs de tous leurs matches de préparation, continuaient de mettre l’OM sous pression, notamment sur les coups de pied arrêtés. Sur ces phases de jeu, les Olympiens affichaient quelques lacunes, que les Crocodiles ont failli mettre à profit. Et c’est sur un coup franc offensif que l’OM est revenu dans la rencontre. Benoît Cheyrou tirait ce coup franc sur la gauche et plaçait le ballon dans la surface de réparation où Leyti N’diaye sautait plus haut que tout le monde pour tromper Al Shaibani. Les Marseillais ont donc marqué sur leurs deux tirs cadrés…


L'égalisation marseillaise signée Leyti N'diaye sur un coup franc de benoît Cheyrou.

Dans le dernier quart d’heure, les deux formations se rendaient coup pour coup malgré des changements des deux côtés qui désorganisaient quelque peu les équipes.

Les Olympiens, qui ne se sont toujours pas imposés en trois matches amicaux, vont débuter une nouvelle phase de leur préparation avec le second stage qui débutera dimanche à Divonne-les-Bains. Un stage, durant lequel les internationaux vont petit à petit reprendre leur place au sein de l’équipe marseillaise. Car dans moins de deux semaines, il ne sera plus question de match amical…